Coquille Saint-Jacques

  • Son origine

Origine de cet aliment

 

La coquille Saint-Jacques est un mollusque bivalve avec une face plate et une face bombée. Elle se reconnaît facilement à sa taille et aux côtes sur la surface de la coquille disposées en éventail.
Le nom "scientifique" de la coquille Saint-Jacques change selon la région où elle grandit :
- En Atlantique, il s'agit de l'espèce Pecten Maximus ;
- En Méditerranée, il s'agit de l'espèce Pecten Jacobaeus.
Elle se nourrit de plancton végétal.

Lorsque tu ouvres une coquille Saint-Jacques, deux parties apparaissent : la noix de forme ronde et le corail d'une jolie couleur orangée.

La pêche se fait avec des bateaux spécifiques : les coquilliers. La pêche est limitée à 30 coquilles Saint-Jacques par jour et par pêcheur. Elle doit avoir une taille minimale de 11 cm.
La Normandie produit plus de la moitié des coquilles Saint-Jacques.

Le sais-tu ? la valve bombée de la coquille Saint-Jacques est l'emblème du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La coquille Saint-Jacques est un coquillage qui appartient à la famille alimentaire des viandes, poissons, oeufs.
Elle t'apporte des protéines (17 g/100 g) pour construire et entretenir tes muscles, très peu de matières grasses.
Ce qui explique son apport en énergie soit modéré (83,6 kcal/100 g).
Elle t'apporte des minéraux (calcium, phosphore, potassium, manganèse, iode, sélénium, zinc,) et de la vitamine B12 dont tu as besoin en période de croissance.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

 Octobre à mai

   
  • Bien la choisir, mieux la conserver

Bien le choisir, mieux le conserver
  • Chez le poissonnier

Avec tes parents, choisis des Coquilles Saint-Jacques bien fraîches, entières, bien fermées et bien lourdes.
Compte 12 coquilles pour un plat principal pour 4.
Si tu les manges le jour même de l'achat, demande au poissonnier de les préparer.

Le sais-tu ? L'appellation Saint-Jacques est autorisée pour d'autres coquillages comme les pétoncles ou les vanneaux, car ils sont tous des "pectinidés".

Tu peux aussi trouver des coquilles Saint-Jacques surgelées : pour les décongeler, plonge-les dans du lait une dizaine d'heures, le tout placé au réfrigérateur et couvert d'un film alimentaire.

  • A la maison

Une fois achetées, déguste-les rapidement.
Ne les conserve pas au delà de 3 jours, placées à plat, au réfrigérateur.

   
   
Le conseil de Mayo
 
La coquille Saint-Jacques est délicieuse. Symbole des repas de fête, elle se consomme en dehors des périodes de fin d'année...

 Très fraîche, bien lavée et nettoyée, elle se savoure crue en carpaccio ou en tartare. Attention, si tu as un petit frère ou une petite soeur de moins de 3 ans, il ou elle ne peut pas manger de poisson ou coquillage cru : à cet âge là, une cuisson est obligatoire !

La coquille Saint-Jacques est facile et rapide à cuisiner :
- simplement poêlée 2 à 3 minutes avec un peu de beurre ou d'huile d'olive
- préparée en brochette : en alternant une noix, voir une demi-noix, avec des légumes comme des tomates cerises, des morceaux de chorizo... Place les brochettes côte à côte dans un plat légèrement huilé. Laisse cuire 3 à 4 min thermostat 220°C.
- préparée dans sa coquille avec une sauce béchamel et des petits champignons.
- joliment enveloppée d'une feuille de brick puis passée au four 3 à 4 min : un résultat crousti-moelleux garanti !
- cuite rapidement en papillote.
- en timbale avec de la crème fraîche.
Amuse-toi à l'associer avec des légumes ou des fruits : elle aime la compagnie des asperges, des champignons et aussi des oranges ou citrons...

Laisse libre-cours à tes envies et imagination !