Nutrition - La cerise - 8 astuces pour bien la déguster

30 mai 2016 par Agnès Mignonac


Cerises - Le blog des parents et des grands-parents La Table des enfantsRonde, d'un joli rouge, charnue, rafraîchissante, la cerise associe qualités nutritionnelles et plaisir gourmand.
Un peu plus calorique que les autres fruits rouges (c'est le plus sucré des fruits rouges), elle est présente pendant une courte période.
Alors, pour en profiter au mieux, voici quelques conseils.

  • La cerise :  5 atouts nutritionnels

1 - Une richesse en eau (81 %) qui contribue à l'hydratation de notre organisme.
2 - Un apport d'énergie modéré (70 kcal/100 g). La cerise compte parmi les fruits frais les plus énergétiques en lien avec une teneur en glucides (14,2 g/100 g) plus importante que la moyenne.
3 - Une source* de vitamine B9 (ou folates) qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et à la réduction de la fatigue.
4 - Un apport de vitamine C (en quantité variable selon la variété et la saison).
5 - Un apport de molécules anti-oxydantes (caroténoïdes, lutéine...).

  • Une portion de 100 g de cerises** (10 à 14 cerises selon grosseur ) =

Cerises La table des enfants Agnès Mignonac
70 kcal
14,2 g de glucides
9,33 mg de vitamine C soit 11,6 % des Valeurs nutritionnelles de référence (VNR)
34 μg de vitamine B9 soit 17 % des VNR
  • La cerise : pour qui ?

Appartenant à la famille alimentaire des fruits et légumes, la cerise peut être consommée par les tout-petits, dès l'âge de 8 mois révolus, les enfants, les adolescents, et les adultes.
Privilégiez les préparations en compote jusqu'à l'âge de 18 mois. Veillez à bien retirer les noyaux pour éviter les risques de fausse route (même chez les plus grands !).
En cas de diabète, consommez vos cerises de préférence au cours du repas et comptabilisez les glucides ainsi apportés. Comme les autres fruits rouges (fraise, framboise...), la cerise est un des fruits avec un IG (index glycémique) bas, utile à connaître.
Si vous surveillez votre ligne, vous pouvez consommer des cerises en contrôlant la quantité pour éviter les excès car il est facile d'aller au delà de la douzaine conseillée.
Pendant votre grossesse, prenez soin de bien les laver.

  • La cerise : quelle portion ?

Comptez une portion de :
- 50 g chez les enfants jusqu'à 3 ans, soit en moyenne 6 - 7 cerises
- 50 à 100 g entre 3 et 10 ans (6 à 10/14 cerises)
- 100 g à partir de 10 ans

  • La cerise : 8 astuces équilibre gourmand

  Commencez à introduire les cerises cuites et mixées chez bébé. Une délicieuse compote pomme cerise (sans sucre) lui permettra de découvrir ce fruit avec plaisir. 
 

Savourez les cerises de préférence nature, car déjà sucrées naturellement. Dégustez les différentes variétés : Burlat, Summit, Flofer, Van, Stark... Chacune a sa saveur et l'art de vous régaler. 

 

Pesez une fois 100 g de cerises pour visualiser le volume : cela vous aidera à manger la bonne quantité. Vous verrez qu'il est facile d'en manger plus.

 

Pour bien digérer les cerises, notamment celles dont la chair est un peu ferme, veillez à bien les mastiquer.

  Si vous avez du mal à digérer les cerises crues, savourez-les cuites. Leurs fibres ainsi attendries sont plus digestes.
  Pour un cocktail vitaminé, associez la cerise aux fraises et framboises riches en vitamine C.
  Amusez-vous à marier la cerise avec de la roquette et du fromage de brebis : une idée de salade rafraîchissante qui séduira toute la famille
  Pensez à l'inviter à l'apéritif en compagnie des tomates cerises : une jolie façon de célébrer le printemps pendant ce moment convivial.

Bonne dégustation

*Les termes "source de " et "riche en " sont réglementés.
Il est possible de les utiliser uniquement quand la teneur de l'aliment en une vitamine ou un minéral répond à des critères quantitatifs spécifiques.
Pour dire qu'un aliment est "source de ", il doit contenir à minima 15 % de la Valeur Nutritionnelle de Référence (VNR) de la vitamine ou du sel minéral concerné.
Pour dire qu'un aliment est "riche en", il doit contenir à minima 30 % de la Valeur Nutritionnelle de Référence (VNR) de la vitamine ou du sel minéral concerné.
**source Table Ciqual - Anses

Inscrivez-vous à la newsletter