Un plébiscite pour la soupe

12 décembre 2012 par Agnès

  • Qui nous séduit tout au long de la vie ? dont on se lasse jamais ? qui nous étonne ? qui laisse libre cours à l'imagination ? La soupe bien sûr !
  • La soupe est plébiscitée pour les nombreux avantages qu'elle présente.
  • C'est un merveilleux moyen pour sensibiliser et éveiller les enfants aux légumes, et cela de la préparation à la dégustation. Aller au marché, discuter sur les légumes présents, se familiariser ainsi avec leurs saisons. Rentrer à la maison : les ranger dans le bac du réfrigérateur favorise l'apprentissage de leur conservation ( ll est possible aussi de faire une soupe avec des légumes surgelés ou en boîte).
  • Les éplucher, les laver (sous l'eau courante de préférence pour éviter les pertes de vitamines), les mettre à cuire (faitout, auto-cuiseur ...) avec votre aide puis manier le mixeur sont là des apprentissages qui serviront pendant longtemps aux enfants.
  • La soupe c'est également l'occasion de familiariser les enfants progressivement avec les légumes. Selon l'âge de votre enfant, l'introduction de nouveaux aliments est plus ou moins facile. En effet, entre l'âge de 2 à 6 ans, période de néophobie alimentaire, la nouveauté est souvent rejetée. Deux solutions pour franchir cette étape avec succès : préparer avec l'enfant, et faire goûter plusieurs fois, de très intéressants travaux montrant qu'il faut présenter un nouvel aliment entre 10 à 12 fois pour qu'il soit apprécié.
  • Pour aider l'enfant à apprécier des goûts simples, commencez par des soupes où le goût du légume se distingue bien, avec un seul voir 2 légumes : soupe de carotte, soupe de potiron... Puis passez à des soupes à 3 voir 4 légumes...
  • Jouez des textures : mixées, en morceaux...
  • Pour qu'elle cuise rapidement, coupez les légumes en petits morceaux. Il n'est pas toujours nécessaire de mettre des pommes de terre : si vous préférez des soupes avec des légumes seuls, c'est à tout à fait possible en mettant moins d'eau lors de la cuisson.
  • D'un point de vue nutritionnel, la soupe participe à l'apport en eau quotidien. Sa teneur en légumes explique qu'elle soit source de vitamines (C, A ...) et de fibres alimentaires.  L'utilisation de sel sera modérée : en effet, notre consommation est actuellement supérieure aux recommandations : les herbes et les épices sont les petites "fées" du goût et peuvent suppléer au sel.
  • Consommée en début de repas, elle se savoure lentement : pas question de se brûler la langue ! Son volume aide à mieux réguler les apports au cours du repas en lien avec le volume consommé. Cet atout est intéressant que l'on soit jeune et moins jeune pour mieux gérer son poids. C'est pourquoi c'est bon d'en profiter toute l'année en basculant vers les soupes fraîches durant l'été.
  • L'univers de la soupe a tellement séduit qu'il existe des "Fêtes de la soupe" : 
  • l'une est organisée au mois de novembre par l'association "Mange ta soupe", qui au travers de la promotion de la soupe souhaite améliorer les relations sociales : à découvrir sur : www.mangetasoupe.eu
  • De nombreuses villes organisent des "Fête de la soupe" et il existe même un festival...

La soupe a de beaux jours devant elle et c'est très bien : à la fois pour notre plaisir et notre santé.

Si vous souhaitez transmettre aux enfants des recettes que vous aimez bien, n'hésitez pas à nous les faire parvenir.

Bonne soupe !

Agnès

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter