Mieux connaître l'huile de palme

23 septembre 2015 par Agnès Mignonac

De nombreuses questions circulent sur l'huile de palme. 
Existant depuis 5000 ans, l'huile de palme joue un rôle important dans l'alimentation mondiale : c'est l'huile la plus utilisée dans le monde.
En France, nous sommes de petits consommateurs et, contrairement à de nombreux autres pays, nous ne l'utilisons pas pour frire nos aliments.

 

 

 

L'huile de palme : des propriétés technologiques
Le succès de l’huile de palme s’explique par ses propriétés, notamment celle d'être solide à température ambiante. Elle résiste très bien à l’action de la chaleur et ne rançit pas. D’un goût neutre, elle peut être associée à de nombreux ingrédients et notamment au chocolat en biscuiterie.
Jouant un rôle important dans la texture, elle apporte croustillant et fondant.
Elle a remplacé dans les années 2000 les huiles partiellement hydrogénées, sources d'acides gras trans, permettant une réelle amélioration nutritionnelle des produits.

 

L'huile de palme : une richesse énergétique
Comme toutes les huiles, l’huile de palme, composée à 100 % de lipides, est riche en énergie : 900 kcal/100 g.
Sa teneur en acides gras saturés (50 %), moindre que celle de l'huile de noix de coco (85 %), est 3 à 5 fois supérieure à celles de l'huile de soja (14,5 %), l'huile d'olive (13,8 %), l'huile de tournesol (10,4%) et l'huile de colza (7 %). 
Notre attention est à porter en priorité sur notre consommation excessive d'acides gras saturés dont les sources alimentaires sont multiples : pour équilibrer notre alimentation, ce n'est pas uniquement sur l'huile de palme qu'il faut porter nos efforts mais bien sur l'ensemble des aliments sources de matières grasses en évitant les consommations excessives et les cumuls à risque.

 

L'huile de palme : une consommation faible
La consommation d'huile de palme est en moyenne de 2,8 g/jour, ce qui représente 5 % des apports en acides gras saturés quoitidiens.
Des chiffres qui relativisent l'impact de la consommation d'huile de palme sur notre santé.

 

L'huile de palme : un rendement exceptionnel
L’huile de palme, par son rendement exceptionnel (3,5 tonnes/hectare en moyenne), va jouer un rôle essentiel pour faire face à l’augmentation des besoins énergétiques liés à l’augmentation de la population mondiale estimée à 9 milliards en 2050 et à l’évolution des pratiques alimentaires.
A titre d'illustration, la culture du palmier à huile représente à elle seule 39 % de la production mondiale en huile végétale en occupant seulement 7 % des surfaces agricoles.

 


 
l'huile de palme : une démarche de certification
La culture du palme s’est beaucoup améliorée dans les premiers pays producteurs. L’impact sur la déforestation en Malaisie et en Indonésie s’est beaucoup réduit, celle-ci n'étant plus que 10 %.
Pour autant, ceci ne s’observe pas encore dans tous les pays, les nouveaux pays producteurs pouvant abattre jusqu’à 30 % des forêts primaires.
Ceci rend particulièrement légitime la démarche de certification mise en place par la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil).
Créée en 2004, cette initiative internationale multi-acteurs, a défini des principes pour développer une filière de palme durable respectueuse de l’environnement.
Actuellement, 10 % de la surface mondiale sont certifiés. 

Comme vous le voyez, il ne s'agit pas de "condamner" ni de "promouvoir" l'huile de palme dont les qualités en font une matière grasse de choix pour certaines aliments (biscuits, les pâtes à tartiner, biscottes, pain grillé...).

Il est judicieux de la consommer en faible quantité et de l'inclure dans une alimentation variée et diversifiée qui limitera ainsi les risques de consommation excessive d'acides gras saturés.

La choisir "durable" est un moyen de poursuivre l'important travail de certification démarré en 2004.

  • Pour en savoir davantage :

Etats des lieux – l’huile de palme : aspects nutritionnels, sociaux et environnementaux – Novembre 2012 : www.alimentation-sante.org
Communiqué presse Alliance française pour une huile de palme durable
- www.huiledepalme.org

Commentaire de Elizabeth

17 septembre 2013 à 11:22 AM

Merci pour ces informations qui remmettent en place les idées reçues !

Inscrivez-vous à la newsletter