Les Aliments de A à Z

Table des Enfants vous offre un abécédaire sur les aliments Table des Enfants, lettre A   Table des Enfants, lettre B   Table des Enfants, lettre C   Table des Enfants, lettre D   Table des Enfants, lettre E
Table des Enfants, lettre F   Table des Enfants, lettre G   Table des Enfants, lettre H   Table des Enfants, lettre I   Table des Enfants, lettre J
Table des Enfants, lettre K   Table des Enfants, lettre L   Table des Enfants, lettre M   Table des Enfants, lettre M   Table des Enfants, lettre O
Table des Enfants, lettre Q   Table des Enfants, lettre Q   Table des Enfants, lettre R   Table des Enfants, lettre R   Table des Enfants, lettre T
Table des Enfants, lettre U   Table des Enfants, lettre V            

 

Les aliments de A à Z, lettre A

  Abricot, Ail, Amande, Ananas, Artichaut, Asperges, Aubergine, Avocat..

Abricot

  • Son origine

Origine de cet aliment

L'abricot est un fruit très ancien, déjà présent en Chine voici plus de 5000 ans. Il fut introduit dans le monde occidental par Alexandre le Grand, après avoir emprunté la route de la soie. Les arabes l'ont ensuite propagé dans le bassin méditerranéen. Il fut importé en France d'Italie au milieu du XV ème siècle. Pour autant, sa culture ne se développa vraiment qu'au XVIII ème siècle. Aujourd'hui, il existe une grande diversité d'abricots.

Découvre quelques variétés : Early Blush (variété très précoce), Lambertin n°1, Jumbocot, Bergarouge, Bergeron. Tous ont une saveur qui leur est propre.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment L'abricot apporte 47 kcal/100 g. L'abricot est l'un des fruits les plus riches en carotène (qui se transforme dans ton corps en vitamine A). L'abricot est une bonne source de vitamine C et participe à tes apports quotidiens en fibres.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Frais : Juin à août, avec un pic de production de mi-juin à mi-juillet.

Séché : toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Achète-le mûr, charnu, bien parfumé et souple au toucher. Un abricot cueilli vert ne mûrit pas. Conserve-le 2 jours à l'air ambiant et 2 à 3 jours au réfrigérateur. Si tu le cuis, préfère les cuissons au four à micro-ondes ou à la casserole qui respecte mieux sa chair tendre. Si tu souhaites le congeler : commence par le laver puis sèche-le. Coupe-le en deux et dénoyautes-le. Dépose les moitiés à plat sur un plateau et place-le au congélateur. Lorsque les moitiés sont durcies par le froid, mets dans un sachet. Tu pourras ainsi en consommer toute l'année.
   
   
Le conseil de Mayo
 

Si l' abricot est délicieux nature, tu peux aussi le savourer en compote (fais le cuire 15 minutes à feu doux dans une casserole avec un fond d'eau ou au four au micro-ondes), en tarte, en flan, en papillote ou encore à la vapeur,.... A sa pleine saison, pense à préparer des confitures pour ensoleiller tes petits déjeuners d'hiver. Marie-le également avec les viandes blanches ou à des plats en sauce de type tajine. Il aime la compagnie des herbes et des épices. Laisse libre cours à ton imagination... Voici quelques suggestions:

- Fais cuire un filet mignon de porc avec un mélange d'abricots frais, d'abricots secs et des raisins secs: un délice.

- Pour une tarte réussie : saupoudre ta pâte avec de l'amande en poudre ou des biscuits émiettés (qui vont absorber le jus perdu par les fruits pendant la cuisson) et dispose les moitiés d'abricots du côté peau sur la pâte.

- Associe-le simplement avec du melon ou des fruits rouges (framboises...). Enfin, régale toi avec un délicieux clafoutis.

 

A comme... - Haut de la page

 

Agneau

  • Son origine

Origine de cet aliment

La consommation de viande est une pratique alimentaire très ancienne. La domestication du bétail remonte à 8500 avant J.-C. 
Le bétail se répartit en deux grandes familles, les bovins et les ovins : l’agneau est un ovin : c’est le petit de la brebis.

Tu peux trouver dans le commerce deux types d’agneau en fonction de leur alimentation : les agneaux d’herbe (40 % des agneaux français) et les agneaux de bergerie.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La viande d’agneau appartient à la famille Viandes-Poissons-Œufs.

C’est une viande riche en protéines (en moyenne 16 à 18 g/100 g).
Sa teneur en matières grasses varie selon les morceaux (de 6 g/100 g à 18 g/100 g), ce qui explique les différences d’apport en énergie aux 100 g (de 128 kcal/100 g à 271 kcal/100 g).
Retiens que les morceaux les moins gras sont le gigot et le collier.
L’agneau t’apporte également des minéraux (fer, zinc), des vitamines (B3, B6, B12) dont tu as besoin pour bien grandir.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Pâques (agneaux de lait) et Noël
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Au moment de l‘achat, choisis une viande avec une couleur rose vif.
L’agneau comporte de nombreux morceaux pour varier les plaisirs.
Apprends à les connaître pour choisir le bon morceau pour ta recette : découvre-les ci-dessous.

Une fois achetée, conserve la viande d’agneau au réfrigérateur au plus 2 jours dans son emballage d’origine. N’utilise pas de papier d’aluminium ou de boîte hermétique pour la conserver : cela change sa couleur et son odeur. Tu peux, par contre, la badigeonner avec un peu d’huile avant de la remettre au froid dans son papier.

Tu peux aussi congeler la viande d’agneau : elle peut rester au congélateur entre 6 et 8 mois. Le jour où tu cuisines la viande surgelée, respecte bien le temps de décongélation qui va jouer sur le résultat de la recette. Compte 3 heures de décongélation pour les petites pièces (côtes), 12 heures pour les pièces moyennes comme le carré d’agneau, 24 heures pour les grosses pièces comme le gigot. Fais cuire la viande d’agneau immédiatement après la décongélation.decoupe agneau

   
   
Le conseil de Mayo
 

La viande d’agneau est tendre et savoureuse, souvent associée aux moments de fête.
La viande d’agneau se consomme grillée, rôtie, poêlée, en sauce (tajine…).

Ne la cuis pas immédiatement après la sortie du réfrigérateur mais laisse-la quelques minutes à température ambiante le temps qu’elle se « réchauffe » un peu.

Temps de cuisson conseillés

  • 5 à 6 mn pour les côtelettes (Côtes 1ères ou Côtes secondes ou Côtes filet) et les brochettes (Epaule, gigot)
  • 2 minutes pour l’émincé d’agneau (Epaule, gigot)
  • 3 à 4 mn pour les tranches de gigot
  • 10 à 15 mn par livre pour un gigot (au four bien chaud)
  • La meilleure cuisson pour les côtes d’agneau est la grillade. Veille à ne pas utiliser de fourchette et préfère une spatule.

Pour une cuisson à la poêle réussie, pense à huiler ta poêle. Tu peux aussi cuire ta viande simplement dans une poêle tapissée de gros sel. Commence ta cuisson avec un feu très vif puis diminue sa puissance : elle va garder ainsi beaucoup de saveur.

Sale uniquement au moment de servir.

La viande d’agneau aime la marinade avec un peu d’huile parfumée aux herbes aromatiques (basilic, thym, sauge, romarin, estragon, menthe…).

Accompagne ton gigot de gousses d’ail non épluchées : elles vont diffuser une saveur délicieuse. Laisse le reposer quelques minutes dans le four éteint avant de le servir.

La viande d’agneau doit être servie le plus chaud possible. Prends soin de faire chauffer le plat et les assiettes de service.

Laisse aller ton imagination !

 

A comme... - Haut de la page

Ail

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire de l'Asie Centrale, l'ail est cultivé et consommé depuis des millénaires.
Les Egyptiens en étaient friands et en distribuaient aux esclaves chargés de la construction des pyramides. Grecs et Romains en consommaient également : à Rome, le petit déjeuner courant se composait souvent de pain frotté d'ail. Les Gaulois ont été de grands consommateurs d'ail. L'ail a traversé l'histoire et on peut trouver de nombreux témoignages de la place qu'il a occupée. Aujourdhui, sa saveur unique en fait un condiment indispensable de nombreuses recettes.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La quantité utilisée (1 à 2 gousses) pour une recette représente un apport énergétique quasi nul. Aussi, ne te prive pas si tu aimes.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année.

Les bulbes dodus de l'ail d'automne sont récoltés en juin-juillet et commercialisés jusqu'en décembre, tandis que l'ail d'hiver, aux petites têtes constituées de plusieurs gousses, se vend d'août à avril.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Les têtes d'ail doivent être bien gonflées. Un simple toucher te permettra de vérifier la fermeté des gousses. L'ail sec se conserve environ six mois dans un endroit sec, sombre et à température ambiante. En revanche, l'ail frais ne se conserve que quelques jours dans le bac de ton réfrigérateur.
   
   
Le conseil de Mayo
 
L'ail se consomme de mille et unes façons. Voici quelques suggestions : donne de la saveur à une huile en y faisant mariner quelques gousses d'ail épluchées. Parfume une viande en faisant des petites entailles et en y glissant une gousse d'ail épluchée. Frotte une gousse d'ail sur les parois de ton saladier pour parfumer ta salade. Pour un épluchage facile, entame la base de la gousse à l'aide d'une lame de couteau. Détache ensuite la fine pellicule qui le recouvre. Pour le digérer plus facilement : coupe la gousse en deux et enleve la partie centrale verte avec la pointe de ton couteau. Enfin, pour lutter contre l'haleine qu'engendre l'ail, mâche quelques feuilles de persil, un chewing-gum mentholé, de la réglisse, de l'anis vert..

A comme... - Haut de la page

Amande

  • Son origine

Origine de cet aliment

Originaire d'Asie centrale, l'amande arriva tout d'abord en Egypte grâce aux Hébreux. Elle se propagea en Europe avec les Grecs et sur toute la côte méditerranéenne avec les Arabes. Ce fruit était très apprécié des Pharaons égyptiens. Les Romains, eux, considéraient l'amande comme le fruit de la fertilité. Ainsi, ils lançaient des amandes sur les mariés lors de la cérémonie ; d'où aujourd'hui la tradition des dragées lors d'un mariage.

L'amande arriva en France au Vème siècle. Durant le Moyen-âge, elle avait une place importante dans les repas. Ce n'est qu'au XVI ème siècle que l'amande fut réellement cultivée en France, uniquement dans le Sud du pays car cet arbuste ne supporte que les climats chauds.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment L'amande appartient à la famille des fruits secs oléagineux, qui ont comme point commun de contenir des graisses : on peut en extraire de l'huile. Ceci explique en partie que l'apport énergétique des amandes soit important (634 kcal/100g). Retiens que c'est pour toi un partenaire pour l'apport de fibres alimentaires, de vitamine E et de magnésium... Et que les graisses qui la composent sont de bonne qualité (source d'omega 3).
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Fraîche : Juillet à octobre

Sèche : toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver La conservation de l'amande dépend de si elle est fraîche ou sèche. Lorsque l’amande est fraîche, consomme-la rapidement car elle sèche vite. En attendant, conserve-la dans un endroit sec et au frais. Tu peux aussi la mettre au réfrigérateur pour les conserver plus longtemps en surveillant qu'elle ne pourrit pas. Lorsqu’elle est sèche, conserve-la dans un pot hermétique dans un endroit frais, sec et sans lumière.
   
   
Le conseil de Mayo
 
Il existe deux sortes d’amandes : l'amande douce et l'amande amère. L’amande amère, à l'arôme très prononcé est utilisée sous forme d'essence pour parfumer les pâtisseries ou autres plats : utilise-la pour parfumer tes gâteaux ou tes crêpes par exemple. Par contre, choisis l’amande douce pour accompagner un poulet ou un rôti de veau, ou encore des poissons comme pour la truite aux amandes. L'amande se mêle parfaitement au couscous, farces de viande, pains, gâteaux, compotes et salades de fruits. Pour une dégustation encore plus gourmande, consomme-la avec un morceau de chèvre frais ou de roquefort.

A comme... - Haut de la page

Ananas

  • Son origine

Origine de cet aliment L'ananas est originaire d'Amérique tropicale. Il fut longtemps cultivé aux Caraïbes. C'est Christophe Colomb qui rapporta les premiers ananas en Europe. Introduit en Espagne en 1535, sa consommation s'est rapidement répandue dans toute l'Europe. Il symbolisait la fête, le luxe et l'exotisme.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment Son apport en énergie est de 53 kcal/100 g. L'ananas participe à tes apports en vitamine C (12 mg/100 g en moyenne) et en fibres.
Il contient des acides organiques qui lui confèrent les mêmes atouts que le citron : il empêche les pommes ou les poires de noircir. Tu peux donc étonner ta famille en réalisant de délicieuses salades avec du jus d'ananas.
Enfin, l'ananas renferme une enzyme originale, la broméline, qui facilite la digestion des protéines.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Octobre à Mai

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Choisis ton ananas avec un plumet de feuilles bien vertes, ni noircies, ou froissées. Conserve- le à température ambiante 2 à 3 jours. Achète-le le plus prêt de sa consommation.
Le sais-tu ? Sa présence dans le panier de fruits accélère la maturité des autres fruits.
Pense à le congeler pour le savourer les mois de son absence.

Le petit vocabulaire de l'ananas : les feuilles s'appellent le plumet ou plumeau, les petits grains noirs sous la peau les yeux, la partie centrale le coeur.

   
  • Bien le préparer

comment découper un ananas

 
  
Le conseil de Mayo
 
L'ananas se marie avec les crustacés, la volaille, et permet la réalisation de délicieux desserts. Lance-toi dans la réalisation de rôti de veau à l'ananas ou d'escalopes de dinde à la compote d'ananas. Savoure-le en crumble, en salade, en purée fraîche ou en carpaccio simplement saupoudré de cannelle et d'un peu de sucre. Présente-le en rondelles ou en quartiers (en décalant les morceaux obtenus les uns par rapport aux autres). Coupé en moitié, l'ananas sert de coupe de présentation.

A comme... - Haut de la page

Artichaut

  • Son origine

Origine de cet aliment L'artichaut était à l'origine un chardon sauvage. Il est probablement originaire du bassin méditerranéen. Présent en Italie au XVI ème, il fut ensuite introduit en France.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment L'apport énergétique de l'artichaut est peu élevé : 18 kcal/100 g. Son principal atout est sa teneur en fibres. Il est également source de vitamine B9.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Selon les provenances, il est présent de février à octobre.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis l'artichaut avec des feuilles cassantes et d'une belle couleur verte, sans tâche brune. Sa tige ne doit pas être sèche. Pour profiter de son goût unique, consomme-le rapidement après son achat. Fais-le cuire dans un bouillon parfumé. Pour connaître son degré de cuisson, pique-le à l'aide d'une aiguille ou de la pointe d'un couteau : il est cuit lorsque l'aiguille s'enfonce rapidement. Compte en moyenne 30 minutes dans un bouillon parfumé, et 15 mn à l'autocuiseur qui représente son mode de cuisson privilégié.
   
   
Le conseil de Mayo
 
Si l'artichaut se consomme traditionnellement avec une vinaigrette, il aime aussi la compagnie de l'oeuf, des foies de volaille, des coulis de légumes et des crustacés. Savoure les fonds farcis. Et pour un moment de fête unique, dépose une fine couche de foie gras sur des fonds tièdes : tu verras, c'est un vrai régal !

A comme... - Haut de la page

Asperges

  • Son origine

Origine de cet aliment L'asperge était déjà consommée chez les Egyptiens et les Grecs. Les Romains développèrent sa culture, mais elle était réservée aux riches gastronomes. Jusqu'au début du XIX ème, seule une partie de la population pouvait consommer ce légume. Heureusement l'extension de sa culture la rendit accessible à tous.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment Riche en eau (92%), l'asperge apporte peu d'énergie (19 kcal/100g). Elle participe à l'apport de trois vitamines essentielles pour toi (les vitamines C, E et B9) et de fibres alimentaires.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Février à Mai

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la à la tige droite et lisse. Blanches, leurs bourgeons doivent être bien serrés et nacrés. Vertes, elles présentent naturellement un bourgeon plus ouvert. Les asperges se conservent crues deux jours au réfrigérateur dans le bac à légumes. Pour les préparer, commence par couper leur base. Lave simplement les asperges vertes sous l'eau courante. Epluche les asperges blanches avec un économe. Les asperges ne supportent pas une cuisson trop longue. Fais-les cuire 10 à 20 minutes groupées en botte à l'aide d'une ficelle culinaire, à l'eau bouillante ou à la vapeur. A l'autocuiseur, dispose-les dans un panier en comptant 5 minutes à partir de la mise sous pression. Réserve le four au micro-ondes aux asperges fines et très tendres. Pour vérifier le degré de cuisson, pique-les avec la pointe d'un couteau: l'asperge doit être fondante et non molle. Consomme-les en totalité le jour de la cuisson.
   
   
Le conseil de Mayo
 
Joue le duo entre asperges blanches et asperges vertes. Les asperges blanches se marient avec des sauces crémeuses. Les vertes préfèrent les assaisonnements vinaigrettes: à l'huile d'olive, de colza ou de tournesol... Renouvelle les oeufs à la coque en remplaçant le pain par des asperges. Découvre aussi les asperges blanches avec une sauce à l'orange.

A comme... - Haut de la page

Aubergine

  • Son origine

Origine de cet aliment L'aubergine est originaire de l'Inde. Elle était cultivée en Chine voici quatre siècles avant notre ère, et en Espagne au Moyen-Age. Elle s'est répandue en Europe au cours du XV ème siècle.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment L'aubergine est peu moins calorique : 18 kcal/100 g. Elle t'apporte du magnésium, du zinc et de potassium et des fibres.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

L'aubergine est disponible toute l'année.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Reconnais une belle aubergine à l'éclat de sa peau et à sa couleur uniforme. Pour juger de sa fraîcheur et de sa maturité, elle doit être lisse, ferme et brillante. Tu peux la conserver facilement quelques jours dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. Si tu souhaites la congeler, coupe-la en morceaux. Fais les blanchir 5 minutes dans l'eau bouillante, puis égoutte-les soigneusement et laisse les refroidir avant de les placer au congélateur.
   
   
Le conseil de Mayo
 
Préfère le mode de cuisson à la vapeur ou au four, plutôt qu' à l'huile. L'aubergine se marie avec les tomates et tous les autres légumes du soleil comme la courgette, les poivrons... Elle accompagne les viandes, notamment l'agneau. Joue des herbes fraîches de l'été pour lui découvrir une panoplie de goûts. Pour la préparer rapidement, fais-la cuire entière dans l'autocuiseur. Tu peux la faire sauter coupée en dés dans une poêle anti-adhésive avec une cuillère soupe d'huile d'olive. Consomme-la sous forme de caviar d'aubergines, après l'avoir cuite et libéré la chair onctueuse. Ajoute une pointe de lait ou de crème fraîche pour le fondant.

