Les gestes pour lutter contre le gaspillage alimentaire

10 octobre 2016 par Agnès Mignonac

N'en-perds-pas-une miette-alimentation-gouv-ferLe 16 octobre, se déroule la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.
Lancée en 2013, elle est une contribution à la Journée Mondiale de l'Alimentation célébrée par l'Organisation des Nations Unies.

La journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire est l'occasion de mobiliser chacun d'entre nous, particulier ou professionnel, pour agir et mettre en oeuvre des actions visant à réduire notre gaspillage alimentaire.
Chaque français jette en moyenne 20 kg de nourriture par an. Un défi à gagner : réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025.

Le gaspillage alimentaire en France en quelques chiffres
- Chaque année, plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits :
- 6,5 Mt par les foyers sont 1,2 Mt de nourriture encore consommable, soit 20 kg par an et par français.
- 2,3 Mt par la distribution.
- 1,5 Mt par la restauration.

  • Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, adoptez ces quelques gestes !

  Achetez les quantités d'aliments dont vous avez besoin.
Commencez par établir les menus de la semaine. Vérifiez ce que vous avez dans vos placards et votre réfrigérateur pour finaliser votre liste de courses.
Pensez aux aliments en petits formats ou individuels si vous savez que vous aurez peu l'occasion de vous en servir.
  Evitez de faire les courses quand vous avez faim : avant les repas, vous risquez de succomber et d'acheter plus que vous ne le souhaiteriez.
L’idéal est de faire vos courses après le repas une fois rassasié(e): vous serez moins tenté(e).
  Dans le magasin, commencez vos achats par les rayons de produits qui se conservent à température ambiante : biscuits, céréales, pâtes, conserves….
Terminez par le rayon "produits frais" puis le rayon "produits surgelés" pour respecter la chaîne du froid (n'oubliez pas le sac isotherme !).
  Respectez les dates de consommation indiquées sur les emballages.
  1. La Date Limite de Consommation (DLC), avec la formule « A consommer avant le... ou jusqu'au" concerne les produits périssables comme la viande, les poissons, les produits laitiers frais, les plats cuisinés... à conserver au réfrigérateur. La DLC est une date impérative au delà de laquelle le produit ne peut plus être consommé.
  2. La date de durabilité minimale (DDM), avec la formule «A consommer depréférence avant le..."concerne les produits secs comme les biscuits, les pâtes, le riz ou les conserves...
    Après la date indiquée, le produit n'est pas périmé. Il peut être encore consommé même s' il peut avoir perdu certaines de ses qualités.
    - Lorsque le jour, le mois et l'année sont précisés "A consommer de préférence avant le 16/10/2016", le produit peut être consommé sans danger pour la santé jusqu'à trois mois après la date.
    - Lorsque uniquement le mois et l'année sont précisés "A consommer de préférence avant 10/2016", le produit peut être consommé sans danger pour la santé entre 3 et 18 mois après.
    - Lorsque seule l'année est précisée "A consommer de préférence avant 2016", le produit peut être consommé sans danger pour la santé plus de 18 mois après.
  A la maison, rangez vos produits dans votre réfrigérateur (pensez à le nettoyer régulièrement) ou vos placards dans l’ordre de consommation.
Mettez devant les produits qui doivent être consommés en premier. Une activité que vous pouvez faire avec les enfants pour leur apprendre à gérer cette information.
  Infographie-Minsitère-de-l'Agriculture-Un-frigo-Bien-Rangé-La-table-des-enfants
Respectez les consignes de conservation indiquées sur les emballages et notamment les températures.
Pour vous aider : découvrez l'infographie du ministère de l'Agriculture : "Un frigo bien rangé, des aliments mieux conservés"
 

Consommez des produits de saison.
Pensez aux légumes moches ! Même s'ils sont moins beaux, ils sont bons au goût !
Pensez à les congeler si vous les avez achetés en quantité excessive (en suivant les recommandations du fabriquant).
Réduisez la taille des épluchures : faites-en des potages, des flans, des tartes. Utilisez les fanes pour parfumer vos soupes.
Amusez-vous à faire des chips avec vos épluchures de carottes ou de pommes de terre.

  Dosez les quantités à préparer pour limiter les restes : pour cela, aidez-vous d'un verre doseur, de tasses, d'une balance culinaire…
    A table, servez-vous selon votre appétit.
A la fin du repas, ne jetez pas les restes qui peuvent être conservés. 
Apprenez à les cuisiner : tartes, quiches, potages, gratins, omelettes, pain perdu, crumbles sont autant de préparations culinaires qui aident à moins jeter et à consommer les restes d'une façon gourmande.
10-la-table-des-enfants   Lorsque vous allez au restaurant, pensez au "doggy-bag" ! Un geste possible depuis le 1er janvier 2016.

 Pour en savoir davantage sur le gaspillage alimentaire : www.alimentation.gouv.fr/anti-gaspi

 

Bonne journée

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter