Pain

  • Son origine

Origine de cet aliment

Les céréales sont présentes dans l’alimentation des hommes depuis des milliers d’années. Elles étaient alors essentiellement réduites en bouillies, cuites ou séchées.
L’Egypte est le berceau de la boulangerie : les boulangers confectionnaient des pains aux formes variées et utilisaient déjà les ingrédients traditionnels du pain : la farine, l'eau, le sel, le levain.
Les Grecs et les Romains ont également apprécié le pain.

En France, les premières boulangeries ouvrirent au 6ème siècle, durant le Haut Moyen Age : on y trouvait du pain ordinaire ou le pain bis…
Mais ce n’est qu’à partir du 11ème siècle (1050) que le pain devint la base de l’alimentation. Le christianisme joua un grand rôle dans la diffusion du pain.
A la Renaissance, le pain blanc acheté à la boulangerie était consommé par les nobles et les bourgeois, les paysans mangeant du pain noir qu’ils réalisaient eux mêmes.
Au 17ème siècle, les farines devinrent plus blanches grâce aux progrès de la science.
Le 18ème siècle fut marqué par les famines et le manque de pain, ce qui expliqua les nombreuses révoltes qui traversèrent ce siècle. La liberté du commerce de la boulangerie fût déclarée en 1863.

Durant les 19ème et 20ème siècles, le métier du boulanger n’a cessé de se moderniser.
Les machines sont ainsi venues remplacer les bras du boulanger, ce qui a amélioré sa qualité de vie et te permet de le voir plus souvent.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le pain appartient à la famille alimentaire des céréales, pains, féculents.
Le pain t' apporte de l'énergie (250 à 270 kcal/100g) : énergie due à sa richesse en glucides complexes (50 à 56 g /100 g) et à son apport de protéines végétales (en moyenne 9 g/100g).

Le pain est pour toi un partenaire précieux pour faire le plein d’énergie pour penser, travailler et te dépenser.

Le pain t’apporte également des fibres (3 g/100 g) qui favorisent une bonne digestion. Il t’en apporte davantage lorsqu’il est complet ou au son ou aux céréales.

Le pain est un aliment salé : il participe aux apports quotidiens en sel.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment Toute l'année.
   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver
  • Chez le boulanger

Achète ton pain chaque jour si possible.
Les boulangers font souvent plusieurs fournées dans la journée, ce qui permet de profiter d’un pain frais, croustillant et savoureux.
Varie les plaisirs entre ficelle, baguette, pain, pain de campagne, pain de seigle, pain aux céréales, pain du sportif... Demande à ton boulanger ce qui les distingue...

Le sais-tu ? Une ficelle pèse 125 g, une baguette 250 g.

  • A la maison

Une fois à la maison, consomme-le rapidement.
Coupe ton pain uniquement au moment du repas.

Pour éviter qu’il durcisse, ne le laisse pas à l’air libre.
Enveloppe-le dans un torchon ou dans un sac en papier (ton boulanger met parfois la baguette dans un sac en papier).
Evite le plastique qui le fait ramollir.

Si tu en as acheté un peu trop, pense à le congeler : cela évite de le jeter.

S’il a perdu de son croustillant, mets-le quelques instants au four ou fais le griller au grille-pain.

   
Le conseil de Mayo - La table des enfants

Le pain est un aliment idéal à consommer au petit déjeuner, au goûter et en accompagnement des repas.
Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, les féculents et le pain sont recommandés à chaque repas selon l’appétit.
Au moment des repas (déjeuner, dîner), savoure-le nature.
Au petit déjeuner et au goûter, tartine-le de beurre, de confiture ou de pâte à tartiner. N’hésite pas à varier les plaisirs.
Le pain, accompagné de carrés de chocolat et d'un jus d’orange, compose un goûter gourmand et équilibré.

Des astuces anti-gaspi !
Rassis, tu peux le faire tremper, coupé en morceaux, dans du lait : ajoute des œufs, du sucre et de la vanille. Voici une recette de gâteau rapidement réalisée idéale pour un petit déjeuner ou un goûter.
Tu peux aussi simplement faire tremper des tranches de pain dans un mélange lait-oeufs et les passer ensuite à la poêle :  tu obtiens ainsi un délicieux pain perdu !
Enfin, tu peux le faire griller et le tartiner... Un délice.
Bon pain !