A comme... - Haut de la page

Avocat

  • Son origine

Origine de cet aliment L'avocat est un fruit originaire du Mexique qui fut rapporté à la cour d'Espagne au début du XVII ème siècle. Sa culture se répandit aux Antilles en 1750, en Californie au XVIII ème siècle. Il sera ensuite introduit en Afrique, en Australie, en Israël, et même en Espagne.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment L'avocat appartient à la famille des fruits oléagineux. Son apport énergétique de 167 kcal/100g est dû principalement aux lipides (graisses) qu'il contient (16 g/100 g). Ces graisses, essentiellement insaturées, sont de bonne qualité. L'avocat se démarque par une teneur en fibres très intéressante (5g/100g) qui contribuent à un bon confort digestif.
L'avocat est une source de minéraux (magnésium, potassium, phosphore, ) et de vitamines (vitamines C, B9 et E).
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

 

Octobre à Avril
Mais tu peux le trouver toute l'année sur les étals.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Su tu veux consommer ton avocat le jour de l 'achat, vérifie que la chair est souple à proximité du pédoncule.
Fermes, tu peux le  garder plusieurs jours à l'air ambiant. Bien mûrs, conserve-les dans le bac à légume de ton réfrigérateur pendant au plus 2 à 3 jours.
Petite astuce pour l'aider à mûrir : place le dans ton panier à fruit à côté de pommes et de bananes. Tu peux aussi l'envelopper dans du papier journal.
   
   
Le conseil de Mayo
 
L'avocat se consomme exclusivement cru. C'est un fruit facile à vire qui se prépare rapidement. Il te suffit de le couper en deux dans le sens de la hauteur, de faire tourner les demi-avocats en sens opposé, pour les détacher du noyau. Ouvre-le en deux pour le savourer à la petite cuillère. Il est délicieux ainsi, simplement salé et poivré. Tu peux aussi t'amuser à le garnir, le couper en fines lamelles ou encore le mixer.
Comme l'avocat est un fruit qui comporte des matières grasses, consomme-le avec des ingrédients qui n'en contiennent pas comme un jus de citron qui révèlera son goût tout en économisant les matières grasses de l'huile.
Marie-le avec des crevettes, ou du crabe en les assaisonnant avec une sauce au yaourt ou au fromage blanc et des herbes fraîches ciselées...et le tour est joué ! Pour une entrée plus gourmande, associe de fines tranches d'avocats avec du saumon fumé au citron.

A comme... - Haut de la page


     

Les aliments de A à Z, lettre B

  Banane, Bar, Basilic, Betterave rouge, Beurre, Bouillon, Brocoli...

Banane

  • Son origine

Origine de cet aliment Alexandre découvrit les premières cultures de bananes en 327 avant notre ère. A cette époque, il interdit à ses soldats de les consommer sous prétexte qu'elles alourdissaient l'estomac et réduisaient la combativité. Par la suite, les marchands arabes introduisirent le bananier en Afrique. Mais ce furent les Espagnols qui introduisirent les bananes en Amérique, créant les premières plantations à Saint-Dominique. Jusqu'à la fin du XIX ème siècle, ce fruit était inconnu en Europe. Il a fallu attendre l'entre deux-guerre pour qu'elle soit commercialisée toute l'année, grâce à l'apparition de navires spécialisés: les "bananiers".
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La banane, source d'énergie sous forme de glucides, apporte 90 kcal/ 100 g lorsque celle-ci est fraîche, et 285 kcal/ 100g lorsqu' elle est séche. Energétique, elle est un bon allié lors de tes activités sportives. Elle apporte également des minéraux comme le potassium et le magnésium ainsi que des vitamines B6 (qui permet une bonne utilisation du magnésium) et C ainsi que des fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Tu peux accélérer sa maturation en la plaçant dans un sac plastique fermé, placé dans un endroit chaud, environ 25 degrés, pendant 24h. Conserve-la à température ambiante, son meilleur endroit étant le panier à fruit. Evite les bananes marquées de tâches brun clair, différentes des "tigrures", qui signalent qu'elles ont gelé. Ne la mets jamais au réfrigérateur car avec le froid elle noircit et ramollit.
   
   
Le conseil de Mayo
Apprécie la banane dès le petit-déjeuner, associée à l'aliment céréalier du matin (pain,biscuits,biscottes) et à ton produit laitier. Décline-la au gré de tes envies: en salade de fruits, gâteaux....Ose la marier à du salé comme le poisson et le jambon cru. Se consommant nature, savoure la aussi en salade, papillotes, à la poêle,.. ou encore coupée en rondelles avec du fromage blanc, une pointe de citron et un peu de sucre en poudre. Réalise de savoureuses salades « exotiques » en mélangeant la banane à la mangue ou encore des compotes de bananes à la cannelle. Noircissant facilement au contact de l’oxygène de l’air, citronne-la dès que tu l'épluches. Elle se prête également à la papillote, sans oublier la traditionnelle banane flambée. Enfin, teste le mariage particulièrement savoureux fraises-banane ou framboises-banane.
 

B comme... - Haut de la page

Bar

  • Son origine

Origine de cet aliment

Le bar est un poisson de mer qui vit au bord des côtes rocheuses et qui se plait près des plages à vague déferlantes.
Le bar commun est pêché en Atlantique du Maroc à l'Islande ainsi qu'en Méditerranée où il est appelé Loup. Plus rare, le bar tacheté est pêché dans le golfe de Gascogne et se distingue par ses tâches noires sur le corps.
Le bar est un poisson particulièrement vorace qui chasse de jour comme de nuit. Cela lui a valu, en Provence, son surnom de "loup". On l'appelle également "loubine" sur les côtes atlantiques. Ses proies sont surtout les sardines, les anchois... mais également les petits crustacés.
Il mesure de 35 à 80 cm en moyenne, mais il peut atteindre 1 mètre. Son corps est fuselé, avec un dos gris noir, des flancs jaune argenté et un ventre blanc. Il contient peu d'arêtes.

Le bar a une chair fine, très serrée et savoureuse : c'est un poisson très apprécié des gourmets et idéal pour des moments de fêtes.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le bar est un poisson maigre, contenant une petite quantité de graisses (seulement 2,3 g de lipides pour 100 g) de bonne qualité. Apportant moins de 100 kcal aux 100 g (96,4 kcal/100g), le bar présente l'avantage d'être riche en protéines (19,3 g pour 100 g). Il apporte aussi des vitamines de groupe B (B1, PP, B12) et des sels minéraux : phosphore, potassium, calcium (130 mg/100 g), fer (2,2 mg/100g) et iode ! Un talent à apprécier !

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Présent toute l'année sur les étals

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis le bar avec des écailles bien brillantes et adhérentes à sa peau.
Son odeur doit rappeler la marée.
Compte 1 kg de bar pour 4 personnes.
Le bar doit être consommé le plus rapidement possible après l'achat.
Lave-le avant de le mettre au réfrigérateur. Veille toutefois à bien le sécher avant de le mettre au frais, sinon il risque de perdre son goût. Conserve-le au plus 2 jours, l'idéal étant de le consommer le jour même de l'achat.
   
Le conseil de Mayo

Le bar est toujours vendu entier. Il est le plus souvent cuisiné sous cette forme. Tu peux le cuire de différentes façons en conservant toujours la peau

- au four (pendant 20 minutes) : ce mode de cuisson préserve la fermeté de sa chair. Tu peux le préparer en croûte de sel en mélangeant de la farine, du sel, des aromates et un peu d'eau pour lier le tout. Etale la pâte obtenue avec un rouleau et entoure le bar avec cette préparation. Il aime la compagnie des herbes et plus particulièrement celle de l'aneth qui se marie particulièrement avec sa saveur.

- poché dans un bouillon bien parfumé ou braisé.

- Pour les bars de petite taille, pense à la cuisson à la vapeur ou en papillote.

- Si tu souhaites le consommer en filet, cuis-le à la poêle. Il peut être aussi consommé cru : découpe-le en fines tranches et assaisonne-le de fleur de sel, de baies roses et d'huile d'olive.

 

B comme... - Haut de la page

Basilic

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Inde, le basilic était déjà considéré, il y a 4 millénaires, comme une herbe sacrée. Il a ensuite conquis l'Asie et l'Égypte. Il était utilisé dans le processus de momification pour ses propriétés antibactériennes et de conservation.
Il est arrivé par la suite en Grèce et à Rome. Il était considéré comme une herbe royale et un symbole de fertilité. Au fil des siècles, il a gagné l'Europe méridionale puis, aux 16ème et 17ème siècles, l'Angleterre et les États-Unis. Le basilic est désormais le pilier des cuisines italienne et provençale. Il en existe plus de 150 variétés. Cultivée sous serre, cette herbe est disponible toute l'année mais, c'esten étéqu'elle pousse spontanément et qu'elle est le plus riche en arôme.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le basilic compte comme calories négligeables dans l'alimentation car on consomme très peu.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le avec des feuilles bien vertes, lisses et sans tâches. Conserve-le quelques jours seulement dans le bac de ton réfrigérateur, à l'abri dans un sac en plastique perforé. Il se garde plus longtemps immergé dans de l'huile (qu'il parfume délicatement). Tu peux le congeler, une fois ciselé, en le recouvrant d'eau dans un bac à glaçons.
   
Le conseil de Mayo
Il accompagne à merveille les tomates cuites ou crues, courgettes, aubergines, poivrons, haricots, fromages (mozzarela, feta, chèvre...), pâtes.
 

B comme... - Haut de la page

Betterave rouge

  • Son origine

Origine de cet aliment La betterave était utilisée par les Anciens à des fins médicinales depuis le début de notre ère. Elle commença à être utilisée dans des recettes au 2ème siècle et occupa au 14ème sicèle une place privilégiée dans la cuisine anglaise.
La popularité de la betterave sucrière, quant à elle, doit beaucoup à l'intervention de Napoléon 1er. A cause de la guerre avec l'Angleterre et du blocus exercé sur la France, le sucre de canne ne pouvait plus parvenir des Antilles. Afin de faire face à cette pénurie, l'empereur offrit des terres à tous ceux qui cultiveraient la betterave sucrière, ce qui eut pour effet d'inciter significativement sa production.
Sa consommation se popularisa au milieu du 19 ème siècle à travers toute l'Europe. De nos jours, elle est toujours cultivée en tant que légume (betterave rouge) et pour la production de sucre. La variété la plus souvent rencontrée est la noire ronde hâtive ou "globe",dont la racine est ronde et lisse et la chair de couleur rouge sombre.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La betterave apporte 40 kcal/100 g, en lien avec sa teneur un peu plus élevée que les autres légumes en glucides. Si tu dégustes la betterave crue, râpez-la le plus finement possible. Ses atouts résident dans l'apport de minéraux (possassium, calcium, magnésium) et de vitamine B9, une vitamine importante en période de croissance.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Septembre à novembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Elle se vend le plus souvent cuite. Vérifie qu'elle ne porte aucune altération.

   
Le conseil de Mayo
Savoure-la crue comme des carottes rapées. Cuite, une vinaigrette la met en vedette. Elle aime se marier avec d'autres légumes comme la mâche ou le cresson. Pensez à la proposer en purée en accompagnement d'une viande blanche.
 

B comme... - Haut de la page

Beurre

  • Son origine

Origine de cet aliment Les premières preuves de l'existence du beurre datent de plus 4500 ans. 
Le beurre fut largement consommé au Moyen-âge, essentiellement en Bretagne, en Normandie et en Flandres. Il était alors une matière grasse facilement accessible toute l'année, contrairement à l'huile qui ne se récoltait qu'une fois par an. C’est sans doute pour cette raison qu’il resta longtemps la "graisse du pauvre".
Issu du lait, donc un aliment d'origine animale, il fut interdit pendant la période du Carême et de jeûne jusqu'à la fin du XVème siècle.
A partir du XVIe siècle, le beurre devint progressivement un symbole de luxe, de richesse et de raffinement et son usage se répandit dans les pratiques culinaires.
Au XXème siècle, après les privations de la Seconde guerre mondiale, le beurre occupa une place de choix dans la cuisine bourgeoise et la gastronomie française.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le beurre appartient à la famille des corps gras. Il est composé essentiellement de graisses (82 %) et d'un peu d'eau (16 %).
Le beurre est une excellente source d'énergie (745 kcal/100 g). Une noisette de beurre de 5 g t'apporte 37 kcal, et une petite plaquette de beurre de 10 g, telle que tu peux en consommer à la cantine, 75 kcal.
Le beurre est riche en vitamine A (une vitamine essentielle en période de croissance) et source de vitamine D (une vitamine indispensable pour construire des os et des dents solides).
Comme tu le vois, le beurre est un corps gras plein d'intérêt. Consomme-le avec modération.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Amuse-toi à passer un peu de temps au rayon du beurre dans ton magasin.
Tu y découvriras plusieurs dénominations qui témoignent soit de la qualité du beurre, soit de sa provenance, soit de sa teneur en matières grasses, soit de la présence ou non de sel.
En effet, tu pourras lire des intitulés comme
- "beurre fin " et "beurre extra fin" : un beurre extra-fin est fabriqué avec une crème pasteurisée barattée dans les 72  heures après la traite du lait : un beurre fin est également pasteurisé et peut contenir jusqu'à 30 % maximum de crème congelée. Un beurre de baratte est préparé dans une baratte et non dans un centrifugeuse.
- "beurre à 82 % de matières grasses" ou "beurre allégé à 41 % de matières grasses," : ces chiffres indiquent le pourcentage de matières grasses
- ou encore "beurre demi-sel" (0,5 à 3 g/100) ou "salé" (plus de 3 g/100 g) : selon la quantité de sel ajoutée. Il peut s'agir de sel fin ou de cristaux de sel.
Tu pourras également trouver des beurres avec le logo AOP (Appellation d'Origine Protégée) produits sur un terroir donné et selon des règles bien définies, notamment le beurre Charente-Poitou, le beurre d'Isigny (en Normandie) ou avec le logo AOC comme le beurre de Bresse.
Le sais-tu ? Le beurre de printemps et d'été est plus coloré car le fourrage des vaches est plus riche en carotènes et chlorophylle.
Une fois acheté, le beurre se conserve au réfrigérateur bien protégé, à l'abri de la lumière et de l'air. Un espace lui est souvent réservé pour  préserver sa qualité car il prend facilement les odeurs !
un beurre se conserve en moyenne 3 semaines.
Si besoin, le beurre se congèle très bien.

   
Le conseil de Mayo
Pour profiter des atouts du beurre, consomme-le de préférence cru ou fondu pour lui conserver toutes ses qualités nutritionnelles et gustatives.
Réinvente le palais de dame Tartine et confectionne de savoureuses tartines beurrées saupoudrées de cacao...
Amuse-toi à créer des beurres aromatisés en mélangeant du beurre ramolli à des herbes ciselées ou des épices ou des pépites de chocolat : laisse aller ton imagination. Avec le beurre, beaucoup de créations sont possibles.
A l'abri au sein de la pâte d'un gâteau, il ne craint pas la chaleur. A la poêle, il aime les feux doux et craint les feux trop vifs.
 

B comme... - Haut de la page

Bouillon

  • Son origine

Origine de cet aliment

Le bouillon est le liquide de cuisson d'une viande (pot au feu par ex.), d'une volaille, ou de légumes.

   
Le conseil de Mayo
Tu peux le consommer tel quel ou l'utiliser pour préparer des sauces. Pour te faciliter la vie, tu peux utiliser des cubes de concentrés que l'on fait fondre à l'eau bouillante.
 

B comme... - Haut de la page

Brocoli

  • Son origine

Origine de cet aliment Le brocoli appartient à la famille des crucifères. Il fut développé à partir d’un chou sauvage par les Romains, qui l’ont développé et amélioré en sélectionnant des choux à inflorescences de plus en plus développées. Il fut très prisé en Italie et rendu populaire à la Renaissance sous la dénomination d’« asperge italienne » par Catherine de Médicis qui l’appréciait particulièrement. Le brocoli entra progressivement dans les habitudes alimentaires des Anglais au XVIIIe siècle et fut popularisé aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. En revanche, la production française qui est relativement récente ne date que des années 80.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le brocoli est peu énergétique ( 25 kcal/100 g). Le brocoli est riche en vitamine C, carotènes (qui se transforme en vitamine A dans l'organisme) et vitamine B9 et participe à tes apports en fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Le brocoli est vendu en gros bouquets individuels protégés ou non par un film plastique. Pour vérifier sa fraîcheur, regarde les boutons de la pomme du brocoli qui doivent être bien serrés et de couleur uniforme. Veille à ce que le talon (base de la tige) ne soit pas sec. Les brocolis se conservent 4 à 5 jours dans le bac à légumes de ton réfrigérateur, enveloppés dans leur film plastique d’origine, dans un film alimentaire ou dans un sachet kraft.
Les brocolis peuvent être congelés après avoir été blanchis 5 min à l’eau bouillante salée, bien égouttés puis ensachés.
   
Le conseil de Mayo
Prépare le brocoli en le passant sous l'eau, en coupant sa tige et en le faisant cuire brièvement : pas plus de 5 minutes à la vapeur, 7-10 minutes dans l'eau bouillante, 6-8 minutes au micro-ondes. Si tu veux qu'il garde sa belle couleur verte, plonge-le, sitôt cuit, dans de l'eau glacée quelques instants. Tu peux consommer les tiges comme des asperges et consommer les bouquets (fleurs et feuilles) comme le chou-fleur : gratin, salade, poêlée, purée, potage, terrine…
 

B comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre C

   

Cannelle

  • Son origine

Origine de cet aliment La cannelle est connue depuis l'Antiquité pour ses vertus médicinales. Cultivée tout d'abord en Chine, elle fut importée en Europe grâce au commerce de la soie. Seuls les gens riches en possédait car elle était très chère à l'époque. Elle commença réellement à se répandre à la Rennaissance. Aujourd'hui, elle est cultivée aux Antilles, Brésil et en Guyane et dans les pays bordants l'océan Indien.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Elle est comptée comme calories négligeables.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année car sèche

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

En bâtonnets ou en poudre, conserve-la dans un endroit sec, frais et à l'abri de la lumière.

   
Le conseil de Mayo
La cannelle a une saveur prononcée : fais des essais pour savoir quelle quantité te convient. Elle s'associe autant avec du salé que du sucré. La cannelle en poudre supporte mal une cuisson trop longue : veille à l'ajouter au dernier moment ou utilise de la cannelle en bâtonnets. Utilise-la pour parfumer ton yaourt nature ou ton fromage blanc ou une tarte aux pommes...mais aussi un tajine à l'agneau.
 

