Nutrition - La betterave - 5 conseils pour vous régaler !

4 octobre 2016 par Agnès Mignonac

Toutes-rondes-les-betteraves-la-table-des-enfantsD'une jolie forme ronde et d'une couleur intense, la betterave apporte saveur et gaieté dans nos assiettes. Se savourant crue ou cuite, elle possède des atouts à découvrir sans modération !

  • La betterave -  ses bienfaits nutritionnels

Composée à 87 % d'eau, la betterave cuite apporte 43,4 kcal/100 g.
Elle doit son apport calorique principalement aux glucides (7,17 g/100 g) et aux protéines végétales (2,5 g/100 g).
Elle participe aux apports en fibres (2,3 g/100 g), favorisant un bon transit intestinal.
La betterave est riche en vitamine B9 (74 μg/100 g) soit 37 % des valeurs nutritionnelles de référence (VNR). La vitamine B9 contribue à la formation normale du sang et à la réduction de la fatigue.
Elle est également source de manganèse (0,46 mg/100 g) soit 23 % des VNR, qui contribue au maintien d'une ossature normale et à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

La betterave cuite est riche en anti-oxydants (bétalaïne) qui aident à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules par les radicaux libres dont l'excès est favorisé par le tabac, une exposition excessive au soleil ou encore la pollution.... Elle doit sa couleur rouge intense à la bétalaïne.

Le savez-vous ? une betterave pèse en moyenne 125 g.

  • La betterave, pour qui ?

La betterave appartient à la famille alimentaire des fruits et légumes.
Elle peut être consommée sous forme cuite dès l'âge de 5 mois révolus. Une occasion pour proposer à votre tout-petit des purées rigolotes toutes roses !
La betterave se cuisine facilement : profitez-en ! Savourez-la en famille : enfants, adolescents, parents, grands-parents...

Même si la betterave est un peu plus sucrée que la moyenne des légumes, ne vous en privez pas si vous suivez une alimentation minceur. Mariez-la simplement avec un légume léger comme l'endive ou la mâche qui apporteront par ailleurs du volume : vous profiterez ainsi d'une délicieuse entrée qui vous aidera à modérer l'appétit du début de repas.

Si vous êtes diabètique, savourez la betterave au sein d'un repas du fait de son index glycémique (IG) élevé (IG = 65). Découvrez le plaisir de la savourer crue, l'IG de la betterave crue étant beaucoup plus bas (IG = 30).

Sa richesse en anti-oxydants une fois cuite en fait un légume intéressant si vous avez un cholestérol trop élevé. Veillez simplement à choisir avec soin l'huile d'assaisonnement en privilégiant l'huile de noix, de colza ou encore l'huile d'olive.

La betterave est conseillée si vous êtes enceinte pour sa richesse en vitamine B9.

Il peut arriver que, quelques heures après avoir consommé des betteraves, l'urine prenne une teinte un peu rougeâtre. Cet effet, lié à différents facteurs comme la rapidité de la digestion ou la variété de la betterave mangée, est sans risque pour la santé.

  • La betterave - 5 conseils équilibre gourmand

  La betterave ne se mange pas qu'en dés !
Cultivez le talent culinaire de la betterave. Si elle colore de rose nos doigts lorsque nous la préparons, elle apporte également cette jolie couleur aux aliments qu'elle accompagne.
Cultivez avec elle l'art de la soupe, de la purée, des mousses et des salades...
 

Vos enfants n'aiment pas la betterave ?
Etonnez-les avec des betteraves crues simplement râpées. Cette saveur et cette texture différentes leur feront redécouvrir ce légume bien sympathique.
Créez des duos betteraves- carottes, ajoutez des noix concassées : vous verrez, ils vont se régaler !

  La betterave apprécie la compagnie de nombreux aliments comme les fruits ou les fromages : amusez-vous à créer des associations savoureuses en associant de la pomme, de la poire, des fromages comme le Roquefort ou le chèvre frais.
  Sa saveur douce en fait un légume astucieux pour faire manger des légumes amers comme l'endive. Profitez-en !
  Découvrez la betterave dans le traditionnel Borsch. Cette soupe de l'Europe de l'Est se compose traditionnellement de 2 préparations :
- la première de tomates et de pommes de terre,
- la seconde d'oignons, carottes, poivrons auxquels est ajouté du chou blanc émincé. Lorsque les 2 préparations sont presque cuites, on les mélange et on y ajoute de la betterave coupée en dés.
Une délicieuse recette à découvrir en famille : profitez-en pour créer la vôtre !

 Bonne journée

* Le savez-vous ? Les termes "source de " et "riche en " sont réglementés. Il est possible de les utiliser uniquement quand la teneur de l'aliment en une vitamine ou un minéral répond à des critères quantitatifs spécifiques.
Pour dire qu'un aliment est "source de ", il doit contenir à minima 15 % des Valeurs Nutritionnelles de Référence (VNR) de la vitamine ou du sel minéral concerné.
Pour dire qu'un aliment est "riche en", il doit contenir à minima 30 % des Valeurs Nutritionnelles de Référence (VNR) de la vitamine ou du sel minéral concerné.
Un aliment est source de fibres lorsqu'il en contient à minima 3 g/100 g et riche en fibres lorqu'il en contient à minima 6 g/100 g.

** Données nutritionnelles issues : Table Ciqual : table des compositions nutritionnelles des aliments 2013

Inscrivez-vous à la newsletter