Chocolat chocolat

15 décembre 2012 par Mayo


Quel est ton goûter préféré ? Moi j'adore du pain et du chocolat ! je croque un petit morceau de chocolat puis mords à pleine de dents dans le pain... C'est super bon après l'école, surtout que j'ai faim en rentrant et que j'ai besoin de faire une pause avant de faire mes devoirs. Mais sais-tu que ce chocolat est le fruit d'une belle aventure au delà des mers ?

1519 : c'est la date à laquelle les espagnols découvrirent le cacao, extrait des fèves présentes dans le fruit (Cabosse) du cacaoyer. Les Mayas appelaient cet arbre Cacahuaquchtl. Les Aztèques exploitaient le cacoyer depuis de nombreuses décennies : les fèves servaient de système monétaire.

Le cacao arriva en Europe grâce aux grands explorateurs comme Christophe Colomb et Hernan Cortés. Les premières chocolateries ouvrirent vers 1580. Cher, considéré comme un produit de luxe, il était alors réservé aux nobles.

Le cacao arriva en France en 1615. Marie Thérèse d'Autriche en raffolait. Petit à petit, il séduisit toute l'Europe. Sa culture aisée se développa de manière importante, contribuant à l'essor de l'esclavage. Il fallut attendre 1679, date à laquelle le cacao fût importé de la Martinique, pour qu'il soit plus accessible à tous.

Très tôt, la médecine a vu dans le chocolat une panacée contre les fièvres, les maux de poitrine ou d'estomac. Les confiseurs du XVIII et XIXème siècles se faisaient volontiers apothicaires. C'est l'époque des chocolats fins et hygiéniques : chocolats purgatifs, pectoraux, stomachiques, antispasmodiques à la fleur d'oranger, au lait d'amande pour les irrités. L'expression chocolat de santé, contenant uniquement du sucre et du cacao, resta usuelle jusqu'au début du XXième siècle.

Les années 1820 marquent les débuts du « chocolat pour tous » : de nombreux industriels innovant pour développer les formes, les saveurs et l'accessibilité pour tous, notamment :

Fondateur d’une dynastie chocolatière, Antoine-Brutus Menier (1795-1853), pharmacien spécialisé dans les poudres, fonda l'entreprise Menier en 1816 à Paris. Il créa en 1836 le concept de la tablette de chocolat.

Philippe Suchard découvre que la plaque de chocolat coûte trois jours du salaire d’un ouvrier. En 1825, il produit alors entre 25 et 30 kg de chocolat par jour avec un seul ouvrier, et, en 1901, vient le fameux emballage mauve.

Monsieur Van Houten, chimiste hollandais, invente en 1828, la presse hydraulique qui permet de séparer la beurre de cacao et la poudre de cacao, ce qui a ouvert la créativité en matière de chocolat

Auguste POULAIN en 1948 fonde une confiserie chocolaterie dans les faubourgs de Blois.

Henri Nestlé (1814-1890), pharmacien,  grâce au procédé de condensation du lait, permet l’invention, en 1875, du chocolat au lait à croquer.

Rodolphe Lindt (1855 -1909) invente en 1879 un procédé (conche) pour fabriquer un chocolat dont l'arôme et le fondant surpassent tous les autres à l'époque.

Le Suisse Charles Amédée Kohler découvre le chocolat aux noisettes en 1830.

Ceci n'est qu'un aperçu de la merveilleuse histoire du chocolat qui te permet aujourd'hui de te régaler. Aussi, lance-toi à la découverte des autres acteurs du chocolat....

Et continue à apprécier le chocolat à ton goûter. Source d'énergie, apprécie-le en juste quantité : 4 petits carrés accompagnés de 40 g de pain, d'un fruit et d'une verre de lait constitue un délicieux goûter qui répond à ton besoin d'énergie à ce moment de la journée.


Bon goûter !


Mayo