C comme... - Haut de la page

Carotte

  • Son origine

Origine de cet aliment La carotte est probablement originaire d'Asie mineure. A cette époque, elle n'avait pas la saveur qu'on lui connait aujourd'hui. C'est à partir du XIX ème siècle que la carotte va acquiert sa belle couleur rouge orangée.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Riche en eau, l'apport énergétique de la carotte est de 33 kcal/100 g. C'est le légume le plus riche en carotène qui se transforme dans ton organisme en vitamine A. Plus la couleur de la carotte est prononcée, plus elle en contient. Elle apporte aussi un peu de vitamine C. La carotte est aussi riche en fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Achète tes carottes en bottes, avec des fanes vigoureuses d'un vert brillant. Choisis-les de couleur vive et de forme régulière. Conserve tes carottes le moins longtemps possible dans le bac de ton réfrigérateur: elles se flétrissent et se ramollissent vite.
   
Le conseil de Mayo
La carotte se consomme crue ou cuite au grès de tes envies. Tu peux la croquer une fois lavée, la savourer râpée... Pour la cuire, tu peux utiliser plusieurs modes de cuisson: l'autocuiseur, à la vapeur, avec un faitout ou un four traditionnel qui révèlent sa douce saveur. La carotte se marie avec les viandes, la volaille, les poissons, les épices. Découvre-la en potage, en salade, en soufflés, en gâteau sucré. Apprécie-la aussi à l'apéritif en bâtonnet.
 

C comme... - Haut de la page

Cassis

  • Son origine

Origine de cet aliment

Le cassis est une plante indigène. Il croît spontanément en Europe et notamment en France dans les bois et les régions montagneuses. Il était déjà cultivé comme fruit de table au XVIème siècle.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Composé à 80 % d'eau, son apport énergétique est modéré (50 kcal pour 100g). Très riche en vitamine C (200 mg pour 100g), il apporte également des fibres et de la vitamine E.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juin à août

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Au moment de l'achat, vérifie que les grains ne sont ni fripés ni écrasés. Conserve-le au réfrigérateur dans une boîte hermétique. Tu peux aussi le congeler pour en profiter toute l'année.
   
Le conseil de Mayo
Le cassis ne se consomme pas uniquement en sucré. Apprécie-le dans des salades : Mâche, jambon cru et quelques grains de cassis : une idée à tester ! Apprécie-le en confiture, en sorbet, en tarte ou même en coulis sur un fondant au chocolat!
 

C comme... - Haut de la page

Céleri

  • Son origine

Origine de cet aliment Le céleri en branches était déjà connu du temps d'Hippocrate, 400 ans avant notre ère, qui vantait ses qualités diurétiques. Le céleri-rave est connu depuis le XVI ème siècle seulement. Son usage s'est surtout développé au milieu de XIXème.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le céleri fait parti des légumes les moins énergétiques, avec seulement 18 kcal pour 100 g. Il est riche en fibres, en minéraux comme le potasium et en oligo-éléments comme le sélénium et le chrome.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

De mars à octobre pour le céleri en branches et de mi-septembre à fin avril pour le céleri-rave.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis ton céleri branche avec des tiges charnues, épaisses et rigides. Conserve-le dans un linge humide au réfrigérateur deux à trois jours. En ce qui concerne le choix du céleri-rave, prend-le bien lourd et ferme, ne présentant pas de moisissures.
   
Le conseil de Mayo
Craquant sous la dent, le céleri se savoure au moment de l'apéritif simplement accompagné de fromage blanc. Sauté, braisé, il accompagne idéalement les viandes. Il est délicieux dans les potages.
 

C comme... - Haut de la page

Cerise

  • Son origine

Origine de cet aliment

Le cerisier était déjà présent 3000 ans avant notre ère. La cerise était déjà très appréciée au Moyen Age. Louis XV, qui l'aimait beaucoup, encouragea sa culture. Aujourd'hui, plus de 200 variétés de cerises sont répertoriées dans notre pays.

Le sais-tu ? Au mois de mai, se déroule le festival de Cerise et du terroir à Venasque dans le Vaucluse organisé par la Confrérie des Monts de Venasque : un joli moment à partager

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L' apport énergétique des cerises est de 71 kcal/100g. Elles apportent de la vitamine C, vitamine B9 et des fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mai à Juillet

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Sa couleur et sa grosseur varient selon l'espèce : Burlat, Summit, Napoléon...
Choisis-la avec une peau lisse. Fragile, la cerise n'aime pas le réfrigérateur d'où la nécessité de la consommer dans les 2 ou 3 jours après son achat. Pour profiter pleinement de sa saveur, sors-la du réfrigérateur 20 minutes avant de la déguster. La cerise se cuit sans noyau pour permettre de la savourer agréablement.

Tu n'aimes pas dénoyauter les cerises? Pour le faire plus facilement, fais-les tremper une heure dans de l'eau avec des glaçons après avoir enlevé les queues.

Pour des préparations "dernière minute", fais-les cuire au four à micro-ondes. Enfin, tu peux les congeler dénoyautées.

   
Le conseil de Mayo
Délicieuse, la cerise se déguste nature. Savoure-la aussi cuite à la poêle avec un peu de beurre et de sucre. Inutile de te parler du traditionnel clafoutis qui révèle si bien la saveur unique des cerises. La cerise se marie aussi avec la volaille, le veau... et accompagne idéalement le pain perdu... Pour une préparation rapide, associe une compote chaude de cerises à une boule de glace vanille ou du fromage blanc battu à la vanille.
 

C comme... - Haut de la page

Champignon

  • Son origine

Origine de cet aliment Nos ancêtres préhistoriques consommaient des champignons sauvages. Depuis plusieurs millénaires, les Chinois les cultivaient ainsi que les Grecs et les Romains.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le champignon est peu énergétique, avec seulement 15 kcal pour 100g. Il se fait remarquer pour sa dominante de protéines avec 2,1 pour 100g. Il est riche en vitamine B5, B9, PP et il contient des fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Septembre à juin
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Consomme-les rapidement après l'achat. Les champignons se préparent simplement: un rapide rinçage puis un simple grattage à l'aide de la pointe d'un couteau, ce qui permettra de libérer leur saveur. Tu peux les garder un ou deux jours au réfrigérateur, à condition de ne pas les enfermer dans un sac plastique. Si tu veux les congeler, blanchis-les au préalable. Egoutte-les, puis citronne-les.
   
Le conseil de Mayo
Dans le champignon, tout est bon. Pour les laver, coupe le bout du pied des champignons et mets les dans une passoire avant de les passer rapidement sous le robinet. Emince-les ensuite en tranches plus ou moins épaisses.
N'oublie pas de les citronner pour éviter qu'ils ne noircissent. Le jus libéré par les champignons lors de leur cuisson peut servir à parfumer agréablement une soupe ou une sauce.
De même, conserve les pieds des champignons car, poêlés et coupés en lanières, ils arômatiseront des salades, des pâtes... Tu peux les cuisiner de différentes façons : à la poêle avec du poisson ou de la viande, en salade avec des haricots verts, des carottes râpées, des noix, de l'échalote crue, de la ciboulette…
 

C comme... - Haut de la page

Chapelure

  • Son origine

Origine de cet aliment La chapelure correspond à la mie de pain séchée et pulvérisée. Tu peux en faire facilement chez toi en écrasant une biscotte ou un pain sec ou l’acheter en paquet prête à l’emploi.
   
Le conseil de Mayo
La chapelure sert par exemple à paner des aliments (poisson, escalope, fromage...) ou encore à réaliser des toamtes au four.
 

C comme... - Haut de la page

Chou fleur

  • Son origine

Origine de cet aliment Le chou-fleur est originaire de L'Europe de l'Ouest. Les traces les plus anciennes datent d'il y a 4000 ans. Il était connu des Grecs et des Romains. Ces derniers le consommaient contre l'ivresse. Le règne de Louis XV le révéla. C'est à cette époque que certaines préparations à base de chou-fleur héritèrent du nom des favorites du roi comme "à la du Barry".
Le chou fleur appartient à la famille des crucifères : des plantes à fleur avec 4 pétales libres disposées en croix.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le chou-fleur est peu énergétique (28,2 kcal/100g). Source de fibres, il est riche en vitamines B9 et C.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Septembre à avril

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis avec des florettes blanches sans aucune traces brûnes, avec des feuilles vert clair lisses et fermes.
Le chou-fleur se déshydrate très vite à l'air libre : conserve-le au plus 2 à 3 jours. Une fois cuit, consomme-le rapidement, car sa saveur se modifie au réfrigérateur.
   
Le conseil de Mayo
Apprécie un potage "Du Barry" composé de chou-fleur, ou un velouté de chou-fleur au cerfeuil, herbe qui se marie bien à ce légume.
Utilise ses petites fleurs crues pour des apéritifs légers, accompagnées d'un fromage blanc. Savoure-le en salade.
Si tu le cuis-le à l'autocuiseur, respecte bien le temps de cuisson pour qu'il garde sa texture.
 

C comme... - Haut de la page

Citron

  • Son origine

Origine de cet aliment

L'origine du citron vert

Le limier a dû voir le jour en Inde avant de gagner le bassin méditérrannéen. Le développement des échanges maritimes permit de l'acclimater dans les zones tropicales et de lui assurer sa renommée contre le scorbut (maladie due à une absence de vitamine C dans l'alimentation). Grâce aux provisions de citrons verts sur son bateau, le Capitaine Cook ne perdit qu'un seul homme lors de son voyage. Une réglementation allait imposer à chaque marin anglais la consommation de jus de lime qui leur valu longtemps le sobriquet un peu péjoratif de "Limeys".

L'origine du citron jaune

Originaire des contreforts du Cachemire, le citron a gagné la Chine voici 3000 ans. C'est là qu'il fut nommé "limung" qu'il gardera en Perse. Les arabes favoriseront son extension "li mûm" dans le bassin méditerranéen. A la fin du XV ème siècle, Espagnols et Portugais implantèrent le citronnier en Floride.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Peu calorique (29 kcal/100g), le citron est riche en vitamine C , une vitamine précieuse dont tu as besoin chaque jour.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Jaune ou vert, il est présent toute l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Le citron se conserve au frais, dans un endroit légérement humide. Dans les appartements, sa meilleure place est le réfrigérateur.
   
Le conseil de Mayo
Le citron est un fabuleux exhauster de saveur: il révèle le goût des fraises, accentue celui de la banane, apporte cette pointe d'acidité aux abricots. L'été, il nous régale par des limonades maison. il personnalise poissons, viandes et autres légumes. Et si tu n'as qu'une moitié de citron, hâte toi à la consommer car le citron se conserve très mal.
 

C comme... - Haut de la page

Clémentine / Mandarine

  • Son origine

Origine de cet aliment La clémentine a été inventée au XXème siècle, par le père Clément, un religieux de la région d'Oran en Algérie, hybride d'une mandarine et d'une orange amère.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La clémentine est un petit fruit peu calorique: 46 kcal pour 100g. Elle est riche en vitamine C : profites-en durant l'hiver pour couvrir tes besoins (deux clémentines suffisent). Elle contient aussi des fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Octobre à février
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Achète-la en petite quantité car elle se dessèche relativement vite. Conserve-la à température ambiante et évite le réfrigérateur qui éteint sa saveur. Tu peux la congeler épluchée, préparée en quartiers : tu pourras ainsi réaliser des salades de fruits en un rien de temps tout au long de l'année.
   
Le conseil de Mayo
Elle se savoure autant en salade salée qu'en salade sucrée. Marie-la aux endives, aux carottes, aux salades vertes (laitue, mâche,...). Tu peux la cuire avec des viandes blanches (volaille, veau, porc). Presse le jus pour déglacer les récipients de cuisson. Associe des quartiers de clémentine sans peau dans des salades salées à base de poisson, pour un effet rafraîchissant. Remplace le citron servi traditionnellement avec le saumon fumé par des clémentines: un mariage tout autant réussi!
 

C comme... - Haut de la page

Coing

  • Son origine

Origine de cet aliment Le coing est le fruit du cognassier. Le coing est connu depuis la Grèce Antique sous le nom de "pomme de Cydon". Cultivé depuis 4000 ans, les Grecs le mangeaient au miel et les Romains l'utilisaient déjà en parfumerie. Ayant la forme d'une poire, il est assez volumineux et recouvert d’un petit duvet à maturité. Aujourd'hui, on le trouve en automne partout en Europe. Il existe aujourd’hui plus d'une trentaines de variété de cognassiers.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L'apport énergétique est modéré (28 kcal/ 100 g). Bonne source de fibre.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

De octobre à décembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Les coings sont généralement vendus à bonne maturité ; mais ils restent fermes. Vérifie qu'ils ne sont pas abîmés. Le duvet qu'ils présentent parfois s'enlève par simple frottement. Tu peux le conserver très bien dans un endroit frais et aéré, sur le bord d'une fenêtre par exemple. Par contre, il supporte très mal la congélation.
   
Le conseil de Mayo
Le coing est toujours consommé cuit, souvent en compote, gelée ou confiture. Il accompagne très bien une viande ou un gibier, n’hésite pas à t’en servir pour découvrir de nouvelles saveurs : compte alors un demi-coing par personne. Pour une compote, trois coings suffiront.
 

C comme... - Haut de la page

Concombre

  • Son origine

Origine de cet aliment Le concombre serait l'une des plus vieilles plantes potagères du monde. Des archéologues ont découvert des graines datant de plus de sept mille ans avant notre ère.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le concombre est constitué à plus de 96% d'eau, ce qui fait qu'il est très peu calorique: 10 kcal/100g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Pour un goût optimal, choisis-le bien vert, à la peau lisse. Conserve-le peu de temps et si tu l'apprécies "croustillant", évite de le faire dégorger.
   
Le conseil de Mayo
Savoure le concombre en entrée: en dés, en rondelles, râpé ou en puit pour héberger la farce de ton choix. Marie-le à des fruits (pommes, poires, mangue,...), fromages, herbes. L'été, opte pour un gaspacho bien frais. Il se révèle tout aussi délicieux une fois cuit. Tu peux l'utiliser comme une courgette, il accompagne à merveille les plats de viandes et de poissons. Il se décline à l'infini : poêlé, sauté au beurre, cuit à l'étuvée, à la béchamel, au gratin…
 

C comme... - Haut de la page

Cornichon

  • Son origine

Origine de cet aliment

Ce légume est apparu en France dès le XVIe siècle où il était consommé comme condiment : au sel et au vinaigre.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Composé à 92% d'eau, il a une faible valeur énergétique : soit 11 kcal pour 100 g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Pour conserver au mieux le cornichon, il faut qu'il soit confit dans du vinaigre. Pense aux cornichons tout prêts que tu trouveras en boccal en les conserva,t dans ton réfrigérateur!
   
Le conseil de Mayo

Accompagne tes viandes froides ou ton pot au feu de cornichons: c'est un délice.

 

C comme... - Haut de la page

Courgette

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Amérique centrale, la courgette est une variété de courge qui était connue bien longtemps avant notre ère. Elle fut connue en Europe après la découvert du Nouveau Monde et des Indiens qui la cultivaient. Ce n'est qu'au XVIIIème siècle que les Italiens commencèrent à en consommer. Elle est arrivée en France au début du siècle et est devenue l'emblème de la cuisine du Midi, où elle est cultivée toute l'année. La courgette se retrouve toute l'année sur les étals, grâce aux serres chauffées, comme en Île-de-France, et aux importations d'Espagne, d'Italie et du Maroc.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L'apport calorique de la courgette est très faible: 15 kcal/100g. Elle est aussi une bonne source de fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la lisse, ferme, d'un vert luisant plutôt foncé et de couleur uniforme. Achète-la fine et longue, car plus goûteuse. Elle se prête à de nombreux modes de cuisson... Autocuiseur, cuisson à la vapeur... Légume facile à vivre, il n'est pas nécessaire de la peler. Coupe simplement ses extrémités. Ne la conserve pas trop longtemps car elle ramollit et peut moisir.
   
Le conseil de Mayo
Consomme-la crue coupée en petits déset assaisonnée avec des herbes de Provence. Savoure-la également farcie, râpée ou en rondelles, en gratin, en purée... Découvre la en "tagliatelles" réalisées à l'aide d'un économe, cuites dans un bouillon de légumes.
 

C comme... - Haut de la page

Cresson

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire du Moyen-Orient, le cresson appartient à la famille des crucifères au même titre que le navet, les choux et la moutarde. Ce légume feuille était au 16ème siècle utilisé pour ses vertus médicinales. Peu à peu, il fut introduit dans l'alimentation. Ce n'est que vers le début du 19ème siècle que la culture en cressonnière est apparue. Il y pousse baigné dans de l'eau de source, soigneusement contrôlée plusieurs fois par an. Aujourd'hui encore, ses feuilles émergentes de couleur vert foncé sont récoltées entièrement à la main.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Riche en vitamine C (60 mg/100 g), le cresson affiche une teneur élevée en carotène (qui se transforme en vitamine A dans ton corps), en acide folique et en vitamine C.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Avril à septembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le avec des feuilles bien vertes et serrées, légèrement humides. Après l'achat, conserve-le dans ton réfrigérateur. Lave-le ensuite dans une eau additionnée de gros sel afin de bien éliminer les petits insectes ou les minuscules escargots qui peuvent se cacher entre les feuilles. Ne les conserve que deux ou trois jours.
   
Le conseil de Mayo
Tu peux le consommer cru ou cuit selon ton goût. Avant de le cuisiner, prends soin de bien le laver et l'égoutter. Le cresson est délicieux en salade. Il se marie avec succès avec du fromage de chèvre, de l'endive, oignon, échalote et le céleri. Tu peux aussi le hacher et le servir sur des pommes de terre sautées par exemple. Pour le consommer cuit, fais tomber ses feuilles dans une sauteuse avec un peu de beurre.
 

C comme... - Haut de la page

Curry

Le conseil de Mayo
Le curry est une poudre aromatisée constituée par un mélange de différentes épices : gingembre, clou de girofle, cardamone, coriandre. C'est un très bon pour le riz et la volaille. Il est idéal pour réaliser un curry de volaille, d'agneau.
 

