Le sucre : comment allier plaisir et bien manger

8 novembre 2016 par Agnès Mignonac

Sucre-blanc - sucre-roux-la-table-des-enfantsEn poudre, cristallisé, en morceaux… le sucre apporte une touche gourmande à nos boissons chaudes et nos desserts. Consommé sans excès, le sucre contribue au plaisir d’une alimentation variée et équilibrée, associée à la pratique régulière d’une activité physique.

  • Le sucre : ses atouts nutritionnels

Le sucre, également appelé saccharose, appartient à la famille des glucides qui apportent de l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme.

C’est un glucide simple composé de deux unités  : le glucose et le fructose, qui se caractérise par sa saveur sucrée. Il se distingue en cela des glucides complexes présents dans les pommes de terre, pâtes… à la saveur non sucrée.
Une fois digéré, le glucose du sucre va être utilisé par l'organisme notamment par notre cerveau, notre système nerveux et nos cellules sanguines et aussi nos muscles.

Source d’énergie, le sucre blanc apporte 398 kcal/100 g et le sucre roux 387 kcal/100 g: cette énergie a la particularité d’être rapidement disponible, ce qui peut être très intéressant dans certaines situations, en cas de baisse de forme par exemple au cours d'un exercice physique plus ou moins intense...
Si le sucre roux contient un peu plus de minéraux que le sucre blanc, pour autant les quantités qu'il apporte par portion sont négligeables.

  • Le sucre : ses atouts technologiques

Vous l’avez peut-être observé lorsque vous faites vos gâteaux ou autres desserts : le rôle du sucre va au delà de l’apport de saveur sucrée.
- C’est un agent de texture qui donne du croustillant aux biscuits ou de l’aération aux pâtes à gâteaux. 
- Le sucre joue également un rôle essentiel comme support de cristallisation au beurre de cacao dans la fabrication du chocolat et permet une grande diversité de structures pour les confiseries.
- Abaissant le point de congélation de l’eau, le sucre est nécessaire pour la réalisation des glaces et sorbets.
- Se colorant sous l'action de la chaleur, il permet de développer des saveurs et arômes gourmands qui parfument nombre de desserts.
- Enfin, c'est grâce à son talent d'agent de conservation que les confitures se gardent.

  • Le sucre : pour qui ?

Le sucre, qui appartient à la famille alimentaire des produits sucrés, peut être consommé par les enfants, les adolescents et les adultes. Il apporte plaisir et saveur dans l’alimentation de nos aînés.
Comme tout aliment, le sucre, consommé sans excès, fait partie d’une alimentation équilibrée et participe au plaisir alimentaire.
Il apporte une touche gourmande à de  nombreux aliments intéressants comme les yaourts, les fruits voir certains légumes amers… ce qui peut aider à les consommer.

- Si vous surveillez votre ligne, ne vous en privez pas pour autant : en consommer un peu apportera une tonalité joyeuse et gourmande à votre alimentation, levant tout sentiment de frustration ; avec pour bénéfice d’éviter de craquer ! Comme le sucre se savoure de nombreuses façons, variez les plaisirs avec modération pour éviter tout excès préjudiciable à l’équilibre pondéral.
Vous pouvez choisir un sucre combiné qui associe le saccharose et une plante comme la Stevia.

- Ne vous en privez pas non plus si vous êtes diabétique. Longtemps interdit, le sucre peut être consommé avec modération à la condition de le manger au sein d’un repas qui va ralentir sa vitesse d’absorption. Il peut être également une aide en cas d’hypoglycémie.
Le savez-vous ?  L’index glycémique* du sucre est de 70.

- En cas d'un excès de cholestérol, le sucre associé à une bonne qualité de matières grasses, des céréales complètes, des fruits (frais ou oléagineux) permet de confectionner de savoureux desserts.

  • Adoptez une bonne hygiène dentaire !

Le sucre peut favoriser l’apparition de carie. Les bactéries présentes dans notre bouche en sont gourmandes et produisent des acides qui agressent les dents.
Mais le sucre n’est pas le seul élément en cause dans la formation de la carie (le temps de séjour en bouche, la qualité et la production de la salive, la fréquence de consommation, la texture de l'aliment plus ou moins collant comptent également) ni le seul glucide à avoir cet effet là (l'amidon présent dans les féculents ainsi que d'autres sucres peuvent également favoriser les caries...).
Une bonne hygiène bucco-dentaire avec notamment un brossage bi-quotidien suffisant est essentielle dans la prévention des caries.

  • Le sucre : 6 astuces équilibre gourmand

 

Apprenez à connaître les différents unités du sucre.
Ainsi, un morceau de sucre pèse 6 g et apporte 24 kcal.
Une cuillerée à café rase = 5 g de sucre = 20 kcal

Dosettes, petits morceaux de sucre ... vous aideront également à gérer votre consommation.

  Dosez et/ou pesez systématiquement la quantité de sucre que vous ajoutez pour éviter tout excès.
 

Mettez les mains en cuisine ! Faire des desserts maison permet de contrôler la quantité de sucre.
De même, préférez acheter des yaourts natures que vous sucrerez vous-même à l'aide d'une petite cuillère.

  Certains légumes comme les endives peuvent être amers pour vos enfants : apporter un petite touche sucrée peut aider à leur faire aimer.
  Préférez savourer votre sucre et autres aliments sucrés au cours d'un repas. Evitez les grignotages "sucrés".
  Après la consommation d'un aliment sucré, le lavage des dents est conseillé. Si cela n'est pas possible, buvez une verre d'eau fraîche pour rincer la bouche.
Pensez également aux chewing-gums sans sucre...

Bonne dégustation ... avec modération !

** L'index glycémique mesure l'élévation de la glycémie après la consommation d'un aliment contenant des glucides : un index élevé traduit un passage rapide des glucides dans le sang, un index bas indique un passage plus lent.


 

Inscrivez-vous à la newsletter