La santé bucco-dentaire des enfants avant 6 ans

3 novembre 2016 par Agnès Mignonac

Enfant-brosse-dent-UFSBD-la-table-des-enfantsLors de la XVIIème édition de son Colloque de Santé Publique, le 13 octobre dernier, l’UFSBD* s’est penchée sur le thème de la santé bucco-dentaire des jeunes enfants.


Ce colloque s’est déroulé sous le patronage du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.

  • Une première table-ronde consacrée aux tout-petits

Cette table ronde a permis, grâce aux interventions des professionnels de santé impliqués de près ou de loin dans la santé orale de leurs jeunes patients (pédiatre, orthophoniste, pédodontiste) d’identifier les besoins pour accompagner au mieux le développement de la sphère orale des tout-petits.
Les échanges entre intervenants et avec les participants ont fait ressortir des recommandations pour permettre un bon développement de la sphère orale :

1 - Privilégier l’allaitement maternel, les premiers mois, qui est un facteur essentiel de développement de la face.
Pour la diversification alimentaire, commencer l’introduction d'aliments à texture lisse dès 4 mois puis passer progressivement à des textures de moins en moins lisses jusqu’à introduire de petits morceaux fondants entre 6 et 9 mois.


2 - Pour la succion non nutritive, conseiller un sevrage raisonnable de la tétine avant 3 ans; l'abus du pouce ou de la tétine peut favoriser une dégradation de la poussée dentaire et gêner son développement harmonieux, une déformation du palais

3 - Entre 19 et 31 mois, veiller à limiter les risques de transmission de bactéries mère-enfant (ne pas sucer la tétine pour la nettoyer si elle est tombée par terre, ne pas utiliser les mêmes couverts, ne pas goûter avant votre enfant, ne pas embrasser l'enfant sur la bouche...).

  • Découvrez la video de Théo pour que les dents de lait deviennent des "dents de beaux".

  • Une deuxième table-ronde centrée sur l’arrivée des dents définitives et les nouveaux comportements à acquérir

Sont intervenus un pédiatre, un orthodontiste, un médecin de l’Education Nationale et un chirurgien- dentiste.
Les différentes interventions ont montré tout l’intérêt d’agir avant 6 ans à la fois en terme de traitement correctif en cas de problème ou de pathologie identifiée mais aussi en éducation à la santé pour pouvoir faire acquérir des réflexes dès le plus jeune âge et en terme de prévention pour éviter les dysmorphoses.
Les parents ne sont pas toujours les meilleurs vecteurs pédagogiques lors de la phase d’opposition des enfants, les intervenants à l’école et en structures d’accueil ont une marge de manœuvre plus importante pour intervenir auprès de l’enfant.
Les participants ont insisté sur l’importance de mettre en place des actions de prévention auprès des acteurs de la petite enfance et de la médecine scolaire comme les actions menées par l’UFSBD, grâce à ses partenaires, en crèches et auprès des professionnels des services de PMI** départementaux.

Il est important que les bonnes habitudes d'hygiène et de santé, se prennent le plus tôt possible, dès la petite enfance afin que les enfants deviennent des adolescents et des adultes responsables et acteurs de leur santé. Cela passe en premier lieu par un brossage des dents quotidiens !

  • Le brossage des dents des enfants

Jusqu'à 2 ans, le brossage est réalisé par un adulte uniquement avec de l'eau.
Le dentrifice est introduit vers l'âge de 2 ans dès que votre enfant sait cracher.
A partir de 2 ans, votre enfant doit se laver les dents 2 fois par jour pendant 2 minutes en choisissant un dentifrice adapté à son âge !

 

Informations complémentaires : ufsbd.fr
*Union Française pour la Santé bucco-dentaire
** Protection Maternelle et Infantile

Inscrivez-vous à la newsletter