 

C comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre D

   

Datte

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire du golf persique, la datte est cultivée depuis 4000 ans avant notre ère. Le palmier-dattier est un arbre des zones arides du Proche et du Moyen-Orient. Pendant longtemps, les dattes ont constitué l'aliment de base des bédouins, nomades vivant dans les régions désertiques du Moyen Orient. Après s'être intégrées à l'alimentation de tous les peuples d'Afrique du Nord, elles ont franchi la Méditerranée pour être commercialisées en Europe.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment La datte, fraîche ou sèche, doit son apport énergétique aux glucides qu'elle contient. Son apport énergétique passe de 118 kcal/100g fraîche à 287 kcal/100g sèche. Sèche, la datte est un véritable concentré d'énergie et de minéraux (potassium, fer, magnésium) : idéale à consommer lors de pratiques sportives (randonnées...).
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Sèche : toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Fraîche, la datte se présente en grappes, les fruits drapés d'un léger voile blanc. Choisis-les d'une belle couleur ambrée, sans de tâches. Conserve les dattes quelques jours à température ambiante sous un linge propre. Tu peux également les garder environ une semaine au réfrigérateur (pense à les sortir au moins 30 min avant de les consommer pour qu'elles reprennent tout leur moelleux et leur goût). L'idéal est de les acheter en petite quantité et de les déguster dans un délai assez court.
   
Le conseil de Mayo
Qu'elle soit fraîche ou sèche, la datte est un régal qui te plonge dans l'univers gourmand des mille et une nuits. Moelleuse aux saveurs de miel, un brin plus ferme quand elle est fraîche, la datte évoque le raffinement et les saveurs délicates issus des traditions culinaires orientales. Elle se marie avec les épices (cannelle, cardamome, cumin, gingembre, girofle...), avec l'amande, la pistache et autres fruits secs, les volailles (pigeon, caille, canard), les viandes blanches mais aussi l'agneau.
 

D comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre E

   

Echalote

  • Son origine

Origine de cet aliment L’échalote fait partie de la famille des Liliacées, tout comme l’ail et l'oignon. Elle est née au Turkestan il y a plus de 2000 ans. Elle était considérée par les Perses et les Égyptiens comme une plante sacrée. Elle tient son nom de la ville d'Ascalon, en Judée, dans le pays des Philistins (actuellement Ashkelon en Israël), où elle était cultivée dans l'Antiquité. Elle était cultivée en France sous le nom d’ascalonia dans les écrits officiels au temps de Charlemagne. Au Moyen Age, elle était présente dans les jardins familiaux et les premières exploitations d’échalotes remonteraient au XIIe ou au XIIIe siècle. L’échalote est aujourd’hui surtout cultivée en Bretagne et dans le Val de Loire où elle fut introduite au XVIIe siècle.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L’échalote est riche en matière sèche et en glucides (12,6 g pour 100 g au lieu de 7 g pour l’oignon). Son apport énergétique est de 60 kcal. Ses fibres, abondantes, atteignent en moyenne 2,3 g pour 100 g. Son apport en minéraux variés est également remarquable : potassium, calcium, ainsi que son large éventail d'oligo-éléments (zinc, manganèse…).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mai à juin.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis les échalotes bien fermes, avec des "tuniques" sèches et brillantes. Conserve-les 1 à 2 mois dans un endroit sec, sombre et frais. Epluchées, les échalotes peuvent être conservées 2 à 3 jours, dans une boite au frais.
   
Le conseil de Mayo
Ne jette pas les échalotes qui commencent à germer : elles sont délicieuses crues ou cuites. Tu pourras utiliser le vert pour parfumer salades vertes, salades de pommes de terre ou de tomates, fromage blanc ou fromages frais de chèvre.
 

E comme... - Haut de la page

Endive

  • Son origine

Origine de cet aliment L'endive est "née" par hasard au milieu du XIX ème siècle. Après avoir abandonné ses plants de chicorée sauvage dans une cave, un paysan belge fût tout surpris de voir que ceux-ci avaient poursuivi leur croissance pour donner un légume inédit et étrange. Très enthousiaste d'avoir découvert un nouveau légume, il décida de le commercialiser. Les premières endives apparurent en France à l'automne 1879. L'endive d'aujourd'hui est l'œuvre du botaniste Brézier, elle fut mise au point vers 1850 dans le jardin botanique de Bruxelles.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L'endive est composée essentiellement d'eau (95%) , ce qui explique qu'elle est peu calorique (15 kcal aux 100g). Elle est contribue aux apports en fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Octobre à Mars
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Opte pour l'endive bien blanche, avec le bord des feuilles d'une couleur légèrement jaune pâle. Attention aux reflets rosés qui traduisent une oxydation et une endive déjà vieillie. Conserve-la au réfrigérateur, dans une boite hermétique en l'enveloppant dans du papier absorbant pour éviter l'humidité. Tu peux congeler l'endive après l'avoir blanchie 5 minutes dans l'eau bouillante puis citronnée et bien égouttée.
   
Le conseil de Mayo
Pour éviter que l'endive n'ait un goût amer, élimine le cône à sa base responsable de son amertume. Crue ou cuite, chaude ou froide, l'endive se marie avec les légumes, les fruits pour des entrées rafraîchissantes. Découvre-la en soupe : c'est délicieux. La fondue d'endives cuites accompagne viandes, poissons, et coquillages. Associe l'endive aux fromages dans les salades ou les gratins. A l'apéritif, utilise les feuilles de l'endive pour faire de jolies présentations en barquette. Pour la cuire, utilise l'autocuiseur, mais délaisse le four à micro-ondes.
 

E comme... - Haut de la page

Epinards

  • Son origine

Origine de cet aliment Certains pensent qu'il est originaire du Caucase ou de l'Afghanistan, à moins que ce ne soit de Perse: son nom, d'origine arabe, "esbanach", ou "sebanach" viendrait du persan, "ispany". Il était inconnu des grandes civilisations de l'antiquité gréco-romaine. Il aurait été introduit en Andalousie par les arabes, peu avant l'an mil.
Leurs médecins l'utilisaient pour soigner les douleurs d'estomac ! Il fut introduit en France au temps des croisés, durant lequel on appelait l'épinard "l'herbe de carème". Il faudra attendre Catherine de Médicis, qui appréciait fort ce légume, pour qu'il soit cultivé réellement dans notre pays. Il fut vite connu pour sa capacité à favoriser une digestion heureuse, et reçut le surnom de "balai de l'estomac". Il est maintenant produit dans la plupart des régions du monde qui bénéficient d'un climat tempéré et de terrains frais. Aujourd'hui, il est le deuxième légume surgelé consommé en France après le haricot vert.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L'épinard fait partie des végétaux les plus légers: une portion de 200 g d'épinards cuits n'apporte en effet que 50 cal. Il est une bonne source de fibres : 2,7 g/100 g. Ses feuilles vertes regorgent de minéraux. Il affiche une teneur importante en potassium (529 mg/100 g), en calcium (104 mg/100 g) et en magnésium (58 mg/100 g). Il contient aussi du fer. Il renferme aussi de grandes quantités de vitamines telles que de la vitamine C (50 mg/100 g), de l'acide folique et des carotènes (provitamine A). Ces substances sont de puissants anti-oxydants, qui protègent ton corps contre le vieillissement de tes cellules.
L'épinard renferme aussi du flavonoides, qui augmentent la résistance de tes petits vaisseaux sanguins et renforce l'action de la vitamine C.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver L'épinard se choisit très frais, propre et d'un vert intense. Il se consomme de préférence le jour de l'achat ou tu peux le conserver deux jours maximum dans le bac de ton réfrigérateur.Il est possible de le congeler dans un sachet, après les avoir blanchi trois minutes dans de l'eau bouillante et égouttés. Il réduit beaucoup à la cuisson: un kilo d'épinard cru donne 350 g cuits. Les feuilles tendres se consomment crues en salade, les grandes, cuites.
   
Le conseil de Mayo
Joue avec ce légume pour créer des salades, des purées, des flans et des tourtes. Achète-le le jour même de ta consommation, car l'épinard est un légume fragile. Lorsque tu le prépares, rince-le sous l'eau froide, sans le laissez tremper.
 

E comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre F

   

Fenouil

  • Son origine

Origine de cet aliment Sa culture commence au Moyen âge en Toscane. Le fenouil a été introduit en France par Catherine de Médicis. Sa consommation est restée longtemps limitée.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Léger, le fenouil à la douce saveur anisée a une faible valeur énergétique: 25 kcal/100 g. Sources de fibres, C'est un légume riche en carotènes (qui se transforment dans ton organisme en vitamine A), vitamine C, et vitamine E.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment De juillet à octobre
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le ferme. Une fois acheté, tu peux le conserver quelques jours à condition de le placer dans une boîte hermétique.
   
Le conseil de Mayo
Savoure le fenouil émincé en bâtonnets à l'apéro. Cuit, le fenouil se marie merveilleusement bien avec le poisson : en purée chaude, il accompagne saumon, truite, cabillaud...
 

Haut de la page

Fève

  • Son origine

Origine de cet aliment La fève serait originaire du Moyen-Orient, du sud de la mer Caspienne plus exactement. Elle s’est propagée très tôt vers l’Europe, le littoral nord-africain, l’Afrique et l’Inde. Grâce à sa richesse en protéines, sa teneur énergétique et sa facilité de conservation, la fève, tout comme le pois, la lentille et le lupin, constitua une base importante de l’alimentation durant l’Antiquité et le Moyen-âge, jusqu’à l’introduction du haricot puis de la pomme de terre. Ce n’est qu’au 15 ou 16ème siècle que la fève est consommée fraîche et cultivée dans les jardins, méritant ainsi son surnom de « fève des marais ».
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La fève appartient à la famille des légumineuses. L’apport énergétique de la fève fraîche est de 60 kcal aux 100 g. Ses atouts nutritionnels sont multiples: des protéines d’origine végétale (5%), des glucides complexes (10%), des fibres (6,5%), des vitamines de groupe B. Elle est source de minéraux (potassium, calcium, magnésium et fer) et de vitamine C.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Fraîche : avril à Juillet

Sèche : toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis les fèves fraîches de petites taille (car plus savoureuses) avec une cosse bien verte, sans tâche et très ferme. Les pertes liées à l’épluchage étant de 50%, compte 1,5 à 1,8 kg de fèves pour 4 personnes. Pour une salade, prévois 80 g de fèves cuites par personne. Tu peux garder les fèves au maximum deux jours dans le bas de ton réfrigérateur, non écossées. Tu peux les congeler sans aucun problème qu’elles soient crues, écossées avec leur peau. En ce qui concerne les fèves sèches, choisis-les de taille moyenn; dures, non ridées et de couleur grise.
   
Le conseil de Mayo
Tu peux les consommer de différentes façons : crues, après avoir enlevé l'enveloppe, "à la croque au sel", c'est à dire crues avec du gros sel et parfois du beurre. Elles sont aussi délicieuses en purée, en soupe ou dans les plats mijotés. Pour les fèves sèches, il faut les laisser tremper pendant 12 heures dans l'eau avant de les cuire.
 

F comme... - Haut de la page

Figue fraiche

  • Son origine

Origine de cet aliment La figue est originaire d'Asie Mineure. Elle était très appréciée par les Romains et des Phéniciens. Aujourd'hui, il existe plus de 700 variétés de figues. Elles sont produites en Turquie, en Grèce, en Californie et en Italie. En France, elles sont essentiellement produites dans le Sud et en Bretagne.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La figue fraîche apporte 64 kcal/100g. Source de fibres, elle se distingue des autres fruits par une teneur en calcium plus élevée.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juin/Juillet ; Septembre/Octobre. Dès qu'elles apparaissent, offre-toi ce plaisir unique.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Conserve tes figues quelques jours au réfrigérateur dans une boîte hermétique sans qu'elles se touchent. Si elles sont fendues, consomme-les le jour même. Pour les déguster, coupe-les en quatre, en partant de la pointe. Elles vont s'ouvrir comme une fleur. Utilise une petite cuillère pour consommer leur chair.
   
Le conseil de Mayo
Crues, savoure-les avec du jambon cru. Cuites, elles sont idéales pour accompagner volailles et autres viandes blanches comme le porc ou le veau. Réalise des compotes que tu serviras avec de la glace vanille.
 

F comme... - Haut de la page

 

Fraise

  • Son origine

Origine de cet aliment La fraise doit son nom à son parfum unique, à sa "fragrance". Elle poussait dès la plus haute antiquité à l'état sauvage. Les romains en faisaient des masques de beauté. La véritable épopée de la fraise commença en 1714, avec le retour du Chili d'Amédée François Frézier, ingénieur et navigateur qui ramena quelques plans. La fraise des bois est, quant à elle, ramassée depuis l'antiquité et cultivée en France dès le XVème ou le XVI ème siècle.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La fraise appartient à la famille des fruits et légumes.
Sous sa jolie couleur rouge, la fraise cache un apport énergétique léger (28 kcal/100g). Source de fibres, elle est riche en vitamine C et en vitamine B9.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mars à juin

Profite des différentes variétés
La Gariguette
: rouge vermillon bien brillant. Taille moyenne, fine et allongée ; juteuse et fondante,
La Ciflorette : robe rouge orangée, très aromatique avec une chair juteuse et très sucrée
La Charlotte : robe rouge sang, très sucrée, extrêmement savoureuse et intensément parfumée avec un gout de fraise des bois.

La Cigaline : orangée, claire à foncé, juteuse et ferme avec un sucré et acidulé.
La Pajaro : rouge. Ferme, légèrement sucrée
La Darselect : rouge clair, ferme et juteuse, sucrée et aromatique

   
  • Bien la choisir, mieux la conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la bien brillante et bien rouge avec un pédoncule vert. Ne te laisse pas influencer par la taille des fruits et l'intensité de la couleur : celles-ci dépendent de la varité et non de la qualité de la fraise. Consomme la fraise rapidement après son achat car elle est fragile. Le jour même est idéal. Mais elle doit attendre, conserve-la au plus  2 jours dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. Veille à la sortir  20 mn avant de la servir pour qu'elle puisse libérer toute sa saveur.  Evite de la congeler telle quelle, car elle s'altérerait.
Une précuation importante pour préserver sa saveur : Lave-la avant de l'équeuter, afin qu'elle ne se gorge pas d'eau. Pour limiter son oxydation à l'air libre, prends l'habitude de la citronner après l'avoir lavée.
   
Le conseil de Mayo
Côté plaisir, tous les moments de la journée sont bons pour savourer cette jolie demoiselle. Dès le matin au petit-déjeuner, savoure un jus orange-fraises. Déguste-la nature ou en salade. Au moment du repas, elle se marie au melon en entrée, peut accompagner une viande blanche préparée en compote aux épices. Coulis, sorbet, salade, soupes de fruits, mousse, fraisier, tiramisu, smoothie... révèlent son talent universel. N'oublie pas de l'associer à d'autres fruits comme les abricots ou la rhubarbe ou la banane...
 

F comme... - Haut de la page

Framboise

  • Son origine

Origine de cet aliment Selon une légende, la framboise, appréciée des dieux de l'Olympe, serait née sur les pentes du mont Ida, d'où son appellation ronce de l'Ida. On pense plutôt qu'elle est originaire des zones montagneuses d'Europe, où il en existe encore à l'état sauvage dans les Alpes du Dauphiné, dans les Vosges ou le Massif Central.
Pendant la Renaissance, elle fut cultivée dans les jardins familiaux. Sa récolte exige beaucoup de soins et de main d'oeuvre, elle est fragile et délicate : c'est pourquoi la framboise reste un fruit relativement coûteux. Sa culture est très récente puisqu'elle ne débuta qu'au XXe siècle.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Mignonne, savoureuse, la framboise a tout pour séduire : un apport calorique faible (38 kcal/100 g) associé une richesse en fibres (la framboise est l'un des fruits les plus riches en fibres), en vitamine C et vitamine B9.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juin à septembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Très fragile, elle s'achète en barquette, afin que les fruits ne soient pas trop tassés. Consomme-la le plus rapidement possible, car la framboise moisit relativement vite au réfrigérateur. Bonne nouvelle la framboise se congèle très bien: idéale à savourer l'hiver avec des pommes ou des poires.
   
Le conseil de Mayo
La framboise se savoure nature, juste saupoudrée de sucre. Un coulis frais la révèle, surtout lorsque tu y ajoutes une pointe de jus de citron. Tu peux la cuire en compote pour accompagner dans sa version salée des viandes blanches et dans sa version sucrée des crèmes à la vanille ou une glace. Pense également au sorbet, au milk-shake...
 

F comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre G

   

Goyave

  • Son origine

Origine de cet aliment La goyave est originaire d'Amérique centrale. Les Aztèques la nommaient "prune des sables". Elle est cultivée depuis plus de 2 000 ans et a été introduite à Tahiti, en provenance du Brésil, au début du 19ème siècle. Le goyavier est un arbre qui mesure entre 3 et 6 mètres. Ses fruits, des baies sucrées rondes ou ovales, possèdent une peau de couleur jaune ou verte, piquetée de noir à maturité. La chair est blanche, rosée ou orangée. Elle renferme de nombreuses petites graines triangulaires. Il en existe plus d'une centaine d'espèces, très différentes au goût et à l'aspect. Seules deux variétés sont vendues en France : La pirifera qui est en forme de poire, dont la pulpe est rosée ou jaune clair, parfois blanche et la pomifera qui est en forme de pomme, dont la chair rose saumon dégage un parfum musqué.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Apportant 33 kcal/100 g, la goyave est riche en fibres et en vitamine C (243 mg/100 g). Elle en renferme cinq fois plus que les agrumes et presque trois fois plus que le kiwi !

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Décembre à février
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la bien lisse, tendre au toucher, mais pas molle. Sa peau ne doit pas être abîmée, ni trop tachée. Conserve-la à température ambiante si elle n'est pas mûre à point. Elle est très fragile : ne la garde pas plus de deux jours dans le bac à légumes de ton réfrigérateur, sinon sa chair devient dure.
   
Le conseil de Mayo

Consomme-la nature, toujours pelée et sans pépins, en dessert. Nature, elle se mêle à merveille aux salades de fruits. Essaye-la en coulis, mousses, glaces et sorbets rafraîchissants en la mixant. Tu peux aussi la déguster en compote relevée d'épices telles que la cannelle, la vanille… Amuse-toi aussi à confectionner des jus et des sirops gourmands. Tu peux aussi la marier avec des préparations salées. Crue et en dés, mélange-la avec une salade verte, des dés de saumon et de pomme verte. Cuite en tranches ou en purée avec un peu de jus de citron, elle accompagne très bien les poissons, les volailles et les viandes blanches.

 

G comme... - Haut de la page

Grenade

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire de l'Iran, la grenade est le fruit du grenadier. Sa peau est ferme, brillante et de couleur rouge marron. Sa chair, juteuse et charnue rose translucide, renferme des petites graines. Cultivée depuis au moins 5000 ans en Asie et en Afrique du Nord, elle s'est habituée parfaitement au climat méditerranéen. Elle fut introduite au VIIIe siècle en Andalousie par les Arabes. Elle constitua pendant longtemps un aliment de base pour les voyageurs et les caravaniers d'Afrique du Nord. Elle fut souvent considérée comme le fruit des dieux, comme symbole de fertilité et de prospérité :
chez les Grecs, par exemple, ce fruit était dédié aux déesses Aphrodite et Héra. La Grenade fut aussi un réel symbole au sein des principales religions du globe : pour les hébreux, elle représentait la nostalgie de la terre promise, pour les chrétiens, la perfection divine et pour les musulmans, elle permettait de lutter contre la haine et l'envie.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La grenade est un fruit peu calorique soit 62 kcal pour 100 g, source de vitamine C et de fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Septembre à Novembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver La grenade est constituée d'une écorce rigide et résistante ce qui permet de la conserver sur une longue période et de la protéger des chocs éventuels. Ainsi, tu peux conserver le fruit entier durant plusieurs semaines voire plusieurs mois au réfrigérateur.
   
