Découvrez les 6 atouts du pain

16 mai 2016 par Agnès Mignonac

Les-atouts-du-pain-la-table-des-enfants-Agnès-MignonacCroustillant, savoureux, le pain joue un rôle important dans l'équilibre de notre alimentation.
Présent à chacun des repas, le pain est en effet le premier contributeur à l'apport d'énergie quotidien ! C'est pourquoi il est important de le choisir avec soin et de profiter de sa diversité pour optimiser nos apports nutritionnels.

  • Le pain : ses atouts nutritionnels

Gourmand, savoureux, le pain nous apporte de nombreux atouts, précieux pour notre équilibre alimentaire.
1 : un apport d'énergie qui est en moyenne de 250 à 270 kcal/100 g.
2 : un apport de glucides complexes. Le pain doit cet apport en énergie principalement aux glucides complexes. Les glucides dans le cadre d'une alimentation équilibrée doivent représenter en moyenne 50 à 55 % de l'apport en énergie quotidien. Ils ont donc une responsabilité énergétique importante. A privilégier, les glucides complexes ont l'avantage de favoriser un bon rassasiement et une bonne satiété. Le pain est dans ce cadre un allié précieux car facile à inviter au repas et sans phénomène de lassitude.

3 - un apport de protéines végétales (en moyenne 8 à 9 g/100 g). Celles-ci doivent représenter dans le cadre d'une alimentation équilibrée la moitié des apports en protéines. Manger du pain à chaque repas est un moyen simple de se rapprocher de cette recommandation.
4 - une faible teneur en matières grasses (de 0,3 à 3,9 g/100 g)
5 - un apport de fibres alimentaires nécessaires pour un bon transit. Sa teneur (3,3 à 8,8 g/100g) varie selon qu'il est fabriqué avec une farine complète, ou encore qu'il contient du son ou autres céréales qui influent sur sa qualité finale. Les apports quotidiens souhaités en fibres sont de 25 à 30 g : manger du pain, en sélectionnant les pains les plus riches en fibres, est un des moyens efficaces pour en consommer suffisamment, en complément des légumes secs, fruits et légumes...
6 - un apport variable de vitamines (PP...), et de minéraux (phosphore,fer...) d'autant plus important que vous choisissez votre pain complet, aux céréales ou encore au seigle. 
Le pain apporte du sel. Celui-ci lui procure de la saveur et contribue à sa conservation. Le pain est un des principaux contributeurs aux apports en sel à côté des fromages, charcuteries, conserves salées, ou encore les plats cuisinés...
Afin de concilier équilibre alimentaire et prévenir les excès de consommation en sel, la profession de la boulangerie artisanale s'est engagée dans le cadre d'un accord collectif avec le Ministère de l'agriculture, de l'agro-alimentaire et de la forêt, dans le cadre du Programme National pour l'Alimentation (PNA). L'un des engagements porte spécifiquement sur la réduction de la teneur en sel des baguettes qui représentent 75 % de la consommation de pain. Vous l'avez peut-être perçu en dégustant vos baguettes.

Une portion de 60 g de baguette** (un petit pain servi en restauration collective)

Baguette La table des enfants 171 kcal
5,6 g de protéines
0,88 g de matières grasses
34 g de glucides
1,8 g de fibres
1 g de sel
  • Le pain : pour qui ?

Le pain appartient à la famille alimentaire des céréales, pain, féculents.  Sa consommation est conseillée pour toute la famille, à chaque repas, selon l'appétit.
Chez le tout-petit, le pain peut être introduit dès l'âge de 8 mois**** selon ses capacités de mastication et de déglutition.
Si vous avez un transit un peu paresseux, optez pour des pains riches en fibres comme le pain au son, le pain complet, le pain aux céréales ou encore le nouveau pain Vertueux élaboré avec une farine enrichie de fibres de betterave et de fibres de son de blé.
En cas de diabète, comptabilisez les glucides apportés par vos portions de pain et privilégiez les pains avec un index glycémique (IG) le plus bas possible : pour cela optez pour des pains complets, aux céréales ou au seigle.
Si vous avez un taux de cholestérol trop élevé, le pain ne comportant que très peu de graisses, vous pouvez en consommer à chaque repas. Soyez simplement vigilant à la qualité des matières grasses que vous lui associez.
Si vous surveillez votre alimentation, ne supprimez pas le pain : en manger à chaque repas en quantité modérée vous aidera à prévenir les grignotages.
Préférez la baguette tradition ou les pains au son ou complets, évitez les pains de mie ou viennois qui comportent des matières grasses.
Si vous êtes intolérant(e) au gluten, choisissez des pains spécifiques réalisés avec des farines sans gluten (châtaigne, riz, …) et aidez-vous du logo "épi de blé barré dans un cercle" *** qui garantit que le produit est exempt de gluten.

Le savez-vous ? Un adulte devrait consommer en moyenne 3/4 à une baguette (ou équivalent) par jour, un enfant une demi-baguette.

 Bonne dégustation.

Inscrivez-vous à la newsletter