Cerise

  • Son origine

Origine de cet aliment

Les cerises sauvages sont connues en Europe depuis l'Antiquité.
Les romains en furent de grands consommateurs.
La culture des cerises s'est développée au Moyen-Age.
Louis XV, qui aimait beaucoup ce fruit, encouragea sa culture et contribua à développer sa consommation.
Aujourd'hui, plus de 200 variétés de cerises sont répertoriées dans notre pays.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

La cerise appartient à la famille alimentaire des fruits et légumes.
La cerise est un fruit à noyau.
La cerise est un peu plus sucrée et calorique (70 kcal/100 g) que les autres fruits rouges (fraises, cassis..).
Elle apporte à ton organisme de la vitamine C, vitamine B9 et des fibres qui favorisent une bonne digestion.

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mai à juillet
Pleine saison : juin

   
  • Bien la choisir, mieux la conserver

Bien le choisir, mieux le conserver
  • Au marché
    Choisis les cerises avec une peau lisse, brillante, sans meurtrissûres (petites tâches brunes).
    Le pédoncule (queue) doit être bien vert.

Le sais-tu ?
La couleur et la grosseur d'une cerise varient selon la variété : quand tu vas au marché, amuse-toi à découvrir la forme et la couleur des différentes variétés: la Bigalise, la Burlat, la Coralise,  la Guillaume, la Primulat, La Noire de Meched, la Summit, la Starking, la Van... N'hésite pas à poser des questions pour mieux les connaître à ton primeur.

  • A la maison
    Fragile, la cerise ne se conserve pas longtemps : l'idéal est de la consommer le jour même de l'achat.
    Tu peux la conserver 2 jours au réfrigérateur en la plaçant dans une boîte hermétique pour la préserver des odeurs. 
    Pour profiter pleinement de sa saveur, sors-la du réfrigérateur 20 minutes avant de la déguster.
    La cerise se cuit sans noyau pour permettre de la savourer agréablement.

   
Le conseil de Mayo - La table des enfants

Délicieuse, la cerise se déguste nature.
Mais tu peux aussi la cuisiner pour laisser libre cours à ton talent de Petit Chef !

  • Conseils pour bien la préparer et bien la cuisiner

Petites astuces pour dénoyauter les cerises :
Retire les queues des cerises.
A l'aide d'un couteau, fais une petite croix à la base de la cerise à l'opposé de l'attache du pédoncule.
Pousse délicatement avec une baguette chinoise.
Pour les dénoyauter plus facilement, fais-les tremper une heure dans de l'eau avec des glaçons après avoir enlevé les queues.

- Pour des préparations "dernière minute", fais-la cuire au four à micro-ondes.
- Pour en profiter pendant l'hiver, tu peux la congeler dénoyautée.

  • Les suggestions gourmandes de Mayo

Amuse-toi à mettre des cerises dénoyautées dans des crudités et salades.
Cuite en compote salée, la cerise peut être servie avec la volaille, ou du veau...
Préparée en compote sucrée, la cerise accompagne idéalement du pain perdu.
Régale-toi avec le traditionnel clafoutis qui révèle si bien sa saveur.
Savoure-la aussi cuite à la poêle avec un peu de beurre et de sucre.
Pour une préparation rapide, associe une compote chaude ou un coulis de cerises à une boule de glace vanille ou du fromage blanc battu à la vanille. Un délice !

 

 

Sources bibliographiques

Interfel : site www.lesfruitsetlegumesfrais.com
Aprifel
Table Ciqual