Grâce à la carotte, faites le plein de vitamine A !

2 novembre 2015 par Agnès Mignonac

La carotte - La table des enfants - Agnès MignonacCraquante, la carotte se savoure crue ou cuite.
Facile à préparer et à cuisiner, la carotte est un atout pour nous aider à consommer des légumes.
Elle se distingue par une richesse en vitamine A qui en fait un légume incontournable !

  • La carotte : des qualités nutritionnelles intéressantes

- Une richesse en eau : la carotte est composée à 89 % d'eau. Elle contribue ainsi à nos apports quotidiens.
- Un apport énergétique modéré : la carotte apporte 36 kcal/100 g** soit 1,8 % des apports énergétiques recommandés pour un adulte*.
- Un apport de glucides modéré : la carotte en contient 6,6 g /100 g**.
- Un apport de fibres (2,17 g/100 g**) essentielles au bon fonctionnement du transit intestinal. Ces fibres, douces, sont bien tolérées.
- Une richesse de vitamine A : la carotte apporte 7260 μg/100 g de bêta-carotène soit 1210 μg/100 g de vitamine A. La carotte est un des légumes les plus riches en vitamine A sous forme de bêta-carotène, qui appartient à la famille des caroténoïdes. La carotte contient d'autres caroténoïdes comme la lutéine.
- Une source de vitamine B9 ou acide folique (52 μg/100 g soit 26 % des VNR), quand elle est crue,  qui contribue à lutter contre la fatigue.

Le savez vous ?
Les caroténoïdes sont des composés naturellement présents dans les végétaux qui ont des propriétés antioxydantes. Ils permettent de lutter contre les effets d'un excès de radicaux libres qui sont naturellement produits par les cellules de notre organisme.
L'excès de radicaux libres serait associé à une augmentation de certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires ou au processus de vieillissement.
Les caroténoïdes ont la particularité de se transformer au sein de l'organisme en vitamine A selon les besoins. Il est conseillé que les caroténoïdes contribuent à hauteur de 60 % de l'apport en vitamine A.
100 g de carotte crue couvrent plus de 2 fois cette quantité.

  • La carotte, pour qui ?

Membre de la famille des fruits et légumes, la carotte peut être consommée par les enfants (dès l'âge de 6 mois révolus sous forme de purée cuite), les adolescents et les adultes.
Sa composition en fait une alliée croquante et gourmande :
- pour gérer son poids : la carotte est idéale pour une collation ou calmer un petit creux quand on rentre du bureau. Croquante, peu calorique, elle est une aide pour se faire plaisir d'une façon légère. Elle peut aider lors de l'arrêt du tabac en évitant de craquer sur des aliments plus caloriques.
- en cas de cholestérol, notamment pour son apport en bêta-carotène (anti-oxydant) et de fibres. Lorsque vous la préparez en vinaigrette, privilégiez les huiles conseillées dans ce cadre comme l'huile d'olive, l'huile de colza ou encore les huiles combinées.
- ou encore en cas de diabète où elle représente l'un des trois légumes conseillés par jour (en cas de diabète les cinq portions de fruits et légumes se répartissent en 3 portions de légumes et 2 portions de fruits par jour).

  • La carotte : 6 astuces équilibre

  Invitez régulièrement la carotte dans vos menus : elle permet d'allier équilibre et budget. Le fait qu'elle se savoure nature en fait un légume particulièrement pratique, facile à transporter et ainsi à intégrer dans notre quotidien : pour calmer un petit creux, en bâtonnet pour un apéritif léger, en mouillette dans un oeuf coque...
Cette simplicité est un bon moyen pour atteindre les 5 portions de fruits et légumes conseillées chaque jour. Croquer 1 carotte : c'est déjà s'assurer d'une portion !
  Choisissez des carottes très colorées : plus elles le sont, plus elles sont riches en caroténoïdes. 
  Les carottes primeurs se savourent avec la peau : un simple lavage suffit.
  Associer un peu de graisses aux carottes permet de favoriser une meilleure absorption du bêta-carotène qui est un composé liposuble, c'est-à-dire soluble dans les graisses. La cuisson permet également une meilleure absorption des carotènes.
 

Que ce soit sous forme de carottes râpées ou cuisinées, dosez la quantité d'huile ou de beurre que vous ajoutez afin de préserver sa légèreté naturelle à l'aide d'une cuillère.

  Pour aider vos enfants à aimer les carottes, faites-les participer à la préparation. Capitalisez sur les préparations qu'ils apprécient : tartes salées, gâteau à la carotte... Cela leur donnera une vision gourmande de ce légume.

 

 Bonne dégustation


* valeur de référence. Les besoins en énergie varient en fonction de l'âge, du sexe, de l'activité physique et d'autres facteurs
** Source Table Ciqual

 

Inscrivez-vous à la newsletter