6 conseils pour bien passer le changement d'heure

20 octobre 2015 par Agnès Mignonac

Des conseils pour bien passer le changement d'hure- la table des enfants - Agnès MignonacCe week-end, nous passons à l'heure d'hiver.
Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3 heures du matin, il sera à nouveau 2 heures : une heure en plus pour pouvoir dormir et profiter de la douce chaleur de la couette.
Mais notre organisme apprécie-t-il tant que cela ce changement d'heure ?

Si le changement d'heure a peu de conséquences pour notre organisme pour la majorité d'entre nous, il occasionne chez certains organismes plus sensibles des manifestations transitoires, le temps nécessaire à l'adaptation.

Cela concerne principalement les enfants et les personnes âgées chez qui le passage à l'heure d'hiver entraîne un changement de rythme biologique, qui se manisfeste par de de légères perturbations du sommeil, de l'appétit voir même de l'humeur, et ce pendant une petite semaine.

  • 6 conseils pour réussir ce changement d'heure

  Décalez progressivement les activités de fin de journée des enfants notamment l'heure du repas et du coucher par tranche de 10 minutes. Le changement sera ainsi mieux vécu.
  Ecoutez les signes d'endormissement pour aller vous coucher au bon moment et ne pas décaler votre endormissement  : un cycle du sommeil dure en moyenne 90 minutes. Repérez également les signes d'endormissement chez vos enfants : baillements, frottement des yeux, changement d'humeur et proposez-leur des activités apaisantes...
  Si vous êtes lève-tôt, couchez-vous une heure plus tard pour ne pas vous réveiller trop tôt la semaine du changement.
  N'hésitez pas à faire une sieste si vous en ressentez le besoin, et profitez au maximum de la lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle.
  Les repas étant retardés d'une heure, la faim qui du coup s'exprime une heure plus tôt, peut favoriser les grignotages, l'appétit étant là ! Occupez-vous pour prévenir les dérapages caloriques et pensez aux légumes crus (tomates cerises, petites carottes, radis...) pour attendre le repas.
Adoptez une alimentation qui va favoriser le sommeil. Optez pour un repas équilibré avec des féculents, qui éviteront un réveil nocturne. Ne vous privez pas de fruits en dessert. Contrairement à une idée reçue, les oranges, pamplemousses, clémentines pris en dessert n'empêchent pas de dormir !
Arrêtez la consommation de boissons caféinées (café, thé, soda ou cola) dès 16 heures.
Evitez la consommation de boissons alcoolisées, les repas épicés ou gras. L'alcool modifie la qualité du sommeil avec un sentiment de fatigue au réveil, les repas lourds ralentissent la digestion.
Si vous aimez boire une boisson chaude le soir, pensez aux tisanes qui proposent des saveurs bien gourmandes ! 
   Attendez deux heures après votre dîner avant d'aller vous coucher.
  • Un exemple de dîner "bon sommeil"

Carottes râpées
Coquillettes au jambon et au parmesan
Compote de pommes
Pain

 

Bon changement d'heure.

Inscrivez-vous à la newsletter