9 actions pour réduire l'impact de nos assiettes sur le climat

3 décembre 2015 par Agnès Mignonac

Conseils pour diminuer l'impact environnemental de notre assiette - la table des enfantsL'actualité de la COP 21 nous donne l'occasion de nous questionner sur l'impact de l'alimentation sur le climat et comment nous pouvons, chacun d'entre nous, agir pour diminuer l'effet de notre assiette sur la production de gaz à effet de serre.

  • L'effet de serre : essentiel à la vie

Les gaz à effet de serre sont des éléments clés de la régulation du climat. Ils retiennent, tout comme une serre le fait, une grande part de l'énergie solaire (effet de serre), ce qui nous permet de bénéficier d'une température compatible avec la vie.
Malheureusement, au fil du temps, cet effet de serre s'est déséquilibré sous l'impact des multiples activités humaines. Le principal gaz induit par ces activités est le CO2 (dioxyde de carbone).
Nous pouvons agir à notre niveau pour diminuer la production de CO2 en adaptant nos choix et nos comportements face à l'alimentation, la production de déchets, la lutte contre le gaspillage.

  • Les français peu conscients de l'impact de l'alimentation sur le climat

Un récent sondage* indique que 3/4 des français font un lien entre alimentation et climat, mais classent l'alimentation en dernier parmi les 4 grands postes de consommation ayant un impact sur le dérèglement climatique, or c'est le premier !

  • 9 actions pour agir !

L'alimentation est le premier poste d'émission de gaz à effet de serre des foyers français (27%).
Un repas équivaut en moyenne à émettre 3 kg équivalent CO2. Ce coût  s'explique par la consommation d'énergie nécessaire pour les cultures, l'élevage, la transformation, la conservation, l'emballage, le transport, la préparation et la gestion des déchets.

  Choisissez des aliments produits localement : ils nécessitent en effet peu de transport.
 

Consommez des produits de saison, notamment les fruits et les légumes.
Les fraises consommées à Noël ont beaucoup voyagé pour arriver jusqu'à nous, ce qui n'est pas bon pour l'environnement et le climat !
De même, évitez les fruits et légumes poussés sous serre qui consomme beaucoup d'énergie.
Le savez-vous ? Le transport par avion est environ 40 fois plus émetteur de gaz à effet de serre que le transport par bateau.
Le transport routier est 9 fois plus émetteur de gaz à effet de serre que le transport ferroviaire.

  La consommation de viande (élevage, transport, transformation...) représente près de 50 % des émissions dues à l'alimentation. C'est pourquoi il est opportun de la réduire.
Consommez de la viande (boeuf, mouton, ...) uniquement deux à trois fois par semaine.
Complétez avec de la volaille, des oeufs, du poisson, ou encore des associations céréales/légumes secs, qui reconstituent des protéines équivalentes à celles de la viande.
  Limitez au plus les emballages, qui demandent beaucoup d'énergie pour leur fabrication, leur recyclage et leur destruction.
Préférez par exemple le fromage blanc au kilo plutôt que par pot individuel.
Privilégiez dès que cela est possible les aliments en vracs et délaissez les sachets plastiques.
  Limitez la consommation de plats congelés et/ou préparés.
Conserver les aliments à basse température consomme de l'énergie.
Préférez le fait maison.
Retenez que plus un produit est transformé, plus le coût "énergétique " est élevé.
  Faites vos courses le plus possible à pied, ou à vélo ; lorsque vous utilisez votre voiture, faites vos achats lors d'un trajet pour aller au bureau ou accompagner vos enfants à l'école.
  Buvez l'eau du robinet. Et lorsque vous emportez de l'eau au bureau, utilisez des bouteilles pouvant être remplies à nouveau ou relancez la mode des gourdes !
  Luttez contre le gaspillage alimentaire : achetez et cuisinez les justes quantités, cuisinez les restes, veillez à bien respecter les dates de consommation...
 

Diminuez vos déchets : utilisez des produits non jetables : préférez les verres, tasses et assiettes lavables aux verres, tasses, assiettes en papier ou en plastique.
Triez au plus les déchets et réalisez votre compost si vous avez un jardin.

Ces conseils ne sont pas exhaustifs.
Complétez cela, en portant un soin particulier au choix de votre électroménager : privilégiez le lave-vaisselle, réfrigérateur et congélateur avec une étiquette énergie A ++ ou A+++ (les équipements de froid représentent en moyenne 18 % des dépenses en électricité d'un foyer).
Remplissez au plus votre lave-vaisselle et faites-le tourner avec le programme ECO.

  • A découvrir : la solution est dans l'assiette

La solution est dans l'assiette - La table des enfants

Un programme mis en oeuvre par la Fondation GOODPLANET et qui vous propose de nombreuses solutions pour concilier plaisir, santé et climat !
Ce programme répertorie 60 solutions concrètes et 100 initiatives pour réduire l'impact de l'alimentation sur le climat.
Découvrez-les sur www.lasolutionestdanslassiette.fr

Pour en savoir davantage sur la COP 21 : www.cop21.gouv.fr

Pour en savoir davantage : visitez le site de l'Ademe qui édite des documents pour vous aider :
- Des gaz à effet de serre dans mon assiette
- 40 trucs et astuces pour économiser l'énergie chez soi

* Sondage mené par Médiaprism, INC/60 millions de Consommateurs, Mes Courses pour la Planète et la Fondation Good Planète.

Inscrivez-vous à la newsletter