Pomme de terre

  • Son origine

Origine de cet aliment La pomme de terre a vécu des aventures palpitantes avant d'arriver dans ton assiette. Elle a traversé les océans, vaincu les préjugés.

La pomme de terre est née en Amérique du sud sur les hauts plateaux de la Cordillère, au moins 5 000 ans avant notre ère, sous le nom de "papa". Elle fut cultivée par les INCAS dès le 13ème siècle.
Ce sont les Espagnols qui l'introduirent en Europe au 16ème siècle, sous le nom de "patata". Elle fut rapidement cultivée en Italie et en Angleterre.
Elle est introduite en France au 16ème siècle par Olivier de Serres. Elle était alors uniquement destinée à nourrir les animaux.
Ce fut grâce Antoine-Augustin Parmentier, pharmacien aux armées, que les qualités de la pomme de terre furent reconnues au 18ème siècle. Il persuada Louis XVI de son utilité pour lutter contre les famines qui ravageaient la France.
Ce n'est qu'en 1850 que la production de pommes de terre commença. Elle connut un succès immédiat et gagnât rapidement les régions au climat doux, comme la Bretagne, la Provence.
Aujourd'hui, la France est le deuxième producteur européen de pommes de terre après l'Allemagne. La production est concentrée dans le Nord Pas de Calais et en Picardie. La Champagne Ardenne, la région centre et la région Rhône-Alpes sont également des régions importantes.
Les Français consomment 40 kilos de pommes de terre par personne et par an !
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La pomme de terre appartient à la famille des céréales, pains, féculents.
La pomme de terre t'apporte de l'énergie (90 kcal/100 g) grâce aux glucides complexes (amidon) qu'elle contient, et de la vitamine C.

Régale-toi d'une portion (120 à 200 g) en accompagnement d'une viande ou d'un poisson une fois par jour, au déjeuner ou au dîner, en alternance avec les autres membres de la famille : pâtes, riz, semoule ou les légumes secs.

Son apport d'énergie varie en fonction de son mode de cuisson et selon l'apport de matières grasses.
Ainsi, les frites apportent 254 kcal/100 g, les pommes dauphine 328 kcal/100 g et les chips 550 kcal/100 g.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Toute l'année

   
  • Bien la choisir, mieux la conserver

Bien le choisir, mieux le conserver Choisis-la bien ferme d'une couleur uniforme, sans tâche verdâtre ni germes.
Les pommes de terre à chair farineuse (plus riches en amidon) sont bonnes grillées, au four et en purée mais il ne faut pas les faire bouillir car elles se délitent.
Par contre, les pommes de terre à chair ferme se préparent en salade, sautées ou en gratin.
Conserve les pommes de terre achetées chez le primeur au maximum une semaine dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. Tu peux conserver les autres pommes de terre, crues, dans un endroit frais, sombre et aéré, à une température d'environ 7°C. Attention, les sacs plastiques les rendent humides et les font pourrir!
  • Bien la cuisiner

vapeur, eau, sautées Pour des cuissons  à la vapeur, à l'eau ou à la poêle : des pommes de terre à chair ferme
  • Pommes de terre Amandine
  • Annabelle
  • Belle de Fontenay
  • BF 15
  • Charlotte
  • Chérie
  • Franceline
  • Nicola
  • Pompadour
  • Ratte
  • Roseval
purée ou frites Pour des purées ou potages ou frites : des pommes de terre à chair farineuse
  • Agria
  • Artémis
  • Bintje
  • Caesar
  • Manon
  • Marabel
  • Mélody
  • Victoria
four et ragout Pour des cuissons entières au four, ou plats mijotés ou gratins : des pommes de terre à chair fondante (voir ci dessous) ou à chair ferme (voir ci-dessus)
  • Agata
  • Monalisa
  • Samba
 
 
Le conseil de Mayo - La table des enfants
Savoure tes pommes de terre de préférence cuites vapeur, à la diable, en salade, en purée, en gratin… en limitant les graisses.
Découvre-les cuites à la vapeur avec du beurre ou de l'huile d'olive ou de noix : un délice.
Ajoute du lait et/de la crème pour préparer une délicieuse purée. Privilégie un moulin à légume ou un presse purée qui respectent bien la nature la pomme de terre, un robot mixeur donnera un résultat plus "élastique".
La chair de la pomme de terre noircit au contact de l'air. Cuis-la juste après l'avoir épluchée ou conserve-la dans de l'eau froide en attendant l'étape de la cuisson.
Si tu veux la cuire à l'eau, plonge-la avant dans l'eau froide salée.
Pour faire des pommes de terres sautées, rince-les et essuie-les après les avoir tranchées afin d'enlever l'amidon qui accrocherait à la poêle.