Le bricolage est-il une activité physique ?

28 septembre 2016 par Agnès Mignonac

Bouger, avoir une activité physique régulière sont essentiels pour entretenir notre santé au quotidien.
Malheureusement, année après année, la sédentarité grignote le temps actif…
De multiples activités nous permettent de limiter cette sédentarité : aller à l'école ou faire ses courses à pied, faire le ménage ou du rangement, ou encore bricoler ou faire du jardinage.
L'activité physique recouvre un grand nombre de possibilités, le sport n'en étant qu'une partie.

  • Quelle différence entre inactivité physique et sédentarité ?

L'inactivité physique se définit par moins de 150 min d'activité physique d'intensité modérée mixée par semaine (telle que la marche), ce qui correspond à au moins 30 min de marche quotidiennes pendant 5 jours à un bon rythme.

La sédentarité est le temps passé assis ou allongé pendant la période d'éveil, entre le lever et le coucher. Il est recommandé de passer moins de 8 heures par jour assis entre le lever et le coucher, en prenant en compte toutes les activités durant lesquelles nous sommes assis : repas, déplacements motorisés, travail à un bureau, temps devant un écran. Elle concerne plus de 70 % de la population.

Il est donc essentiel de remettre son corps en mouvement au quotidien : en se levant régulièrement lorsque nous sommes assis, en prenant les escaliers plutôt que l'ascenseur, en allant à pied au bureau ou avec les transports en commun... le tout associé à la pratique régulière d'une activité physique... 

  • Le bricolage : une activité physique de loisir

Fête-des-grands-pères-siteManoMano-La-table-des-enfants-Agnès-Mignonac

A l'occasion de la Fête des Grands Pères, dimanche prochain 2 octobre, un sondage* a permis de connaître les relations qu'ont aujourd'hui les grands-pères avec leurs petits-enfants.


81% des grands-pères interrogés déclarent qu'ils bricolent ou jardinent avec leurs petits-enfants.
Dans le détail, 53% d'entre eux peuvent partager leurs passions une fois par semaine et 6% le font même tous les jours.
26% ne peuvent s'adonner aux travaux manuels qu'une seule fois par mois et 15% n'ont cette chance qu'une fois par an. 

Plus le bricolage que le jardinage
Entre le jardinage et le bricolage, c'est le bricolage qui remporte la palme. C'est en effet l'activité la plus pratiquée comme le déclarent 55% des grands-pères.
Cependant, les grands-pères sont tout de même plus de 92% à avouer vouloir avoir encore des moments privilégiés avec leurs petits-enfants pour bricoler.

Des petits-enfants plus proches qu'autrefois
Point positif, 53% des grands-pères interrogés pensent que les petits-enfants d'aujourd'hui apprécient beaucoup plus tous les moments passés avec les seniors que les précédentes générations.

Outre les bons moments partagés et les précieux apprentissages transmis, le bricolage est une activité plaisir pour lutter contre la sédentarité !

Bonne fête à tous les grands-pères.
 

*Réalisé par le site ManoMano.fr

Inscrivez-vous à la newsletter