Alimentation et prévention des cancers : conseils pratiques

3 novembre 2015 par Agnès Mignonac

De nombreux débats ont eu lieu récemment sur "Cancer et alimentation", avec une attention particulière sur le rôle de la viande et de la charcuterie dans leur survenue. Ces débats peuvent avoir été source d'inquiétude.

C'est pourquoi le CERIN - Centre de Recherche et d'Information Nutritionnelles - a souhaité faire le point sur les connaissances et les recommandations actuelles au sujet du lien possible entre alimentation et certains cancers.

Infographie Conseils pratiques INCa CERIN - la table des enfants - Agnès Mignoanc


Les 3 principaux facteurs de risque évitables de cancer sont le tabagisme, l'excès d'alcool et l'alimentation déséquilibrée dans sa globalité.

Ainsi, 20 à 27 % des cancers seraient attribuables à des facteurs nutritionnels (alcool, excès de poids, faible consommation de fruits et légumes).

Pour prévenir l'apparition de cancers (prévention primaire), l'Institut National du Cancer INCA recommande de :

- Réduire la consommation de boissons alcoolisées.

- Avoir une alimentation équilibrée :
    - avec suffisamment de fruits et légumes (400 g/jour),
    - en privilégiant les aliments complets sources de fibres,
    - en réduisant la consommation d'aliments transformés salés et l'ajout de sel à la cuisson ou dans l'assiette.
   - Concernant les viandes rouges et charcuteries, il est conseillé ne pas consommer plus de 500 g par semaine et de varier les sources de protéines animales (oeufs, poissons, volailles...), sans oublier les protéines végétales présentes dans les légumes secs, les céréales...
   - Pour consommer les 3 produits laitiers recommandés par jour, jouez avec les fromages et produits laitiers frais (yaourt, fromage blanc).
Pour vous guider, suivez les repères du Programme national nutrition santé (PNNS).

- Pratiquer une activité physique régulière (30 minutes d'activité d'intensité modérée type marche rapide pour les adultes au moins 5 fois par semaine et 60 minutes pour les enfants) et limiter la sédentarité (ordinateur, télévision, console de jeux...).

- Maintenir un "poids santé", c'est à dire un indice de masse corporelle (IMC)** compris entre 18,5 kg/m2  et 25 kg/m2 et/ou un périmètre abdominal inférieur à 80 cm chez la femme et à 94 cm chez l'homme. Pesez-vous régulièrement, une fois par mois, pour suivre votre poids.


- Privilégier l'allaitement maternel.

L'ANSES* rappelle également que la meilleure prévention des risques s'appuie sur une alimentation équilibrée et diversifiée, avec un apport calorique adapté aux dépenses énergétiques de l'organisme, jointe à une activité physique régulière.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur "Nutrition et cancers" de l'INCA, vous pouvez télécharger la brochure "Nutrition et cancers - Alimentation, consommation d'alcool, activité physique et poids".

 

 

 

 

*Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail)

** L'indice de masse corporelle se calcule en divisant votrepoids par votre taille élevée au carré : IMC = Poids (kg) : (Taille)2

Inscrivez-vous à la newsletter