Le conseil de Mayo
Crue, tu peux la manger en salade salée avec par exemple de la laitue, des crevettes, de l'avocat, de la citronelle, de la sauce de soja et de l'huile de sésame ou saupoudrée sur des tartes sucrées comme les tartes à l'ananas ou à la banane. Tu peux aussi la consommer en boisson en la mixant, mélangé avec de l'orange, de la banane, de lait de coco etc...
 

G comme... - Haut de la page

Groseille

  • Son origine

Origine de cet aliment

Originaire de Scandinavie, la groseille est le fruit du groseillier. Il est cultivé dans les jardins français depuis le Moyen Âge.

Aujourd'hui, on en distingue différentes variétés, reconnaissables à leur couleur comme la Gloire des Sablons qui est rose pâle, la Hollande rose qui est rose très clair. Il y a aussi la Versaillaise blanche, la Cerise blanche et la groseille-raisin qui sont récoltées en août. De couleur rose-framboise, leurs grains très parfumés sont de la même taille que celui du raisin. Il existe aussi un autre type de groseille, fruit du groseillier épineux, qui est la groseille à maquereau.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La groseille est un fruit délicieux faiblement calorique (28 kcal/100 g) qui présente une grande richesse en fibres, identique à celle des framboises (soit 8 g/100 g). Elle apporte autant de vitamine C que le kiwi et est une bonne source de vitamine B9.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juin/Juillet

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Conserve-la dans une boîte hermétique au réfrigérateur. Si tu es un(e) inconditionnel(le), n'hésite pas à la congeler: une occasion de la savourer toute l'année.
   
Le conseil de Mayo
Délicieuses natures avec du sucre en poudre, en compote salée, avec des viandes blanches, mélangées ou non à d'autres fruits, en crumble, les groseilles ont plus d'un tour dans leur sac.
 

G comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre H

   

Hareng

  • Son origine

Origine de cet aliment Le hareng est un poisson de mer que l'on trouve dans l'Océan Atlantique et dans les eaux nordiques. Le hareng a le corps fuselé, bleuâtre avec des reflets verts, et le ventre argenté. Le hareng est à l'origine des premières règles de droit maritime, et c'est notamment pour son commerce que fut fondée la ligue hanséatique. Il servait à la fois de nourriture, de monnaie d'échange, de rançon et de cadeaux. Ce poisson est aujourd'hui très apprécié dans le nord de la France et dans le Nord de l'Europe.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment Le hareng fait partie de la catégorie des poissons gras, avec un apport en lipides de 12g pour 100g. Mais ces lipides sont en partie tes amis car ils contiennent des oméga 3 qui sont essentiels pour ton corps (voir les lipides). Ce poisson est une bonne source de protéines, soit 17g pour 100g (voir les protéines). Il t'apporte des vitamines : B12, A et D. Il apporte aussi des minéraux comme le phosphore.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année. De octobre à Janvier, le hareng plein, pêché avec les oeufs est le plus savoureux mais le plus gras (6% de lipides).
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Tu peux conserver le hareng dans ton réfrigérateur deux jours maximum. Par contre, tu peux le conserver plusieurs mois au congélateur.
   
Le conseil de Mayo
Le hareng frais se prépare en papillote, au gril, à la poêle, au four, à la moutarde, farci, à la crème. Si tu veux conserver les qualités nutritionnelles du hareng, cuits-le à la vapeur. Tu peux aussi le cuisiner à la poêle en mettant de la farine de chaque côté du hareng et en le cuisant avec une noix de beurre.
 

H comme... - Haut de la page

Haricot vert

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Amérique du sud, le haricot vert arriva en Europe à partir du XVI ème siècle. Ce n'est qu'au XVIII ème que les italiens commencèrent à le consommer en entier. Il existe aujourd'hui plus de 200 variétés de haricots verts, cultivés partout dans le monde. En France, il est récolté surtout dans le Val de Loire, le Roussillon et la Vallée du Rhône. Tu trouveras sur le marché principalement deux variétés: l'haricot filet ( sa gousse est longue et très fine et son vert est foncé) et l'haricot "mange-tout" ( sa gousse est grosse et charnue et sa couleur est verte ou jaune).
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Léger, l'apport énergétique du haricot vert est 30 kcal/100 g. Il est source de fibres, de vitamine C et de vitamine B9.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mai à Octobre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le le plus fin possible pour éviter d'y trouver des fils. Plus il est fin, plus il a été récolté jeune. Le haricot vert a une gousse longue et fine. Elle doit être légèrement brillante pour laisser apparaître son état de fraîcheur. Conserve-le au frais deux ou trois jours. Pour lui garder sa belle couleur verte, fais-le cuire à l'eau bouillante salée, à découvert. Pense à la cuire à la vapeur pour éviter que les minéraux et vitamines présents ne partent dans l'eau de cuisson.
   
Le conseil de Mayo
Savoure-le en salade (froid, cuit ou tiède), cuit al dente, avec des herbes du jardin (persil, estragon,...), en flan ou en purée, avec des oeufs, de la viande, du poisson, des coquillages et des crustacés....
 

H comme... - Haut de la page

Huitre

  • Son origine

Origine de cet aliment Les huitres étaient déjà consommées à l'époque préhistorique. Les Grecs en raffolaient et se servaient des coquilles pour voter l'exil des indésirables. En France, elles furent très appréciées par François Ier et Henri IV. Elles eurent une place privilégiée dans la gastronomie française. C'est au 19 ème siècle que la culture des huîtres commença.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Ayant un faible apport énergétique (70 kcal/100 g), l'huître est riche en protéines (9g/100g) et en miné­raux (magnésium, calcium, fer) et en vitamine B12.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-les intactes, lourdes (cela signifie qu'elles ont bien conservé leurs eaux) et bien fermées. Consomme-les de préférence le jour même de l'achat, sinon conserve tes huitres dans le bas de ton réfrigérateur pendant une journée. Dispose-les à plat, partie creuse en dessous pour qu'elles conservent bien leur eau. Ne les pose jamais sur de la glace car cela détruit leurs arômes.
   
Le conseil de Mayo
Consomme-la fraîche, de préférence nature, déposée sur un lit d'algues ou de gros sel. Ne la noie pas avec du jus de citron ou du vinaigre à l'échalote, car elles perdraient de leur saveur. Tu peux aussi la consommer sur une petite tranche de pain de seigle avec du beurre salé, comme le font tes amis bretons.
 

H comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre I

   

I comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre J

   

J comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre K

   

Kiwi

  • Son origine

Origine de cet aliment Dans le temps, le kiwi s'appelait également groseille de Chine. Les néo-zélandais furent les premiers à sélectionner, cultiver et commercialiser les fruits de cette liane d'origine chinoise. Il est cultivé en France depuis les années 60.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L'apport calorique du kiwi est modéré : il fournit 57 kcal/100 g. Il doit son apport énergétique aux glucides qu'il contient. Le kiwi est riche en vitamine C, il en contient 59 mg/100 g. Ainsi, un kiwi permet à lui seul de couvrir 73 % de tes besoins en vitamine C. Le kiwi apporte aussi de la vitamine E (1,2 mg/100 g), de la vitamine B9 et des fibres (2,4g/100g).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Si tu achètes ton kiwi encore dur, laisse-le à température ambiante. Attends qu'il devienne légèrement souple sous le doigt, dans le panier à légumes. Le kiwi mûr à point doit avoir la peau bien lisse et être légèrement élastique sous la pression du doigt. Un kiwi à la peau frippée est un vieux kiwi à la saveur abîmée.
Tu peux le congeler en petite quantité à condition de l'éplucher. Coupe-le en tranches que tu placeras dans un sac de congélation.
   
Le conseil de Mayo
Savoure ton kiwi coupé en deux à l'aide d'une petite cuillère ou en coulis : place des morceaux de kiwis épluchés avec du jus de citron dans le bol de ton robot mixeur et un peu de sucre. Le résultat est délicieux.
Utilise-le en guise d'apéritif, comme base de toast en remplacement du pain de mie, en lui associant une noix de fromage blanc, et des rondelles de fraises. Le kiwi s'accorde aussi avec le jambon cru ou certains fromages.
 

K comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre L

   

Lait de vache

  • Son origine

Origine de cet aliment

Produit par la vache, le lait fait partie de l’alimentation des hommes depuis très longtemps (depuis 6000 à 11000 ans). Le lait est à l’origine des produits laitiers frais (yaourts, laits fermentés, petits suisses), des fromages (fromages blancs, fromages fermentés, fromages à pâte persillée, fromages à pâte pressée non cuite, fromages à pâtes pressées cuites…), de la crème et du beurre.

Le sais-tu ? La production laitière française est de 24,7 milliards de litres de lait de vache /an.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le lait appartient à la famille des produits laitiers.
Il contient beaucoup d'eau (85 % d’eau). Il t'apporte des protéines animales de bonne qualité (3,5 g /100 ml). Son apport en énergie varie en fonction de sa teneur en matières grasses. Celui qui t'apporte le plus d'énergie est lelait entier (64 kcal/100 ml) et le plus léger lelait écrémé (33 kcal/100 ml). Rassure toi : qu'il soit entier, demi-crémé ou écrémé, il comporte la même quantité de protéines et de calcium.
Le lait est pour toi un ami précieux : il t’apporte deux éléments qui entrent dans la constitution de tes os : le calcium (112 mg/100 ml) et du phosphore.
Le lait t’apporte également de l’iode, de la vitamine B2, de la vitamine D (si tu le choisis enrichi en cette vitamine) qui iade à une bonne fixation du calcium.

Suis la couleur du bouchon

  • Un bouchon rouge pour le lait entier (3,5 % de matières grasses)
  • Un bouchon bleu pour le lait demi-écrémé (1,5 % de matières grasses)
  • Un bouchon vert pour le lait écrémé (sans matières grasse)
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Tu peux trouver dans les rayons des magasins

  • du lait UHT : c’est un lait qui a été chauffé à très forte température pendant un temps très court. Cela permet de détruire tous les micro-organismes présents. Non entamé, le lait peut ainsi être conservé pendant trois mois en moyenne à température ambiante. Une fois la brique ou la bouteille ouverte, il se conserve au réfrigérateur.
  • du lait pasteurisé : le lait frais est chauffé pendant peu de temps à une température de 72 à 85 °C, ce qui permet de détruire les micro-organismes indésirables. Il doit être consommé dans les 7 jours qui suivent son conditionnement. Tu le trouves au rayon frais de ton magasin. Il se conserve toujours au réfrigérateur.
  • du lait en poudre : c’est un lait auquel on a retiré toute son eau. Il se conserve à température ambiante. Veille simplement à bien le protéger de l’humidité en fermant soigneusement son emballage.
  • du lait concentré : ce lait a perdu une partie de son eau, ce qui lui donne une texture crémeuse. Souvent sucré, tu le trouves au rayon conserve.
  • du lait à teneur garantie en vitamines : certaines vitamines sont sensibles à la chaleur. Pour compenser les pertes occasionnées par le traitement thermique, des vitamines dans des quantités bien dosées lui sont ajoutées : il retrouve ainsi ses qualités d’origine.
  • du lait enrichi en certaines vitamines comme la vitamine D. Ces laits sont conseillés pour les personnes qui ont des besoins augmentés : croissance, femme enceinte…
  • du lait biologique : tu retrouves sur les bouteilles les mentions « AB ». Les vaches produisent le lait selon des règles précises.
   
Le conseil de Mayo

Le lait est un aliment qui t’aide dans la couverture de tes besoins en calcium : essentiel pour construire des os solides. Choisis-le si possible avec de la vitamine D, qui permet l’assimilation du calcium : c’est une association gagnante.
Le lait se consomme nature ou aromatisé avec de la poudre chocolatée (idéal pour un petit déjeuner gourmand). Il entre dans la réalisation de très nombreuses recettes : des sauces (sauce Béchamel…), des gratins (Gratin dauphinois…), des entremets, des boissons (milk-shake, smoothies…).  

Un dernier petit conseil : si tu as du mal à t’endormir, pense à boire un lait chaud avec un peu de miel ou de sucre en poudre avant de te coucher (n’oublie pas de te laver les dents après !).

 

L comme... - Haut de la page

 

Laitue

  • Son origine

Origine de cet aliment La laitue a été introduite en France au Moyen Âge. C'est le troisième légume le plus consommé en France, en particulier la laitue pommée qui est la plus populaire. D'autres variétés de laitue sont également courantes, comme par exemple la feuille de chêne, qui a un léger goût de noisettes, la batavia, qui est particulièrement ferme, et la Lollo Rossa, dont les feuilles sont très frisées et rouges. Il y a aussi la frisée aux feuilles sont très ...frisées !
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Apportant très peu d'énergie (13 kcal/100 g), la laitue apporte à ton organisme une grande variété de minéraux et d'oligo-éléments : potassium, calcium, phosphore et magnésium. La laitue apporte de la vitamine B en quantité particulièrement importante pour un légume frais. Elle contient également des quantités intéressantes de provitamine A (plus les feuilles sont foncées, plus elles en ont), de vitamine C et de vitamine E. Elle apporte aussi des fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Une belle laitue suffit pour 4 à 6 personnes. Elle doit être d'une fraîcheur absolue, avec des feuilles d'un vert éclatant, craquantes et gorgées de sève. La laitue se garde au réfrigérateur pendant 1 à 2 jours, emballée dans un sachet perforé.
Il est préférable de laver la salade dans 2 ou 3 eaux différentes, sans jamais la laisser tremper.
   
Le conseil de Mayo
Attends le dernier moment pour assaisonner la laitue. Fais-le juste avant de passer à table, sinon elle s’abîme rapidement, sauf certaines laitues aux feuilles épaisses, comme la feuille de chêne. Utilise la comme base pour tes salades composés qui ont toujours du succès car elles sont rapides à préparer. Tu peux aussi utiliser les feuilles les plus tendres et les plus creuses pour y déposer des portions de plats chauds comme le hachis parmentier ou la brandade de morue.
 

L comme... - Haut de la page

Lentille

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Asie centrale, la lentille est consommée depuis la nuit des temps, comme le prouvent des fossiles remontant à 8 000 ans avant notre ère. C'est l'un des premiers aliments à être cultivé. Elle était la base de l'alimentation des populations modestes dans l'Antiquité gréco-romaine. Elle a par la suite conquis l'Europe du Nord et l'Inde. Aujourd'hui, la Turquie, le Canada, la Chine et l'Inde sont les plus grands producteurs de lentilles.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La lentille appartient à la famille des légumes secs. Apportant cuite 89 kcal/100 g, elle est une excellente soruce de protéines d'orignie végétale et de glucides complexes. Elle se distingue par un apport en fer, magnésium et de fibres. Il serait vraiment dommage que tu t'en prives. Son talent explique qu'il est conseillé de consommer un légume sec au minimum une fois tous les 15 jours.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-les lisses et intactes. Elles doivent avoir une couleur attrayante et brillante, et être de taille uniforme, ce qui facilitera la cuisson. Vérifie bien qu'elles n'aient pas commencé à germer. Conserve-les tout simplement dans un récipient hermétique à l'abri de la lumière et de l'humidité, pendant plusieurs mois.
   
Le conseil de Mayo
Veille de ta cuisson à les conserver fermes si tu souhaites les consommer en salades, froides ou chaudes, accompagnées notamment de charcuteries et de saveurs fumées comme le magret. Elles se marient aussi très bien au foie gras. Pour faire des soupes ou des purées, poursuis la cuissona fin qu'elles soient bien molles. Tu peux aussi les cuisiner en ragoût ou en curries associées à des saucisses de Morteau ou à toute autre viande, notamment de la volaille. Pense à les mélanger à du riz ou des pâtes ou de la semoule : c’est simple et nourrissant pour les soirées d'hiver.
 

L comme... - Haut de la page

Litchi

  • Son origine

Origine de cet aliment Le litchi est un fruit originaire de Chine. Il se présente sous forme ronde, de la taille d'un petit abricot, soit 3 à 4 cm de diamètre. Le litchi a une peau écailleuse rouge et rose. Sa chair est d'un blanc laiteux translucide qui renferme un noyau volumineux, lisse et brun. Seule la chair blanche est comestible dans ce fruit. Le terme "litchi", est apparu dans le langage français en 1721. Il fut mentionné pour la première fois en Chine en 111 avant Jésus-Christ. Le litchi était l'un des cadeaux les plus raffinés et appréciés faits aux Empereurs de Chine. C'était une offrande traditionnelle des mandarins à leur souverain.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le litchi est un fruit énergétique, soit 66 kcal pour 100 g. Ce fruit est riche en vitamine C, sa teneur se rapprochant fortement de celle des agrumes.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juin à août et de novembre à janvier

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le avec une coque dure, non craquelée, de préférence encore attaché à sa tige et d'une couleur proche du rouge. Évite les litchis bruns car ils sont trop mûrs et ils ne se conserveront pas très longtemps. Le litchi se conserve entre 3 jours et une semaine au réfrigérateur s'il n'a pas été décortiqué. Il peut également être congelé, mais à la seule condition de retirer l'écorce et le noyau pour ne conserver que la chair blanche.
   
Le conseil de Mayo
Si le litchi se déguste nature, consomme-le dans une salade de fruits exotiques, en le mariant à l'ananas ou à la mangue.
 

L comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre M

   

Mangue

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Asie du Sud, le manguier mesure en moyenne 15 mètres et donne une centaine de fruits par an. Il fut introduit en Afrique, puis en Amérique du Sud, vers le XVIème siècle. Il est aujourd'hui cultivé dans les régions tropicales pour son fruit. Il existe pratiquement 1 000 variétés de mangues, mais quelques dizaines seulement sont commercialisées. La mangue est un fruit plus ou moins gros et ovale, mesurant 10 cm en moyenne. Sa peau est verdâtre, marbrée de rouge et de jaune. Sa chair est jaune-orange, juteuse et très parfumée.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La mangue apporte en moyenne 60 kcal/100 g et se caractérise par un apport important de vitamine A sous la forme de bétacarotène : une demi-mangue assure la couverture de vos apports recommandés journaliers. Elle apporte également autant de vitamine C que les agrumes (orange, pamplemouuse...) aux 100 g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Presque toute l'année grâce à ses différentes zones de production.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver La mangue est sensible aux chocs et aux meurtrissures. Lors de l'achat, sa pulpe doit être souple. Se conservant au réfrigérateur, sors-la quelques heures avant de la servir pour que ses arômes puissent s'exprimer. Tu peux la congeler pour en faire des sorbets ou des salades de fruits exotiques.
   
