9 conseils alimentaires pour bien dormir

16 mars 2016 par Agnès Mignonac

Bien-manger-pour-bien-gormir-la-table-des-enfants-Agnès_mignonacLe sommeil est un des piliers de notre santé : nous ne pouvons pas nous en passer !
De nombreux facteurs impactent notre sommeil : la qualité du lit, la température de la chambre, le niveau de stress, les nouvelles technologies (écrans, ordianteur, tablettes...)... et aussi notre alimentation.
Voici 9 conseils alimentaires pour favoriser un bon endormissement et un bon sommeil !

  Dînez léger mais suffisamment.
Un repas trop lourd peut perturber la qualité du sommeil tout comme un repas insuffisant peut déclencher une faim nocturne et donc un réveil qui pourrait être évité.
Optez pour un repas équilibré comme, par exemple, des carottes râpées en entrée, des coquillettes jambon et gruyère (incluant l'étape fromage) en plat et une salade de fruits en dessert.
 

Evitez les plats riches en matières grasses (fritures, friands,...) ou très épicés le soir qui ralentissent la digestion.

 

Privilégiez la consommation de féculents (pâtes, riz, pommes de terre, semoule, quinoa...)  au dîner. Faites-en le coeur de votre repas.
Pour profiter au mieux de leur énergie, évitez de les cuire de façon excessive et dégustez les pâtes al dente. De même, préférez consommer les pommes de terre entières que sous forme de purée.
Pensez aux légumes secs (lentilles, pois cassés...)  qui sont une bonne source de magnésium, un sel minéral qui peut aider à un bon sommeil.
De même, privilégiez les aliments complets : pains complets, pains aux céréales, pâtes, riz… ou encore le quinoa...

  Ne vous privez pas de fruits en dessert !
Contrairement à une idée reçue, les oranges, pamplemousses, clémentines qui ont comme point commun de nous apporter de la vitamine C, n'empêchent pas de dormir quand ils sont consommés le soir !
  Limitez votre consommation de viandes, poissons, oeufs... au dîner qui consommés en quantité excessive peuvent freiner l'endormissement. La bonne habitude est d'en consommer des petites portions et de les consommer de préférence au déjeuner.
  Arrêtez la consommation de boissons caféinées (café, thé, soda ou cola) ainsi que les boissons énergisantes dès 16 heures.
La caféine agit longtemps. Une consommation trop tardive de caféine retarde l'endormissement et, chez les personnes sensibles, favorise un sommeil plus léger.
Optez pour les versions décaféinées ou déthéinées qui préservent le plaisir.
Si vous aimez boire une boisson chaude le soir, pensez aux tisanes qui proposent des saveurs bien gourmandes !
  Comme autre boisson chaude, vous pouvez prendre du lait chaud.
Le lait est une source de protéines composées d'unités appelées "acides aminés". L'un d'eux, le tryptophane, est un précurseur de la sérotonine et de la mélatonine, deux composés qui favorisent le sommeil.
 

Evitez la consommation de boissons alcoolisées le soir. L'alcool modifie la qualité du sommeil avec un sentiment de fatigue au réveil.

 

Attendez deux heures après votre dîner avant d'aller vous coucher.... et ne mangez pas au lit.

Bonne nuit !

Inscrivez-vous à la newsletter