Pâques : un rendez-vous chocolaté

2 avril 2015 par Agnès Mignonac

AChocolat Pâques La table des enfants Pâques, il est traditionnel d'offrir et de s'offrir du chocolat. L'art de l'oeuf en chocolat est apparu au XIXème siècle grâce à l'émergence de nouvelles techniques de travail de la pâte de cacao et à l'apparition des premiers moules.
Depuis, chacun y va de son inventivité et, chaque année, c'est avec bonheur que nous découvrons les nouvelles créations de nos talentueux chocolatiers.

  • Le vrai héros : le cacao !

La désignation «chocolat» correspond à un mélange de sucre et de cacao. La pâte ou le beurre sont extraits de la fève de cacao fermentée, puis torréfiée et broyée.
Sur le plan nutritionnel, le cacao est riche en énergie, en antioxydants (polyphénols qui préviennent les maladies cardiovasculaires), et en minéraux (magnésium, potassium, cuivre, sélénium, zinc, fer), essentiels à l'organisme. Plus un chocolat a une forte teneur en cacao, plus les apports en ces nutriments sont importants.

  • Tablettes de chocolat : laquelle choisir ?

Le terme «chocolat» recouvre une diversité de produits très large,
Décryptons les 3 chocolats sous leur forme la plus connue, la tablette :

- Le chocolat noir : selon la réglementation européenne, le chocolat doit contenir au moins 35 % de pâte de cacao et beurre de cacao.
Dans votre magasin, vous trouvez différents taux de cacao pouvant atteindre 70 voir 80 %.  Plus la teneur en cacao est importante, plus l'apport nutritionnel est important.
Ainsi, un chocolat à 70 % de cacao apporte du magnésium (206 mg soit 54,9 % de la VNR); du phosphore (248 mg soit 35,4 % de la VNR); du potassium (727 mg soit 36,3 % de la VNR), du fer (10,7 mg soit 76,4 %), du zinc : (2,85 mg soit 28,5 % de la VNR).
Le chocolat noir a la particularité d'apporter des fibres, dues au cacao, en quantité importante : 12,6 g aux 100 g. Une manière bien agréable de satisfaire nos besoins !

- Le chocolat au lait : il doit contenir au moins 25 % de pâte de cacao et beurre de cacao ainsi que du lait (au moins 14%), généralement sous forme de poudre.
Moins riche en cacao que le chocolat noir, un peu plus sucré, il fait preuve lui aussi d'un bel apport en minéraux : du magnésium (77,7 mg soit 20,7 % de la VNR, du potassium (565 mg soit 28,2 % de la VNR), du fer (4,24 mg soit 30,2 % de la VNR) et, grâce au lait qu'il contient, du calcium (178 mg/100 g soit 22,2 % de la VNR*), du phosphore (230 mg/100 g soit 32,8 % de la VNR) et de l'iode (33,7 μg soit 22,4 % de la VNR).

- Le chocolat blanc : fabriqué exclusivement à partir de beurre de cacao, il contient du lait (au moins 14%), du sucre et généralement un arôme vanille mais pas de cacao. Le chocolat blanc apporte, également grâce au lait qu'il contient, du calcium (262 mg/100 g soit 32,75 % de la VNR) et du phosphore (230 mg/100 g soit 32,8 % de la VNR).

  • Composition des 3 chocolats pour 100 g*** :

Composition des chocolats Table des enfants

  • Bonbons de chocolat différent de chocolat

Le terme « chocolat» est aussi couramment utilisé pour désigner les confiseries et préparations chocolatées type barres, bonbons, dragées... 
Règlementairement, ces produits n’ont pas le droit à l’appellation «chocolat» : ils portent la dénomination «bonbons de chocolat» à condition de contenir 25 % de chocolat.

  • La consommation du chocolat en quelques chiffres

- Ventes de chocolat en 2014 : 387 200 tonnes réparties : Tablettes 33,4 %, Bonbons de chocolat 23 %, Pâtes à tartiner 18,4%, Cacao en poudre 13,4 %, Barres 11%
- Budget "chocolat" par ménage : en moyenne 110 euros par an dont 20 euros pour Pâques**
- France : consommation de chocolat par habitant : 6,69 kg/an.

  • 7 conseils équilibre

- Pour vous guider dans vos achats chocolat, regardez la liste des ingrédients présente sur l'emballage : vérifiez que la teneur en cacao est suffisante pour profiter de ses atouts.
- Si vous trouvez le chocolat noir amère, goûtez les recettes aromatisées : aux fruits (pruneau, orange, cranberries...), aux fruits secs (amandes,noisettes, pistaches...), aux céréales,aux épices, au gingembre ... Vous trouverez ainsi celle qui vous plaît.
- Pour les enfants, préférez le chocolat noir ou le chocolat au lait. Réservez le chocolat blanc à des consommations plus occasionnelles.
- Le chocolat apporte en moyenne 500 kcal /100 g, ce qui représente 50 kcal/10 g : une dose plaisir compatible avec l'équilibre alimentaire. Les mini-tablettes servies en accompagnement des cafès pèsent selon la marque entre 5 et 9 g.
- Un enfant qui bouge, qui coure, peut pour son goûter consommer jusqu'à 15  g de chocolat avec un morceau de pain : un goûter gourmand à décliner en changeant les recettes de chocolat et de pain. Sans oublier le verre d'eau en accompagnement.
- Le poids d'un carré de chocolat varie beaucoup d'une tablette à l'autre. Préférez les tablettes de 100 g qui aident à gérer la consommation et limitez les grosses tablettes de 200 g qui peuvent favoriser une consommation plus importante.
- Anticipez un excès momentané de chocolat. Peut être ce week-end, allez-vous consommer plus de chocolat que de coutume. Pour anticiper cela, privilégiez au repas une entrée légère (crustacés, coquillages, ou légumes frais) et un dessert à base de fruits. ... et partagez ensuite à la chasse aux oeufs pour bouger en famille !

Joyeuses Pâques

 

Sources :
Communiqué de presse de l'Association Française des diététiciens nutritionnistes
Communiqué de presse du Syndicat du chocolat
***Données nutritionnelles issues :Table Ciqual : table des compositions nutritionnelles des aliments 2013
* VNR = Valeurs nutritionnelles de référence
** Source Kantar Worldpanel 2012

Inscrivez-vous à la newsletter