Le conseil de Mayo

La mangue est un fruit exotique qui se consomme de multiple façon: jus, purées, coulis et compotes. Tu peux la cuire pour accompagner des viandes et du poisson. Remplace la traditionnelle mousse au chocolat par une mousse de mangue ou un étage de chaque.

Pour une présentation réussie, coupe la mangue en trois, la partie droite, le centre, la partie gauche. Réalise un quadrillé à l’aide d’un couteau dans les deux moitiés charnues. Pousse au centre côté peau vers l’intérieur pour inverser le sens de la moitié et faire ainsi resortir les cubes de mangues.

 

M comme... - Haut de la page

Melon

  • Son origine

Origine de cet aliment Le melon est originaire d'Asie. Il était déjà connu au début de l'ère chrétienne. Il disparut pendant des siècles, pour être rapporté par Charles VIII de Naples au moment des guerres d'Italie. On distingue 3 catégories principales de melon : "les brodés" (ronds à peau réticulée), "les cantaloups" (à côtes marquées, à chair jaune et à coeur rouge) et "les melons d'hiver" (à chair jaune ou verdâtre).
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Peu calorique (48 kcal/100g), le melon est source de fibres et est riche en carotènes (provitamine A), vitamine C et vitamine B9. 100 g de melon en apporte 25 mg de vitamine C, soit environ le tiers des apports nutritionnels conseillés.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mai à Octobre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis ton melon lourd et dense. Sa couleur doit être homogène. Fie-toi à son odeur qui est un bon indicatif de fraîcheur. Pour certaines variétés, tu peux reconnaître un bon melon grâce à une sorte de craquelure appelée "cernes" qui apparaît à la base du pédoncule. Pour profiter pleinement de sa saveur, sers-le à température ambiante et non glacé. Ne le laisse pas séjourner dans le réfrigérateur pour ne pas imprégner les autres aliments de son odeur et mieux, consomme-le le jour même de l'achat. Pour qu'il ensoleille nos tables d'hiver, congèle-le en cubes ou en boules.
   
Le conseil de Mayo
Associe le melon aux crustacés, aux fruits rouges. Chauffé, préparé en boules, il accompagne une viande blanche ou un poisson comme le haddock. Pour le cuire, seule la poêle et le four traditionnel conviennent et ménagent ce fruit fragile. Invite-le à tes apéritifs. Sers-le en entrée: un demi-melon est un délice et en plus le volume consommé est des plus intéressants. Ne te lasse pas de la traditionnelle assiette jambon cru / melon toujours savoureuse.
 

M comme... - Haut de la page

Mirabelle

  • Son origine

Origine de cet aliment La mirabelle est une sorte de petite prune douce et parfumée, originaire de Chine. Elle aurait été rapportée de croisades au 15e siècle par le Duc d'Anjou et de Lorraine, René 1er. La ville de Metz célèbre la mirabelle chaque année depuis 1947 lors d'une fête qui a lieu durant les quinze derniers jours du mois d'août. Elle est également célébrée dans d'autres villes de la région mais celle de Metz est la plus réputée. La région Alsace-Lorraine produit 70 % de la production mondiale de mirabelle !
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La mirabelle fait partie des fruits les plus "énergétiques" en lien avec sa teneur en sucres ou glucides (15 g de glucides/100 g). C’est également une source de vitamines, en particulier de la vitamine A et de vitamine C.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juillet à septembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Pour bien choisir une mirabelle, assure-toi de sa maturité. Lorsque tu la coupes en deux, le noyau doit se détacher facilement. Les petites tâches présentes sur sa peau sont le signe d'un bon fruit. Sa peau doit être souple. La mirabelle ne se conserve pas plus de trois jours à température ambiante. Tu peux la congeler, après l'avoir lavée, séchée et dénoyautée.

   
Le conseil de Mayo
Si tu veux la consommer crue, compte au moins 150 g par personne. Déguste la aussi en tarte ou en clafoutis. Dans ce cas compte 500 à 600 g de fruits. Tu peux aussi la consommer en compote, c'est délicieux!
 

M comme... - Haut de la page

Myrtille

  • Son origine

Origine de cet aliment La myrtille ,connue aussi sous le nom de "blueberries, était déjà consommée à l'époque de la Préhistoire. Dans les années soixante, un chercheur français, Henry Pourrat, dépose le brevet d'un médicament à base de myrtilles pour soigner les problèmes de vues. Il avait appris que la Royale Air Force faisait manger à ses militaires de grandes quantités de myrtilles pour augmenter qualité visuelle nocturne durant les vols.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La myrtille est un fruit frais apportant 50 kcal/100 g. Elle est riche en fibres, en vitamine E et C.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment De juillet à septembre
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Tu peux conserver la myrtille dans ton réfrigérateur, mais tu dois la savourer deux à trois jours après son achat. Mais le congélateur est le meilleur moyen de conservation de la myrtille. En effet, ce fruit supporte très bien l'étape de congélation et une fois décongelée, les saveurs restent identiques.
   
Le conseil de Mayo
Tu peux la déguster crue ou cuite. Savoure-la en gâteaux ou en tartes. Remplace l'éternel muffin au chocolat par un muffin aux baies. Tu verras, tu ne seras pas déçu(e)! Tu peux aussi ajouter des myrtilles cuites à ton fromage blanc ou à ta crème vanillée.
 

 

Maïs

  • Son origine

Origine de cet aliment

 

Christophe Colomb a découvert le maïs dans le Nouveau Monde en 1492. Il l'a rapporté en Espagne, la culture du maïs s'étendant alors dans toute l'Europe. S'il se consomme sous forme de grains, il a donné naissance à un certain nombre de produits alimentaires comme la farine de maïs, les crêpes de maIs appelées tortillas, les pains de maïs, le pop corn, et les corn flakes.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le maïs se consomme en équivalence des pâtes, pommes de terre... en lien avec une teneur en glucides complexes similaire. Riche en fibres, il contribue aux apports en fibres, magnésium et vitamine B9.

 

M comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre N

   

Navet

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Europe, le navet est aussi cultivé en Inde depuis des millénaires. Jusqu'au 18ème siècle, le navet était la vedette de l'alimentation quotidienne avant que la pomme de terre n'apparaisse. Il est très apprécié au Royaume-Uni et il est même le légume national de l'Écosse. Il en existe plus d'une trentaine d'espèces partout dans le monde, qui sont récoltés deux fois par an, au printemps-été et en hiver. Les variétés les plus fréquentes sont : le Milan, rond et aplati, blanc à col violet, le Nancy et le Norfolk, tout ronds, le Nantais et le Croissy, allongés et blancs. Le Royaume-Uni est le premier producteur européen, suivi de la France, de l'Italie et de l'Irlande.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le navet, essentiellement composé d'eau, affiche un apport énergétique de 18 kcal/100 g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Août à octobre
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le ferme et lourd, d'une couleur franche et avec une peau bien lisse. Conserve-le dans un endroit sombre et frais ou dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. Pour les navets nouveaux, tu peux les conserver une semaine maximum. Les autres se conservent pas plus de 2 à 3 semaines toutefois.
   
Le conseil de Mayo
Le navet se déguste cuit, à la vapeur ou à l'eau, en légume d'accompagnement.
Lorsqu’il est glacé, il est idéal pour accompagner un magret de canard ou un rôti de veau. Il se marie très bien à des carottes, des poireaux, des pommes de terre pour réaliser le traditionnel pot-au-feu. Lorsqu'il est gros, le navet peut être creusé et farci, avec de la chair à saucisse, des champignons ou du risotto comme tes amis Italiens !
 

N comme... - Haut de la page

Noix

  • Son origine

Origine de cet aliment La noix est originaire d'Asie centrale. Elle était très appréciée par les Grecs pour son l'huile. Ce fut les Romains qui l'introduisirent en Europe. Aujourd'hui, les deux principaux pays producteurs sont la Chine et les Etats-Unis. La France est le premier producteur européen avec 30 000 tonnes de noix par an. Elles sont surtout produites à Grenoble et dans le Périgord.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La noix est très énergétique : 500 kcal au 100g en lien avec une teneur en lipides (graisses) importante (51g/100 g). Par contre, ces lipides t'apportent des graisses qui sont indispensables, ton organisme ne sachant pas les fabriquer : les omega 3. Un bon reflexe, mettre un peu de noix concassées dans tes salades.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année pour les noix sèches et de septembre à novembre pour les noix fraîches.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Tu peux trouver deux types de noix chez ton marchand :

  • les noix fraîches à conserver au réfrigérateur et à consommer rapidement
  • les noix sèches qui peuvent être conservées toute l'année dans un endroit frais et sombre.
   
Le conseil de Mayo

Savoure la noix fraîche crue, après avoir retiré la mince pellicule amère qui recouvre les cerneaux.

Pour contrôler la qualité des noix, plonge-les noix dans un bac d'eau froide. Celles qui remontent à la surface sont celles de moins bonne qualité. Pour ouvrir les noix plus facilement, plonge-les dans une eau sucrée toute une nuit. Si tu veux redonner un peu de fraîcheur aux noix, laisser-les tremper entières quelques jours dans une eau salée.

 

N comme... - Haut de la page

Noix de coco

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d’Asie du sud-est et de Polynésie, la noix de coco fut ramenée en Europe par Marco Polo qui la baptisa “noix du Pharaon”. Le premier spécimen parvenu à Paris fut présenté à l’Académie française par Charles Perrault en 1674. Son nom vient du nom italien cocho qui signifie coque. Aujourd’hui, elle est principalement produite en Côte d’Ivoire, en République Dominicaine, mais aussi à Ceylan, au Kenya et aux philippines.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La noix de coco affiche un apport calorique assez élevé : 353 kcal/100 g. Elle contient une très grande diversité de minéraux et d'oligo-éléments, à commencer par le potassium (380 mg/100 g), mais aussi le phosphore, magnésium, fer, cuivre, zinc... Elle apporte peu de vitamine C, mais reste un bon fournisseur de vitamines B, importantes pour la bonne assimilation de l'énergie.
Enfin, elle est riche en fibres (9,5 g/100 g).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la lourde et bien pleine, et intacte. Conserve-la entière jusqu'à deux mois à température ambiante. Par contre, une fois ouverte, il faut que tu la consommes le jour même ! Tu peux aussi la râper et ainsi la conserver pendant plusieurs mois, protégée dans un récipient hermétique.
   
Le conseil de Mayo
Utilise-la râpée dans les plats de viandes et de poissons, notamment dans les currys de poulet ou de boeuf. Elle est beaucoup utilisée dans la cuisine indienne, indonésienne, africaine et sud-américaine. Répartis-la aussi sur des salades à base de fruits de mer et crustacés : le mariage est délicieux ! Invite-la aussi dans tes desserts. Elle se glisse dans toutes les pâtisseries mais aussi dans les biscuits. Pour donner une saveur exotique à tes desserts, pense à en ajouter, par exemple, une poignée dans une compote de pommes, et celle-ci n'aura plus rien à voir !
 

N comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre O

   

 

Oeuf

  • Son origine

Origine de cet aliment

L’œuf est le produit de la poule (famille des Gallinacés comme le dindon ou les pintades). L’œuf est consommé depuis très longtemps : les Romains ont été les premiers à élever des poules.

Le sais-tu ? La poule est ovipare : elle n’a pas besoin de coq pour pondre. Par contre, elle a besoin de lumière : celle-ci rythme sa production d’œufs.

L’œuf et les fêtes
L’oeuf a occupé une place particulière lors de moments de fête comme Pâques. La coutume d’offrir des œufs à Pâques existait déjà dès la fin du Vème siècle. Ce n’est qu’au 19ème siècle que l’œuf de poule a été remplacé par l’œuf en chocolat.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L’œuf appartient à la famille Viande-poisons-œufs.
L’œuf t’apporte des protéines (13,5 g/100 g) d’excellente qualité idéales pendant ta période de croissance.

Les graisses ( 8,6 g/100 g) qu’il contient sont situées uniquement dans le jaune, le blanc n’en contenant pas : ceci explique que le jaune et le blanc n’ait pas les mêmes qualités culinaires et nutritionnelles.

L’oeuf est source de fer, de phosphore et est à lui tout seul un petit complexe vitaminique (A, D, B2, B12, B5, B9).
Avoue qu’il serait dommage de ne pas en profiter !

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Les œufs vendus au détail sont des œufs frais ou extra-frais de catégorie A (les oeufs de catégories B vont pour l’industrie agroalimentaire).

La mention « frais » signifie l’œuf peut être consommé sans problème jusqu’à 28 jours après la ponte.
La mention « extra frais » : un œuf est considéré extra-frais jusqu’au 9ème jour après la date de la ponte. Conseillé pour la mayonnaise, les oeufs coque, les crèmes et sauces non cuites...

Les œufs sont classés selon leur poids en 4 catégories :
S : pour les petits œufs (> 53 g)
M : pour les œufs moyens (poids compris entre 53 et 63 g)
L : pour les gros œufs (poids compris entre 63 et 73 g)
XL : pour les très gros œufs (poids > 73 g)

  • Lors de l’achat, vérifie la coquille : elle doit être épaisse, intacte, ne présenter aucune trace de fêlure, et être aussi propre que possible.
  • Choisis un œuf extra-frais pour les œufs coque, les mousses lorsque le blanc ou le jaune ne sont pas cuits.
  • Conserve les œufs au réfrigérateur : un emplacement spécial est souvent prévu. Place la pointe vers le bas. Jette les œufs cassés ou fêlés.
  • Sa coquille étant poreuse, conserve-le à distance des produits odorants (céleri, melon, poisson fumé…) car il prend facilement les odeurs.
  • Respecte la date de consommation indiquée sur l’emballage.

Une fois cassé, le blanc se conserve 2 jours maximum, le jaune uniquement 1 jour dans un peu d'eau pour éviter qu'il ne se dessèche.

Une petite astuce pour vérifier l'état de fraicheur d’un oeuf
Plonge l'oeuf dans de l’eau salée : "extra-frais", il tombe au fond ; il tend à remonter à la surface s'il est "frais". Il peut même flotter à a surface. Ceci est du au changement de la taille de la chambre à air qui augmente au fur et à mesure que l’œuf vieillit : plus celle-ci est grande, plus l’œuf flotte.
Une autre astuce pour vérifier la fraîcheur d'un oeuf: casse-le dans une assiette : extra-frais, le blanc se tient avec le jaune, il ne s’étale pas. Le jaune est bien bombé.

  anatomie oeuf
   
Le conseil de Mayo

L’œuf est pour toi un super ami pour découvrir les multiples recettes de notre patrimoine : il est ainsi nécessaire pour réaliser de la mayonnaise, et aussi les entremets comme la crème anglaise ou la crème caramel, les flans, les tartes, les meringues, les macarons, les soufflés…

L’œuf, lui-même, se consomme de mille et une façons : au plat, à la coque, mollet, brouillé, en omelette, cocotte au four… Pour la cuisson au four à micro-ondes, utilise les récipients spéciaux ; mais ne place jamais un œuf avec sa coquille dans le four à micro-ondes.
Quelque soit le mode de cuisson, veille à utiliser peu de matières grasses pour le cuisiner.

Les temps de la cuisson d’un œuf (plongé dans l'eau bouillante)
Pour un oeuf coque, compte 3 minutes.
Pour un oeuf mollet, compte 5 minutes.
Pour un œuf dur, compte 10 mn. Ne dépasse pas ce temps, car ton oeuf serait moins bon.

  • Si tu laves tes légumes, ne lave jamais un oeuf qui te semble sale car la mince pellicule (la cuticule) qui recouvre la coquille constitue une barrière contre les micro-organismes.
  • Si tu dois casser des oeufs pour les mélanger, prévois un petit récipient (bol) dans lequel tu les casses un à un. Réunis-les au fur et à mesure dans un grand récipient. Si l'un d'entre eux est mauvais, il te sera facile de le jeter, sans avoir à jeter l'ensemble des oeufs.

Dernier petit conseil, pour réussir au mieux tes recettes, sors ton œuf une heure avant du réfrigérateur : il se travaille à température ambiante.

A toi de jouer !

 

O comme... - Haut de la page


Orange :

  • Son origine

Origine de cet aliment L'orange est un fruit très ancien, probablement originaire de Chine. L'oranger fut d'abord un arbre d'ornement. On ne commença à la consommer que sous Louis XIV. Ce fut longtemps un fruit de luxe. Il y a encore 70 ans, c'était un fruit rare. Son accés s'est largement démocratisé depuis.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Les meilleures périodes pour en consommer sont de décembre à mai, même si nous pouvons en consommer toute l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Conserve tes oranges au frais, même si l'écorce est suffisament épaisse pour ne pas dénaturer leur pulpe, car les vitamines se situent essentiellement dans la peau et à la périphérie des fruits. A température ambiante, elle peut se déshydrater.
   
Le conseil de Mayo
L'orange se fait en jus, ou se savoure en tranches, quartiers. Elle se marie aux autres fruits, au thé, au vin. Son jus remplace avantageusement l'huile dans la vinaigrette. Le jus d'orange permet de ne pas sucrer une salade de fruits, par la douceur qu'il apporte. Marie l'orange également avec d'autres légumes comme des carottes ou des endives. L'orange a une délicieuse saveur acidulée qui valorise un poisson ou une volaille. Pour sa cuisson, évite l'autocuiseur qui lui fait perdre son jus! Le micro-ondes ne convient pas. Par contre, les oranges en quartier peuvent être pôélées ou cuites en papillote avec d'autres fruits. Compte sur les mariages réussis : orange et chocolat, orange et volaille, orange et épices pour des saveurs nouvelles.
 

O comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre P

   

Pain

  • Son origine

Origine de cet aliment

Les céréales sont présentes dans l’alimentation des hommes depuis des milliers d’années. Elles étaient alors essentiellement réduites en bouillies, cuites ou séchées. L’Egypte est le berceau de la boulangerie : les boulangers confectionnaient des pains aux formes variées et utilisaient déjà les ingrédients traditionnels du pain : farine, eau, sel, levain. Les Grecs et les Romains ont également appréciés le pain. En France, les premières boulangeries ouvrirent au 6ème siècle, durant le Haut Moyen Age : on y trouvait le pain ordinaire ou le pain bis… Mais ce n’est qu’à partir du 11ème siècle (1050) que le pain devint la base de l ’alimentation. Le christianisme joua un grand rôle dans la diffusion du pain. A la Renaissance, le pain blanc acheté à la boulangerie était consommé par les nobles et les bourgeois, les paysans mangeant du pain noir qu’ils réalisaient eux mêmes. Au 17ème siècle, les farines devinrent plus blanches grâce au développement des sciences agronomiques. Le 18ème siècle fut marqué par les famines et le manque de pain, ce qui expliqua les nombreuses révoltes qui traversèrent ce siècle qui finit pour autant sur une note plus apaisée  avec la liberté du commerce de la boulangerie déclarée en 1863.

