Bar

  • Son origine

Origine de cet aliment

Le bar est un poisson de mer qui vit au bord des côtes rocheuses et qui se plait près des plages à vagues déferlantes.
Le bar commun est pêché en Atlantique, du Maroc à l'Islande, ainsi qu'en Méditerranée où il est appelé Loup.
Plus rare, le bar tacheté est pêché dans le golfe de Gascogne et se distingue par ses tâches noires sur le corps.
Le bar est un poisson particulièrement vorace qui chasse de jour comme de nuit. Cela lui a valu, en Provence, son surnom de "loup".
On l'appelle également "loubine" sur les côtes atlantiques.
Ses proies sont surtout les sardines, les anchois... mais également les petits crustacés.
Le bar mesure de 35 à 80 cm en moyenne, mais il peut atteindre 1 mètre.
Son corps est fuselé, avec un dos gris noir, des flancs jaune argenté et un ventre blanc. Il contient peu d'arêtes.

Le bar a une chair fine, très serrée et savoureuse : c'est un poisson très apprécié des gourmets et idéal pour des moments de fêtes.

   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment

Le bar appartient à la famille alimentaire des viandes, poissons, oeufs.

Le bar est un poisson maigre, c'est à dire qu'il contient une toute petite quantité de graisses (seulement 2,3 g/100 g) de bonne qualité.
Son apport d'énergie est modéré (96,4 kcal/100g).
Le bar présente l'avantage d'être riche en protéines (19,3 g pour 100 g) dont tu as besoin pour avoir de bons muscles et bien grandir.
Il t'apporte plusieurs vitamines (vitamines B1, PP, B12) et plusieurs minéraux (phosphore, potassium, calcium - 130 mg/100 g - , fer - 2,2 mg/100g - et iode) dont tu as besoin en période de croissance.

Profite de son talent !

   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Présent toute l'année sur les étals

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

Bien le choisir, mieux le conserver
  • Au marché

Choisis le bar avec des écailles bien brillantes et adhérentes à sa peau, des branchies rouges, avec une odeur qui rappelle la marée.
Compte 1 kg de bar pour 4 personnes.

  • A la maison

Le bar doit être consommé le plus rapidement possible après l'achat.
- Lave-le avant de le mettre au réfrigérateur.
- Veille à bien le sécher avant de le mettre au frais, sinon il risque de perdre son goût.
- Conserve-le au plus 2 jours, l'idéal étant de le consommer le jour même de l'achat.

   
Le conseil de Mayo - La table des enfants

Le bar est toujours vendu entier. Il est le plus souvent cuisiné sous cette forme.

  • Conseils pour bien le préparer et bien le cuisiner

Tu peux le cuire de différentes façons en conservant toujours la peau
- au four (pendant 20 minutes) : ce mode de cuisson préserve la fermeté de sa chair.
- poché dans un bouillon bien parfumé ou braisé.
- Pour les bars de petite taille, pense à la cuisson à la vapeur ou en papillote.

  • Les suggestions gourmandes de Mayo

- Si tu souhaites le consommer en filet, cuis-le à la poêle. Il peut être aussi consommé cru : découpe-le en fines tranches et assaisonne-le de fleur de sel, de baies roses et d'huile d'olive.
- Tu peux le préparer en croûte de sel en mélangeant de la farine, du sel, des aromates et un peu d'eau pour lier le tout. Etale la pâte obtenue avec un rouleau et entoure le bar avec cette préparation. Il aime la compagnie des herbes et plus particulièrement celle de l'aneth qui se marie particulièrement avec sa saveur.