Prune

  • Son origine

Origine de cet aliment Le prunier est probablement originaire d'Asie.
Les Égyptiens puis les Romains appréciaient ses fruits sucrés. La prune était très cultivée en Syrie, notamment à Damas. C'est à partir de la Renaissance que l'on commence véritablement à l'apprécier.
On donne à l'une d'elle le nom de "Reine-claude" en l'honneur de l'épouse de François 1er, qui en raffolait. Aujourd'hui, il en existe de très nombreuses variétés, mais tu n'en trouveras que 4 sur le marché: la reine-claude, la mirabelle, la quetsche et l'"américano-japonaise" (qui est très grosse).
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Juteuse et sucrée, la prune est peu calorique (52 kcal/100 g). Elle est source de fibres.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Juillet à septembre
   
  • Bien la choisir, mieux la conserver

Bien le choisir, mieux le conserver
  • Au marché

Choisis tes prunes sans tâches, avec une fine couche blanchâtre .

  • A la maison

Conserve-la dans le bac à légumes de ton réfrigérateur.
Si tu aimes consommer ce fruit "hors saison", prépare-la en moitiés, sans les noyaux,  que tu pourras ainsi congeler.

   
Le conseil de Mayo - La table des enfants

Savoure-la en tarte, compote, confiture, gratin, purée fraîche.
Revenue avec une noisette de beurre, elle accompagne les viandes blanches, la volaille et, se marie même avec des crudités pour adoucir un légume.

Elle apprécie la compagnie des épices: joue avec les clous de girofle, la cannelle...

Pour la cuire, opte pour le four à micro-ondes, le four traditionnel, et la poêle.

 

 

Sources bibliographiques

Lesfruitsetlegumesfrais
Aprifel
Table Ciqual