Durant les 19ème et 20ème siècles, le métier du boulanger n’a cessé de se moderniser. Les machines sont ainsi venues remplacer les bras du boulanger, ce qui a amélioré sa qualité de vie et te permet de le voir plus souvent.

 

Connais-tu la composition d’un grain de blé ?

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le pain appartient à la famille des céréales, pains, féculents. Il apporte en moyenne 250 à 270 kcal aux 100g. Le pain est une source de protéines végétales (en moyenne 9 g/100g ) et riche en glucides complexes (50 à 56 g /100 g. Il est pour toi un partenaire précieux pour faire le pleine d’énergie pour penser, travailler et te dépenser.

Le pain t’apporte également des fibres (3 g/100 g)) qui favorisent un bon confort digestif. Il t’en apporte davantage lorsqu’il est complet ou au son (5 g/100 g).

Le pain est un aliment salé : il contient du sel et participe aux apports quotidiens.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Achète le pain chaque jour si possible. Les boulangers font souvent plusieurs fournées dans la journée, ce qui permet de profiter d’un pain frais, croustillant et savoureux. Une fois à la maison, consomme-le rapidement.

Pour éviter qu’il durcisse, ne le laisse pas à l’air libre. Enveloppe-le dans un torchon ou dans un sac en papier (ton boulanger te met parfois la baquette dans un sac en papier) et évite le plastique qui le fait ramollir.

Si tu en as acheté en trop, pense à le congeler : cela évite de le jeter.

Coupe ton pain uniquement au moment du repas.

S’il a perdu de son croustillant, mets-le quelques instants au four ou fais le griller au grille-pain.
Rassis, tu peux le faire tremper coupé en morceaux dans du lait: ajoute des œufs, du sucre et de la vanille : voici une recette de gâteau rapidement réalisée idéale pour un petit déjeuner ou un goûter. Tu peux aussi simplement faire tremper des tranches de pain dans un mélange lait-oeufs et les passer ensuite à la poêle : un résultat plaisir garanti !

   
Le conseil de Mayo

Le pain est un aliment idéal à consommer au petit déjeuner et au goûter et en accompagnement des repas. Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, les féculents sont recommandés à chaque repas selon l’appétit. Au moment des repas (déjeuner, dîner) savoure-le nature. Au petit déjeuner et au goûter, tu peux le tartiner de beurre, de confiture ou de pâte à tartiner. N’hésite pas à varier les plaisirs. Le pain, accompagné de carrés de chocolat, avec un jus d’orange en boisson composent un goûter gourmand et équilibré. Bon pain !

 

P comme... - Haut de la page

Pamplemousse

  • Son origine

Origine de cet aliment La découverte du pompelmoes est due aux Hollandais qui le ramenèrent de Malaisie. Pompel signifie gros et Imoes signifie citron. Ainsi les Hollandais l'ont pris pour un gros citron.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le pamplemousse est particulièrement riche en vitamine C. Il apporte aussi de la vitamine A.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année grâce aux différents pays producteurs (Etats-Unis, Israël...).
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Choisis-le la peau lisse, bien ferme et lourd. Conserve-le au frais plutôt qu'à l'air libre, même si l'écorce est suffisamment épaisse pour ne pas dénaturer sa pulpe.

Lorsque tu réalises des zestes, passe ton pomélo à vif, épluche-le grossièrement, puis mets-le quelques heures au frais pour faire durcir et contracter l'écorce.

   
Le conseil de Mayo
Le pomélo est comme tout agrume un fruit aux multiples utilisations. Dès le matin, savoure-le fraîchement pressé. Tu peux l'adoucir d'un jus d'orange ou de clémentine. Savoure-le en salade de fruits. Il se marie à merveille avec les viandes blanches et certains poissons. Il se gratine ou se savoure en sorbet.
 

P comme... - Haut de la page

Pastèque

  • Son origine

Origine de cet aliment Le fruit était connu des anciens Egyptiens et des Hébreux. Lors de l'expédition de Bonaparte en Egypte, son médecin des armées rapporte que la pastèque rendit de grands services aux soldats.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Très peu sucrée, la pastèque ne fournit que 33 kcal au 100 g. Sa richesse en eau (92 %) en fait un fruit idéal pour s'hydrater l'été. Elle est source de vitamine C et de carotènes (provitamine A).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Avril à Août

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver La pastèque est souvent trop grosse pour être mise au réfrigérateur. Préfére l'acheter en quart. Comme le melon, laisse-lui un peu de temps entre la sortie du réfrigérateur et sa consommation.
   
Le conseil de Mayo
La pastèque est un fruit qui rallie les petits et les grands. Elle se savoure simplement en cubes. Tu peux la présenter en brochettes mariée à d'autres fruits. Penses-y pour tes salades composées. Elle remplace la tomate pour réaliser des soupes fraîches.
 

P comme... - Haut de la page

Pêche

  • Son origine

Origine de cet aliment La pêche est déjà consommée simplement sous Louis XIV. On la savoure alors nature coupée avec un couteau. Ce n'est qu'au XIX ème siècle qu'elle entre dans la confection de desserts élaborés. La célèbre "Pêche Melba" fut en 1899 dédiée par Auguste Escoffier à la cantatrice australienne Nelly Melba.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La pêche a un apport énergétique modéré : 40 kcal/100 g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juin à septembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Les pêches sont très fragiles. Achète-les dans de cageots spéciaux qui les maintiennent séparées les unes des autres. Choisis-les indemnes de toute tâche. Conserve-les au frais. Si tu les mets au réfrigérateur, sors-les 30 minutes avant de les consommer pour qu'elles retrouvent leur éclat gustatif.
   
Le conseil de Mayo
Savoure-les nature, en salade de fruits, en compote, en flan, en tartes, en crumble, au sorbet... Si tu les aimes cuites, opte pour l'autocuiseur, compte 6 minutes à partir de la mise en pression. Le micro-ondes t'aidera à réaliser une compote en 3-4 minutes. Idéales à savourer aussi en papillote ou cuites à la vapeur.
 

P comme... - Haut de la page

Persil

  • Son origine

Origine de cet aliment Le persil est originaire d' Europe méridionale. En Grèce, il était offert aux athlètes pour les récompenser et servait lors de rites funéraires. Jusqu'au Moyen Âge, le persil était utilisé comme plante médicinale. Charlemagne fut l'un des premiers à l'apprécier en tant qu'herbe aromatique mais ce ne sera que vers le 15ème siècle que le persil connaîtra le succès dans les cuisines de France. Aujourd’hui, il existe deux grandes variétés de persil: le persil commun, qui est plat ou frisé selon la forme de ses feuilles. Il est utilisé comme condiment en cuisine. Et le persil bulbeux qui est cultivée comme légume. Sa racine est allongée et charnue.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le persil compte comme calories négligeables.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisisse-le avec des tiges bien fermes et des feuilles d'un beau vert. Conserve-le en laissant tremper les tiges dans un verre d'eau lorsqu'il est frais. Le persil supporte très bien la congélation. Pour cela, cisèle ses feuilles dans un bac à glaçons recouvert d'eau. Tu peux aussi le laisser sécher tête en bas dans une pièce sombre et aérée. Dans ce cas, il se conserve à l'abri de la lumière dans un récipient hermétique pendant plusieurs mois. Lave soigneusement ses feuilles car elles ont tendance à retenir la terre.
   
Le conseil de Mayo
Pour parfumer tes aliments, utilise du persil plat, plus riche en arôme. Pour décorer tes plats, utilise plutôt du persil frisé. N'hésite pas à le ciseler et à l'intégrer dans tes sauces ou vinaigrettes. Tu peux aussi le hacher plus ou moins finement, avec de l'ail, pour obtenir la fameuse persillade qui se marie si bien aux poêlées de champignons, aux cuisses de grenouilles ou aux escargots. Ses feuilles sont délicieuses également dans une omelette. Il est aussi l'ingrédient indispensable du taboulé du Liban. Tu peux aussi ajouter du persil dans tes plats sucrés, comme les salades de fruits.
 

P comme... - Haut de la page

Poire

  • Son origine

Origine de cet aliment La poire  est originaire de l'Asie centrale. Sa culture aurait commencé en Chine, plus de 4000 ans avant notre ère. Les Romains jouèrent un rôle important en développant le nombre de variétés. On en recensait une soixantaine à la fin de l'empire romain. La culture se répandit progressivement dans toute l'Europe. On en dénombre aujourd'hui plus de 5000 variétés différentes.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Riche en eau (85%), l'a poire est modérément calorique (53 kcal/100 g) et source de fibres (3 g/100 g).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Selon les variétés, la saison est différente: leur complémentarité nous permet de les savourer toute l'année.

Les poires d'été: Guyot, William's.

Les poires d'automne: Beurré Hardy, Louise-Bonne d'Avranches, Conférence, Alexandrine-Drouillard, Packam's Triumph, Doyenné du Comice...

La poire d'hiver: Passe Crassane.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Conserve les poires à température ambiante qui ont besoin de mûrir. Pour celles qui sont à maturité, place-les dans une boîte au réfrigérateur afin qu'elles ne s'abîment pas. Lorsque tu achètes des poires, choisis-les à des degrés de maturité différents.
Achète-la à la fin du marché pour qu'elle ne s'abîme pas (elle est en effet sensible aux chocs ou à la chaleur).
   
Le conseil de Mayo
La poire se marie avec les saveurs salées (viandes, volailles, mais aussi fromages comme le Roquefort ou le chèvre ou encore des salades vertes comme le cresson ou la mâche)  et les saveurs sucrées (autres fruits, chocolat..). Sers-toi du four à micro-ondes pour la réalisation de tes compotes. Opte pour le four traditionnel pour les poires en papillote, les tartes légères, les entremets... Savoure-la mixée: une autre manière de profiter de sa saveur subtile. Déguste-la également pochée.
 

P comme... - Haut de la page

Poireau

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire du Moyen-Orient, le poireau était déjà cultivé par les Egyptiens, qui en offraient des bottes pour récompenser ses meilleurs guerriers. Les Romains en consommaient en grande quantité. Ils l'introduisirent en Grande-Bretagne où il constitue le "légume national" gallois. En France, il forma durant des siècles la base des soupes sous le nom de "porreau" ou "pourreau" qui devint "poireau" au début du XIXème siècle. Aujourd’hui, le poireau est surtout produit dans les régions Pays-de-la-Loire, Nord-Pas-de-Calais et Basse-Normandie.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le poireau est faiblement calorique : soit 29 kcal pour 100g (cru) . Source de fibres alimentaires (2,46 g/100 g), il est riche en  vitamines C et B9 (acide folique). Il apporte également du calcium (27 mg/100 g) et du phosphore (33 mg/100 g).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Septembre à avril

Saison Primeur : fin avril-début mai à fin juillet

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis le poireau bien frais, lisse, avec le feuillage bien dressé. Sa racine doit avoir une forme renflée.
Le poireau primeur est fin et de petite taille. Le poireau d'hiver est plus gros : il existe plusieurs variétés : le géant d'hier, le "De Mézières" et le "de Solaise".
Conserve-le 5 jours dans le bac à légumes de ton réfrigérateur.
Une fois cuis, il se conserve 2 jours  dans un récipient fermé.
Tu peux  le congeler. Dans ce cas, blanchis-le quelques minutes à l'eau bouillante, passe-le sous l'eau froide, égoutte-le, puis mets-le dans un sachet.
   
Le conseil de Mayo
Les très jeunes et tendres poireaux peuvent être consommés crus. Coupés en rondelles, détachés en anneaux, mélange-le aux feuilles de laitues et aux rondelles de tomates: tu verras c'est délicieux. Tu peux aussi faire macérer une rondelle de poireau cru dans de l'huile ou du vinaigre pendant une dizaine de jours, ce qui donnera un parfum subtil à ta vinaigrette, qui rafraîchira agréablement une salade verte ou une salade à l'orange.
 

P comme... - Haut de la page

Poivron

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaires d'Amérique centrale, les poivrons et les piments sont issus du même arbuste. Ils se distinguent par leur forme et leur saveur, plus ou moins piquante. Le piment est petit et pointu alors que le poivron est plus gros et doux. le poivron serait originaire du Bresil. C'est le médecin de Christophe Colomb qui remarqua la place qu'il occupait dans l'alimentation des indiens. Ils sont arrivés en Europe au 16ème siècle.Ce n'est qu'à partir du 18ème siècle que leur culture s'est véritablement développée. Il existe trois grandes variétés de poivron : le carré qui vient de Hollande, le rectangulaire qui vient de France et le triangulaire moins courant.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Peu calorique (21 kcal/100 g), le poivron est riche en vitamine C, carotènes et en fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juillet à septembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le ferme et lisse, avec une peau bien brillante et tendue. Conserve-le dans le bac à légumes de ton réfrigérateur pendant une semaine maximum. Si tu le laisses à température ambiante, il se dessèche et flétrit. Pelé et grillé, il peut être conservé dans de l'huile pendant plusieurs mois.
   
Le conseil de Mayo

Pour profiter au mieux de toutes ses vitamines et de son craquant, consomme-le cru. Taille-le en dés ou en lanières et mélange-le à tes salades. Tu peux le relever de vinaigre balsamique et d'un peu de sucre, ce qui fait une très bonne entrée.

Mixé finement avec de la crème fraîche, tu obtiens un joli coulis qui se marie parfaitement avec un flan de légumes ou les plats de poisson blanc. Lorsqu'il est cuit, il est parfait dans les gratins, les omelettes ou sur les pizzas. Tu peux aussi le farcir avec différents ingrédients: les oeufs, le jambon, le thon, le poulet, le riz et les oignons.

 

P comme... - Haut de la page

Pomme

  • Son origine

Origine de cet aliment

La pomme est apparue sur terre il y a 80 millions d'années, sur les plateaux d'Anatolie. Des vestiges ont été retrouvés dans les villages lacustres néolithiques de Suisse et d'Italie du Nord. A la fin du XVI ème siècle, Olivier de Serres (agronome) en répertoriait plus de 50 variétés. A l'heure actuelle, il en existe plusieurs centaines.

Le sais-tu ? La pomme est le fruit le plus consommé des français.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

L'apport calorique de la pomme est modeste soit environ 80 calories pour une pomme. Elle participe à tes apports en vitamine C et en fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Il n'y a pas une pomme mais une multitude de pommes : Golden, Jonagold, Royal Gala, Canada... Chacune des pommes a une saison propre, ce qui assure leur présence permanente sur l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Tu peux choisir parmi un grand nombre de variétés :

Golden : Originaire des Etats-Unis, elle est la championne toute catégorie, elle est présente d'août à juin. Elle est de couleur jaune verdâtre. Sa chair est blanche-jaunâtre, juteuse, ferme, fine, sucrée et légèrement acidulée. La Golden est la seule variété de pomme qui bénéficie en France de signes de qualité : La Golden du Limousin est protégée par une AOC. Les Golden de la vallée de la Durance (Hautes-Alpes) bénéficient du label rouge "Fruits des Alpes de Haute-Durance". Les Golden produites en Savoie sont protégées par l'IGP "Pommes et poires de Savoie". Ces pommes d'altitude sont meilleures en goût et plus colorées en rose.

Royal Gala : Découlant de la Gala originaire de Nouvelle-Zélande, elle est la deuxième variété de pommes la plus consommée après la Golden. Tu la reconnais à sa couleur rouge intense et à son caractère bicolore. Sa chaire jaune est ferme, croquante, juteuse. Elle se consomme crue ou cuite.

Granny Smith : Originaire d'Australie, elle fut créée par un arboriculteur qui lui donna le nom de son épouse, qui s'appelait Maria Ann Smith, surnommée "Granny". Elle est aujourd'hui la troisième variété de pomme la plus cultivée en France. Elle se distingue des autres pommes avec sa peau de couleur vert vif même à maturité, sa chair est très croquante. Elle se consomme de préférence crue.

Reinette grise du Canada : Originaire de France, tu peux la consommer tout au long de l'année. La couleur de sa peau est nuancée du brun gris au vert bronze. Elle est semée de larges points gris très rugueux. Sa chair est tendre, sucrée et feutrée. Sa forme est aplatie et irrégulière. Si elle est délicieuse crue, elle est idéale pour les tartes et les compotes.

Clochard : La clochard est une pomme jaune, très rustique, qui se stocke facilement. Récoltée en septembre, elle a besoin de trois mois pour arriver à maturation. C'est pourquoi tu ne peux la consommer qu'à partir du mois de décembre. Le pommier de clochards est le pommier pour les haies par excellence. On l'appelle aussi 'Reinette de Parthenay'.

Reine des Reinettes : disponible dès le mois d'août et jusqu'à novembre. c'est une petite pomme à l apeau jaune d'or strié de rouge orangé. sa chair est dense, fondante, bien juteuse et légèrement acidulée. Elle est parfaite à cuire.

Gala est une pomme de couleur jaune-citron, flammée de rouge orangé. Elle a un arôme subtil, herbacé, fruité avec des senteurs de noisette. C’est une pomme à la saveur sucrée, croquante, juteuse et est délicieuse autant crue que cuite.

Braeburn est une pomme rouge brique à la chair croquante ferme et juteuse, moyennement acidulée se croque avec plaisir.

Jonagold est une pomme bicolore, sucrée, est légèrement amère, fondante et très désaltérante.

Elstar camoufle sous une peau couleur citron, lavée d’orangé, un goût prononcé, herbacé et fruité. Présente de de septembre à mars.

Fuji est une pomme à la jolie nuance dorée et vert amande, qui s’avère tendre et sucrée.

Granny Smith est une pomme dont la peau reste verte même à maturité. Sa chair est juteuse, croquante, et acidulée. Elle se consomme de préférence crue

Bien les choisir, mieux les conserver

Choisis-les à la chair dense, avec la peau bien tendue et sans tâches. Tu peux conserver une pomme pendant 8 jours à l'air ambiant et 4 à 6 semaines dans le bac de ton réfrigérateur.

