Artichaut

  • Son origine

Origine de cet aliment L'artichaut était à l'origine un chardon sauvage.
Originaire du bassin méditerranéen, il fut introduit en France au XVIème siècle.
L'artichaut fut très appécié par Catherine de Médicis et Louis XIV. Ce roi encouragea sa culture.
A cette époque, plusieurs variétés d'artichauts existaient déjà : le Blanc, le Vert, le Violet, le Rouge et le Sucré de Gênes.
En 1810, un agronome développa le "Camus de Bretagne" qui est aujourd'hui l'artichaut préféré des français.
   
  • Ses apports nutritionnels

Apports nutritionnels de cet aliment Appartenant à la famille des fruits et légumes, l'artichaut a comme point commun avec les autres membres de cette famille une richesse en eau (85 %) et un apport en énergie modéré : 100 g d'artichaut t'apportent 44 kcal/100 g.
Il t'apporte aussi
-des fibres alimentaires (5g/100 g) qui aident à une bonne digestion,
- des minéraux dont ton organisme a besoin comme le potassium, le magnésium
- et des vitamines comme la vitamine B9 ou la vitamine C.
   
  • Sa pleine saison

Pleine saison de cet aliment

Mars à septembre

Tu peux en trouver sur les marchés jusqu'en novembre

   
  • Bien le choisir, mieux le conserver

- Bien le choisir, mieux le conserver
  • Au marché
    Choisis l'artichaut avec des feuilles aussi appelées écailles serrées et d'une belle couleur verte, sans tâche brune.
    Sa tige ne doit pas être sèche.

  • A la maison
    - Tu peux le conserver quelques jours dans le bac à légumes de ton réfrigérateur sans couper la queue.
    - Consomme l'artichaut le jour même de sa cuisson : en effet, une des particularités de l'artichaut est de ne pas se conserver une fois cuit.

   
   
Le conseil de Mayo - La table des enfants
 

L'artichaut se consomme cru ou cuit.
L'artichaut est très facile à préparer : un simple passage sous l'eau du robinet suffit.

  • Une dégustation feuille à feuille
    Ce qui est amusant avec un artichaut, c'est de le manger feuille par feuille, et de voir la montagne que cela représente à la fin de sa consommation. C'est une petite aventure en soi pour arriver au coeur : cela laisse le temps de savourer et d'échanger.
  • Conseils pour la cuisson

Fais cuire l'artichaut dans un bouillon parfumé.
Pour connaître son degré de cuisson, pique-le à l'aide d'une aiguille ou de la pointe d'un couteau : il est cuit lorsque l'aiguille s'enfonce facilement.
Tu peux aussi tirer une feuille : si celle-ci se détache, c'est qu'il est cuit.
Compte en moyenne 30 à 40 minutes dans un bouillon parfumé, et 15 mn à l'autocuiseur qui représente son mode de cuisson privilégié.

  • Amuse-toi à créer des vinaigrettes différentes en changeant les vinaigres, les huiles, les herbes et en ajoutant d'autres ingrédients comme le miel.
  • L'artichaut aime la compagnie de l'oeuf, des foies de volaille, des coulis de légumes et des crustacés.
  • Savoure les fonds farcis.
  • Sers-toi de l'artichaut comme d'un "récipient" : une fois cuit, conserve les feuilles extérieures et retire celles de l'intérieur, le cône de petits feuilles et le foin afin de dégager le coeur : garnis-le ensuite d'ingrédients variés : salade verte, de tomates cerises, d'olives vertes... Ajoute une vinaigrette. Le résultat est bluffant !
  • Et pour un moment de fête unique, dépose une fine couche de foie gras sur des fonds tièdes : tu verras, c'est un vrai régal !

 

 

Sources bibliographiques

Interfel : site www.lesfruitsetlegumesfrais.com
Aprifel
Table Ciqual