   
Le conseil de Mayo
Si la pomme se mange nature, elle se prête à de nombreuses préparations culinaires. Pour la peler simplement, coupe-la en 4 quartiers pour enlever la peau plus rapidement ainsi que les pépins. Pour éviter que la pomme s'oxyde, arrose-la de jus de citron ou d'orange... Savoure-la râpée, citronnée et parfumée à la cannelle ou encore cuite en papillote. Pour respecter sa texture, évite de la cuire à l'autocuiseur et préfère la cuisson au four à micro-ondes qui te permettra de réaliser de faire des desserts dernière minute. Un petit truc : Pour faire de bonnes pommes au four, place tes pommes sur une biscotte ou une tranche de pain de mie ou de brioche ou de pain d'épice pour qu'il absorbe le jus de cuisson. Si tu la fais cuire avec la peau, arrose-la régulièrement pour éviter qu'elle n'éclate.
 

P comme... - Haut de la page

Pomme de terre

  • Son origine

Origine de cet aliment La pomme de terre est née en Amérique du sud sur les hauts plateaux de la Cordillère, au moins 5 000 ans avant notre ère, sous le nom de "papa". Elle fut cultivée par les INCAS dès le XIIIème siècle. Ce sont les Espagnols qui l'introduirent en Europe au 16ème siècle, sous le nom de "patata". Elle fut rapidement cultivée en Italie et en Angleterre.
Elle est introduite en France au 16ème siècle par Olivier de Serres. Elle était alors uniquement destinée à nourrir les animaux.
Ce fut grâce Antoine-Augustin Parmentier, pharmacien aux armées, que les qualités de la pomme de terre furent reconnues au 18ème siècle. Il persuada Louis XVI de son utilité pour lutter contre les famines qui ravageaient la France.
Ce n'est qu'en 1850 que la production de pommes de terre commença. Elle connut un succès immédiat et gagnât rapidement les régions au climat doux, comme la Bretagne, la Provence. Aujourd'hui, la France est le deuxième producteur européen de pommes de terre après l'Allemagne. La production est concentrée dans le Nord Pas de Calais et en Picardie. La Champagne Ardenne, la région centre et la région Rhône-Alpes sont également des régions importantes. Les Français consomment 40 kilos de pomme de terre par personne et par an !
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Apportant 90 kcal/100 g, la pomme de terre est un féculent riche en glucides complexes (amidon). Son apport en vitamine C est intéressant.

Son apport d'énergie varie en fonction de son mode de cuisson et selon l'apport de matières grasses. Ainsi, les frites apportent 254 kcal/100 g, les pommes dauphine 328 kcal/100 g et les chips 550 kcal/100 g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien la choisir, mieux la conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la bien ferme d'une couleur uniforme, sans tâche verdâtre ni germes.
Les pommes de terre à chair farineuse (plus riches en amidon) sont bonnes grillées, au four et en purée mais il ne faut pas les faire bouillir car elles se délitent.
Par contre, les pommes de terre à chair ferme se préparent en salade, sautées ou en gratin.
Conserve les pommes de terre achetées chez le primeur au maximum une semaine dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. Tu peux conserver les autres pommes de terre, crues, dans un endroit frais, sombre et aéré, à une température d'environ 7°C. Attention, les sacs plastiques les rendent humides et les font pourrir!
  • Bien la cuisiner

vapeur, eau, sautées Pour des cuissons  à la vapeur, à l'eau ou à la poêle : des pommes de terre à chair ferme
  • Pommes de terre Amandine
  • Annabelle
  • Belle de Fontenay
  • BF 15
  • Charlotte
  • Chérie
  • Franceline
  • Nicola
  • Pompadour
  • Ratte
  • Roseval
purée ou frites Pour des purées ou potages ou frites : des pommes de terre à chair farineuse
  • Agria
  • Artémis
  • Bintje
  • Caesar
  • Manon
  • Marabel
  • Mélody
  • Victoria
four et ragout Pour des cuissons entières au four, ou plats mijotés ou gratins : des pommes de terre à chair fondante
  • Agata
  • Monalisa
  • Samba
 
 
Le conseil de Mayo
Savoure tes pommes de terre de préférence cuites vapeur, à la diable, en salade, en purée, en gratin… en limitant les graisses.
Découvre-la cuite à la vapeur avec du beurre ou de l'huile d'olive ou de noix : un délice.
Ajoute du lait et/de la crème pour préparer une délicieuse purée. Privilégie un moulin à légume ou un presse purée qui respectent bien la nature la pomme de terre, un robot mixeur donnera un résultat plus "élastique".
La chair de la pomme de terre noircit au contact de l'air. Cuis-la juste après l'avoir épluchée ou conserve-la dans de l'eau froide en attendant l'étape de la cuisson. Si tu veux la cuire à l'eau, plonge-la avant dans l'eau froide salée. Pour faire des pommes de terres sautées, rince-les et essuie-les après les avoir tranchées afin d'enlever l'amidon qui accrocherait à la poêle.
 

P comme... - Haut de la page

Potiron

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Amérique centrale, le potiron s'est implanté en Europe dès le XVIème siècle. A cette époque, il était souvent utilisé dans la confection de gourdes ou encore de récipients et d'ustensiles de cuisine (bol, louche). Aujourd'hui, le potiron sert aussi d'élément de décoration indispensable à la fête d'Halloween (31 octobre). En France, il est essentiellement cultivé dans le sud (le sud-est en particulier), et se récolte chaque année d'octobre à décembre. Les deux variétés de potiron les plus consommées en France sont le Jaune Gros de Paris et le Rouge Vif d'Etampes.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Composé à plus de 92 % d'eau, le potiron est léger (20 kcal pour 100 g). Il est riche en carotènes (provitamine A).

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Juillet à octobre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Le potiron est rarement vendu en entier, mais en tranches. Vérifie qu'elles soient bien nettes et bien orangées. Si tu le conserves au réfrigérateur, il faut l'envelopper dans du papier transparent. Tu peux le congeler, mais il faut le cuisiner avant. Tu peux aussi le conserver entier dans un endroit sec et frais.
   
Le conseil de Mayo
Une fois que tu as retiré les graines, les fibres et la peau, il existe plusieurs façons de préparer le potiron. Il se consomme généralement en purée ou en soupe, accompagné de lardons et de crème, mais tu peux aussi l'utiliser pour faire des tartes automnales ou des desserts, très répandus lors des célébrations d'Halloween. Tu peux aussi le couper en petits dés de chair pour les faire revenir à la poêle pour en faire un bon accompagnement. Ses graines sont aussi comestibles, en apéritif, une fois grillées et salées.
 

P comme... - Haut de la page

Prune

  • Son origine

Origine de cet aliment Le prunier est probablement originaire d'Asie. Les Égyptiens puis les Romains appréciaient ses fruits sucrés. La prune était très cultivée en Syrie, notamment à Damas. C'est à partir de la Renaissance que l'on commence véritablement à l'apprécier, l'une d'elle prend d'ailleurs le nom de "Reine-claude" en l'honneur de l'épouse de François 1er, qui en raffolait. Aujourd'hui, il en existe de très nombreuses variétés, mais tu n'en trouveras que 4 sur le marché: la reine-claude, la mirabelle, la quetsche et l'"américano-japonaise"( qui est très grosse).
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Fruit juteux et sucré, la prune est peu calorique: soit 52 kcal/100 g. Elle est source de fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment De fin juin à septembre selon les prunes.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Reconnais une prune fraîche à la fine couche blanchâtre qui la recouvre. Conserve-la dans le tiroir de ton réfrigérateur. Si tu aimes consommer ce fruit "hors saison", n'hésite pas à les congeler dénoyautées..
   
Le conseil de Mayo
Savoure-la en tarte, compote, confiture, gratin, purée fraîche. Revenue avec une noisette de beurre, elle accompagne les viandes blanches, la volaille et, se marie même avec des crudités pour adoucir un légume. Elle apprécie la compagnie des épices: joue avec les clous de girofle, la cannelle... Pour la cuire, opte pour le four à micro-ondes, le four traditionnel, et la poêle.
 

P comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre Q

   

Q comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre R

   

Radis

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire d'Asie mineure, il a parcouru l'Egypte avant que les civilisations grecques et romaines ne le consomment. Il a connu un véritable succès grâce à sa saveur particulière et à sa culture simple et rapide. Le radis compte parmi les premiers légumes cultivés.
Il faut attendre le 16ème siècle pour découvrir le radis noir en France et encore 200 ans pour commencer à le consommer. Aujourd'hui, il est produit surtout en Pays-de-la-Loire, Centre et Provence Côte d'Azur toute l'année.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le radis appartient à la famille des fruits et légumes : c'est un légume-racine, d'un apport calorique faible 13 kcal/100 g. Il est riche en vitamine C, source de vitamine B9 et de fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Mars à juin
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-le de préférence petit, ferme, avec une peau brillante sans taches ni craquelures.
Ses fanes doivent être bien vertes.
Consomme-le le jour même car il ramollit très vite !
   
Le conseil de Mayo

Le radis est simple à préparer : coupe ses fanes à 1 ou 2 centimètres (tu vas ainsi pouvoir facilement le tenir). Rince-le sous l'eau courante.
Consomme-le cru nature ou avec du gros sel ou encore du pain et du beurre. Plus étonnant, consomme-le aussi cuit.
Amuse-toi avec le radis rose pour décorer tes plats. Tu peux lui donner une forme de tulipe ouverte en le coupant en 4 et en le faisant tremper dans l'eau : il va s'ouvrir tout seul. 
Décore tes tartines et salades avec des rondelles de radis : un air de printemps garanti !
Tu peux composer de jolies brochettes pour l'apéritif avec de la mozzarella ou du gruyère en dés, avec du jambon de Parme en éventail, avec des tomates cerise...

Le sais-tu ? Tu peux faire du potage avec les fanes : voic un légume "anti-gaspi".

 

R comme... - Haut de la page

Raisin

  • Son origine

Origine de cet aliment La vigne poussait déjà en Europe Occidentale à la fin de l'ère tertiaire. Présente à l'état sauvage, la vigne a été domestiquée au fil des siècles. C'est au XVII ème siècle, sur la table de Louis XIV qu'apparaissent les meilleurs raisins de table.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le raisin est l'un des fruits les plus énergétiques avec un apport de 72 kcal/100g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Septembre / Octobre
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Préfére le raisin bien mûr, un raison encore vert étant indigeste. Les grappes doivent être lourdes, les grains aérés, réguliers, lisses et bien fixés à la rafle. La fine couche qui enveloppe le raisin, appelée "pruine" est un signe de fraîcheur. Conserve-le au réfrigérateur car ses grains, à température ambiante, s'abîment très vite. Si quelques grains sont abîmés, retire-les immédiatement pour ne pas endommager les autres grains.

   
Le conseil de Mayo
Le raisin est un fruit facile à consommer: ses petits grains évitent l'épluchage. Il trouve ainsi sa place pour des apéritifs sucré/salé, ou encore s'habille de chocolat pour donner la touche à un repas de qualité. Il apprécie les plats en sauce, le gibier, le fromage et aussi les salades.
 

R comme... - Haut de la page

Rhubarbe

  • Son origine

Origine de cet aliment La rhubarbe serait née en Chine, en Mongolie ou au Tibet. Ses racines étaient très recherchées pour les vertus médicinales.Elle est consommée en Europe depuis le XVIIIème siécle et depuis le XIXème en France.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Crue, la rhubarbe est très peu calorique (10 kcal/100 g), riche en vitamine C et en fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mai à juillet puis septembre/octobre.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Le sais-tu ? seules, les tiges de rhubarbe se consomment le plus souvent cuites.
Quand tu vas au marché, choisis-les de couleur rouge avec des nuances de vert et parfumées.
Limite le séjour des tiges dans le réfrigérateur pour éviter leur déshydratation et ramollissement. Tu peux congeler les tiges congeler, après les avoir pelées et découpées en morceaux.
Si la rhubarbe est jeune et fraîche, il n'est pas nécessaire de l'éplucher. Mais parfois, il peut être nécessaire de l'effiler : pour cela, épluche-les à l'économe.

   
Le conseil de Mayo
La rhubarbe se mange cuite : en compote, en tarte, en flan, en crumble.... et en confiture. Elle aime la compagnie des autres fruits, surtout les fruits rouges comme les fraises, le cassis et les framboises. Prépare simplement des compotes en faisant cuire les tiges coupées en morceaux quelques minutes au four à micro-ondes, avec un peu de sucre. La rhubarbe rend de l'eau à la cuisson : si tu la savoures en tarte, émiette des biscuits sur toute la surface pour absorberont le liquide.
 

R comme... - Haut de la page

 

Riz

  • Son origine

Origine de cet aliment

L’histoire du riz a commencé voici bien longtemps : il était déjà cultivé il y a près de 10 000 ans en Asie du Sud. Le riz s’est introduit en Occident lors des conquêtes d’Alexandre le Grand au IVème siècle avant JC. Sa culture s’est développée en France seulement à partir de 1850 en Camargue et dans quelques étangs du Languedoc. Il existe aujourd’hui plus de 8000 variétés dans le monde. Deux grands types dominent : le riz indica, à long grain, léger et non collant, et le japonica, à grain rond, plus collant et riche en amidon.

Le riz est la 1ère céréale cultivée pour l’alimentation humaine. Le riz est produit sur tous les continents, de l’Asie du Sud est à l’Afrique en passant par l’Amérique et l’Europe. Le riz aime les zones humides et ensoleillées. En France, 17 000 hectares sont cultivés, majoritairement en Camargue. Mais 90 % de la production mondiale proviennent des moussons d’Asie.

Le riz est une céréale essentielle pour de nombreuses populations du monde : c’est l’aliment de base de la cuisine asiatique, chinoise, indienne, japonaise notamment.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le riz appartient à la famille des Céréales – Pain – Légumes secs. Source de protéines végétales, l’essentiel de son apport en énergie est du aux glucides (complexes) qu’il contient. Le riz est l’un des aliments sur lesquels tu peux compter quand tu as besoin de faire le plein d’énergie L’information nutritionnelle que tu peux voir sur les emballages est celle du riz cru que tu ne peux pas manger tel que.

Lors de la cuisson, le riz se gorge d’eau (en moyenne 2,5 fois son poids), son apport calorique cuit n’est en moyenne que de 131 à 155 kcal/100 g au lieu des 340 /350 kcal indiqués sur l’emballage.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Vendu sec, le riz est présent toute l’année.

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver

Le riz est commercialisé à différents stades de transformation : le riz complet, le riz blanchi et le riz incollable. Tu trouves également du riz avec des temps de cuisson différents : le riz se cuit en général 20 minutes mais tu as aussi des riz avec des cuissons plus rapides (10 minutes). Le riz a développé son côté pratique : tu peux le trouver en paquet en vrac ou également en sachet cuisson pour 2 ou 4 personnes.
Conserve le riz dans le placard, en veillant à conserver son paquet bien fermé.

   
Le conseil de Mayo

Tu peux réaliser de très nombreuses recettes avec du riz, de l’entrée au dessert : salades de riz, risotto, gratin… Savoure-le en version salée et en version sucrée.

Profite de la diversité des riz :

  • le riz Basmati, originaire des plaines de l’Himalaya, de l Inde ou du Pakistan aux grains très fins et allongés. C’est un riz parfumé idéal pour accompagner les plats un peu relevés.
  • le riz Thaï, produit en Thaïlande, avec un goût délicatement parfumé. Savoure-le de préférence cuit à la vapeur cuit dans un appareil appelé « rice cookeur ».
  • le riz rond est conseillé pour les desserts comme le riz au lait et aussi pour les risottos ou les sushis (variétés collantes).
  • le riz complet, plus long à cuire (50 mn), a un délicieux goût noisette.
  • le riz rouge de Camargue nécessite également une cuisson de même durée que le riz complet (50 mn).

Le riz sauvage n’est pas du riz : c’est une plante aquatique : reconnaissable à son grain brun et fin.

Connais-tu les différents modes de cuisson du riz ?

  • la cuisson par absorption : Pour 1 volume de riz, ajoute 2 volumes d’eau. Porte à ébullition puis couvre, baisse le feu. Laisse cuire le temps que l’eau soit totalement absorbée.
  • la cuisson créole : Verse le riz dans de l’eau bouillante et égoutte dès qu’il est cuit
  • la cuisson pilaf et risotto : fais revenir le riz dans un peu de matière grasse. Mouille avec de l’eau ou du bouillon. L’eau est ajoutée en 1 fois dans la cuisson pilaf et progressivement dans la cuisson pour le risotto.
 

R comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre S

   

S comme... - Haut de la page


Les aliments de A à Z, lettre T

   

Tomate

  • Son origine

Origine de cet aliment Originaire du Pérou, la tomate fut introduite en Espagne par Christophe Colomb au début du 16ème. On l'appelait "pomme d'amour" et "pomme d'or" (nom d'ailleurs conservé en italien pomodoro). Elle fut longtemps utilisée pour éloigner les moustiques ou comme plante ornementale et ce n'est qu'au XVIIIème siècle qu'elle devint un ingrédient culinaire. Elle fut d'abord consommée sous forme de sauces ou de coulis par les Méditerranéens avant de devenir à partir des années 1920 l'emblème des cuisines du Sud.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Composée à 95% d'eau, l'apport énergétique de la tomate est faible (15 kcal/100 g). Elle participe à tes apports en vitamine C (18 mg/100 g), provitamine A ou carotène (0,6 mg/100 g) et de vitamine E (1 mg/100 g) aux vertus anti-oxydantes. Elle apporte également un pigment rouge appelé "lycopène" qui a également des propriétés anti-oxydantes. La tomate contribue à tes apports en fibres (1,2 g/100 g)

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Juillet à octobre
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis une tomate assez ferme avec une peau bien lisse et de couleur uniforme. Plus elle est parfumée, plus elle est de bonne qualité! Conserve-la à température ambiante dans une corbeille de fruits ou sur une assiette. Évite le réfrigérateur qui lui fait perdre de sa saveur. Si ta tomate est un peu verte, ne t'inquiète pas, elle continue à mûrir dans un endroit chaud. Tu peux aussi la sécher et la conserver dans de l'huile. Ainsi, elle agrémente et relève les plats, notamment les pâtes et les cakes. Glissée dans un sandwich, elle ensoleillera tes pauses déjeuner.
   
Le conseil de Mayo
La tomate ronde est la plus appropriée pour être farcie, crue ou cuite, avec du riz, du fromage frais (chèvre, ricotta), de la chair à saucisse, du thon... après avoir été vidée et dégorgée (légèrement salée et retournée sur un linge). L'allongée, comme l'olivette, se savoure en coulis et en sauces, en ajoutant à la cuisson une cuillère de sucre pour adoucir son côté acide. Utilise-la pour des quiches, tartes et autres clafoutis. Marie-la avec de l'ail, des herbes comme l'origan ou le basilic....Pour les gratins et ratatouilles, utilise la tomate côtelée, comme la cœur de bœuf, qui offre la tenue indispensable à la cuisson !
 

T comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre U

   

U comme... - Haut de la page


 

Les aliments de A à Z, lettre V

   

V comme... - Haut de la page